heureux-qui.com
Fil Info

PS5 et Xbox Series X : les disques durs ultra-rapides NVMe seront-ils la révolution annoncée ?

Notez cet article


Ils sont sur toutes les lèvres : selon les constructeurs, les disques NVMe seraient la norme du futur. Sony et Microsoft ne cessent de marteler que ce nouveau système de stockage/transfert des données, ultra-rapide, va changer la donne.

En effet, ce n’est pas sur le plan graphique que la nouvelle génération de consoles risque de nous surprendre, en tout cas pas tout de suite. Les jeux prévus en novembre sur Xbox Series X et Playstation 5 sont beaux, oui, mais pas encore à s’en décrocher la mâchoire. 

Des taux de transferts… surprenants 

En revanche, au niveau du transfert de données, il y a du changement. Dans les faits, les deux consoles next-gen seront équipées d’un disque dur à mémoire flash SSD (Solid State Drive), mais qui utilise le protocole d’accès au stockage NVMe (Non-Volatile Memory Express). Ces nouveaux disques flash n’utilisent donc pas l’interface SATA,  plus lente, pour communiquer avec la carte-mère. Ils sont directement branchés en PCI Express, via un port M.2 (Désolé pour l’avalanche de termes techniques), une idée intéressante, qui permet d’atteindre des taux de transferts que l’on croyait impossibles il y a encore quelques années. Le petit graphique ci-dessous le démontre assez bien. Il nous a été fourni par Lexar, spécialiste dans la fabrication de supports mémoire, qui nous a également gentiment prêté un SSD NVMe pour réaliser quelques tests. image002_5f61fec03d765.jpg

Ces valeurs théoriques (2,5 Go/s en lecture et 1 Go/s en écriture) nous ont été confirmées par les équipes de Western Digital, autre grand spécialiste de la mémoire, qui insiste sur les conséquences bénéfiques pour l’utilisateur et les développeur de jeux vidéo. «Le NVMe est une technologie qui permet de tirer vraiment partie de la vitesse du processeur», explique Kalima Toubal, Director Brand Marketing EMEA de la marque. Avant d’ajouter que «le stockage est la prochaine révolution».

Dans les faits, Sony va encore plus loin que les 2,5 Go/s de la fiche techniqie et nous promet, depuis sa conférence dédiée aux développeurs, que la Playstation 5 sera capable de digérer 5 Go de données par seconde, contre 50 à 100 Mo pour la PS4 (soit 50 à 100 fois moins). 

Au delà du discours marketing bien rôdé, certaines démos sorties depuis ont prouvé que les changements d’environnement en plein jeu pouvaient vraiment se dérouler de manière instantanée, sans écran de chargement par exemple, comme les portails dimensionnels dans Ratchet & Clank, vraiment bluffants.

Côté chiffres, Microsoft reste plus prudent, et annonce un NVMe capable de gérer 2,5 Go de données par seconde, mais les promesses à l’usage sont identiques, car la console s’appuierait sur un système customisé pour cette machine uniquement. La Xbox Velocity Architecture est ainsi au coeur des futures Xbox Series X et S. 

Un défaut MAJEUR : le prix

A ce stade, la technologie NVMe semble être sans défaut. Et pourtant, elle en a un, assez gênant : son prix. Que ce soit chez Samsung (qui équiperait la PS5), Western Digital, Lexar, Sandisk ou encore Seagate, le prix du ticket d’entrée reste élevé, avec au minimum 110-120 euros pour un disque de 1 To, soit environ quatre fois plus cher que pour un disque dur classique.

En outre, cela resterait insuffisant pour stocker l’ensemble de nos jeux (1,7 To d’espace occupé pour un joueur, en moyenne, selon une étude Western Digital), alors que les jeux ont tendance à grossir, depuis quelques années. 

Et les dernières annonces officielles en la matière, à savoir une carte mémoire NVMe d’1 To pour les futures Xbox, vendue 219 dollars aux Etats-Unis, ne nous ont pas rassurés. Loin de là. 

Retrouvez toute l’actualité High-Tech ICI





Source link

Autres articles à lire

Antoine Griezmann en pleine déprime à Barcelone

adrien

Incendie d’Anglet : feu «d’origine humaine», selon les premières constatations

adrien

Rues bondées, clients saouls… Le Royaume-Uni inquiet après la réouverture des pubs

adrien

20 % des Français ont mal supporté leur logement pendant le confinement

adrien

Manchester United : cette fois, Anthony Martial est bien lancé

adrien

1er août : gaz, électricité, prime à la conversion… tous les changements

adrien