heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Quels pays européens rouvrent leurs frontières ce lundi 15 juin ?


Après trois mois d’isolement lié à la pandémie de coronavirus, plusieurs pays d’Europe, parmi lesquels la France et l’Allemagne, vont rouvrir leurs frontières aux citoyens européens ce lundi 15 juin.

Paris et Berlin se sont mis d’accord pour rétablir la libre circulation avec tous les pays européens au même moment, à minuit dans la nuit de dimanche à lundi. Les deux pays seront suivis lundi matin de la Belgique, la Suisse et la Grèce. L’Autriche fera de même lundi à minuit. 

Mais il y aura pour certains de petites spécificités. La Grèce, dont l’économie repose en grande partie sur le tourisme (un cinquième du PIB), va pouvoir accueillir à partir de lundi des voyageurs de plusieurs régions hors UE, comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud et la Chine. A l’inverse, l’Autriche n’autorisera l’entrée sur son territoire qu’aux ressortissants de 31 pays européens. Cette liste exclut la Suède, l’Espagne, le Portugal et le Royaume-Uni. 

Vienne a opté pour une politique répandue en Europe, qui consiste à rouvrir les frontières nationales tout en maintenant des restrictions pour les voyageurs en provenance des destinations européennes où le taux d’infection est encore jugé trop élevé. Ce choix a été fait par exemple par la Hongrie, la Bulgarie, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie ou encore la Lettonie, qui figurent parmi les pays ayant déjà rétabli la libre circulation avec les autres pays européens, aux côtés notamment de l’Italie, de la Croatie et de la Pologne. 

L'Italie a rouvert ses frontières aux touristes européens dès le 3 juin.

Chaque Etat a ainsi composé sa liste, plus ou moins longue, de zones à risque. La Suède et le Royaume-Uni y figurent invariablement. S’y ajoutent souvent l’Espagne et le Portugal. Parfois les Pays-Bas, la Belgique et la France. Soit les voyages depuis ou vers ces destinations sont proscrits, soit un test de dépistage négatif au Covid-19 ou une quarantaine de 14 jours est requis. La France prévient qu’elle appliquera «la réciprocité» aux pays imposant des restrictions à ses ressortissants.

L’Espagne et le Portugal rouvriront plus tard

Quant à la Norvège et à la Finlande, elles ne rouvriront lundi leurs frontières qu’à leurs voisins nordiques, à l’exception de la Suède. Le Danemark est encore aussi sélectif, puisqu’il limitera à partir de ce lundi son accueil aux personnes venant d’Allemagne, de Norvège ou d’Islande.

Ces mesures spécifiques entrent en contradiction avec les recommandations de la Commission européenne, qui a préconisé jeudi la levée de «toutes les restrictions» aux frontières intérieures de l’UE le 15 juin. Certains Etats ne comptent même pas du tout rouvrir leurs frontières ce lundi.

C’est le cas notamment de l’Espagne qui, après avoir évoqué les dates du 22 juin et du 1er juillet, rouvrira finalement ses frontières avec les pays de l’UE, excepté le Portugal, le 21 juin. Dans le cadre d’un projet pilote, les Baléares vont toutefois accueillir près de 11.000 touristes allemands à partir du 15 juin. De son côté, le Portugal a prévu de rouvrir ses frontières seulement le 1er juillet. Aucune date n’a été pour le moment annoncée par la Roumanie, dont les frontières sont toujours fermées aux non-nationaux. 



Source link

Autres articles à lire

Procès des attentats du 13-Novembre : Salah Abdeslam souhaite du «dialogue» pour éviter de nouveaux attentats

adrien

Noël 2020 : les meilleurs coffrets Bluray et DVD à offrir

adrien

Covid-19 : les services de réanimation s’alarment face aux patients faussement vaccinés

adrien

«tous les jours je pense au suicide»

adrien

Le programme de la cérémonie d’hommage dévoilé

adrien

Covid-19 : «pour la liberté», des milliers de personnes dans les rues

adrien