heureux-qui.com
Image default
Fil Info

quels parcours à Paris pour ce samedi 16 octobre ?


Pour le quatorzième week-end de mobilisation contre le pass sanitaire, plusieurs manifestations sont prévues à Paris et dans toute la France, ce samedi 16 octobre.

Avec des manifestants de moins en moins nombreux dans les rues, le mouvement anti-pass semble s’essouffler. Le chef de file des Patriotes, Florian Philippot, organise malgré tout son «défilé pour la liberté», le premier après la fin de la gratuité systématique des tests Covid-19. Le cortège partira à 15h de la Place du Trocadéro (16e) pour se diriger vers la Place Jacques-Rueff (7e).

Toujours à Paris, l’Union Citoyenne pour la Liberté se réunira à la Place de Clichy (9e) dès 13h, avant de rejoindre la Fontaine des Innocents à Châtelet-les-Halles (1er).

Le mouvement des gilets jaunes, appelle, lui, à une mobilisation générale et à la reprise des ronds-points dès 9h dans toute la France.

Des interdictions à Montpellier, Rouen et Metz

Alors que d’autres manifestations sont prévues dans le reste de la France, à Albertville, Caen, Vannes ou encore Marseille, certains arrêtés prévoient une interdiction de manifester en centre-ville.

C’est le cas dans l’Hérault, où le préfet Hugues Moutough considère que «le caractère répétitif de ces rassemblements non déclarés porte une atteinte manifeste aux activités économiques dans le centre-ville de Montpellier».

Après l’évènement «La rue aux enfants» du samedi 12 octobre, c’est désormais «La fête du ventre» qui justifie la nouvelle interdiction de rassemblement à Rouen. La préfecture de Seine Maritime interdit ainsi toute manifestation dans le périmètre du centre-ville de 8h à 22h.

Enfin, à Metz, le préfet de Moselle Laurent Touvet à annoncé l’interdiction de manifestation en centre-ville, précisant que «si le droit de manifester est un droit fondamental, il doit être concilié avec la liberté de commerce et d’industrie. Les commerçants, artisans ou entrepreneurs doivent pouvoir exercer leurs professions qui constituent des secteurs d’activité dont l’impact économique et social ne saurait être négligé».

Les tests de dépistage RT-PCR et antagoniques ne seront plus remboursés

Samedi dernier, environ 45.000 manifestants ont défilé sur l’ensemble du territoire selon le Ministère de l’Intérieur, alors qu’ils étaient près de 48.000 le 2 octobre. Par ailleurs, 14 personnes ont été interpellées à l’occasion de ces rassemblements, dont 4 à Paris.





Source link

Autres articles à lire

Cinéma : voici les 3 films à voir cette semaine

adrien

Covid-19 : Angela Merkel fait marche arrière sur les restrictions et demande pardon aux Allemands

adrien

les start-up de la mobilité positive s’affrontent pour la 5e édition| CNEWS

adrien

PSG : l’entraîneur Thomas Tuchel licencié

adrien

Masque : l’accessoire mode de la rentrée

adrien

FC Nantes : la première de Raymond Domenech marquée par une action des supporters

adrien