heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Présidentielle : le congrès du PS prêt à investir Anne Hidalgo malgré un contexte compliqué


Anne Hidalgo doit être désignée ce jeudi 14 octobre candidate du Parti socialiste à la présidentielle après un vote en interne. Officiellement candidate depuis le 12 septembre, la maire de Paris peine à convaincre.

Un vote sans suspense. Les adhérents du Parti socialiste choisissent aujourd’hui le candidat qui portera les couleurs de leur parti à l’élection présidentielle.

La maire de Paris, qui bénéficie du soutien du premier secrétaire Olivier Faure, devrait logiquement l’emporter face à Stéphane Le Foll, son unique challenger. Le maire du Mans a lui-même reconnu auprès de l’Agence France-Presse ne pas avoir «de doute sur l’issue du vote».

Les militants sont invités à s’exprimer dans les fédérations de 17h à 22h. Le résultat sera connu dans la soirée. Le président de la commission d’investiture du PS, Pierre Jouvet, espère quelque 25.000 votants. 

Des propositions qui ont fait «pschitt»

Jusqu’à présent, Anne Hidalgo n’est pas parvenue à s’imposer dans le débat. Déclarée candidate le 12 septembre, au beau milieu de la primaire écologiste, «elle n’a pas su investir l’espace médiatique pour marteler des mots-clés qui auraient permis aux électeurs de l’identifier clairement», analyse Bruno Cautrès, politologue au Cevipof, le centre de recherches de sciences po.

Son programme reste flou pour beaucoup d’électeurs. Seulement quelques propositions chocs sont ressorties de son discours de candidature de Rouen, comme celle de doubler le salaire des professeurs ou celle de baisser les taxes sur le carburant. Des annonces, parfois qualifiées de «démagogiques», qui ont fait «pschitt». Son positionnement, très proche de celui de Yannick Jadot sur les thématiques sociale et écologique, lui pose également problème.

«Anne Hidalgo n’a pas encore répondu à deux questions clés que se posent les électeurs à propos de n’importe quel candidat : quel est le thème fort qui permet de l’identifier fortement et comment il souhaiterait incarner le pouvoir», estime Bruno Cautrès. «Il faut aussi qu’elle explique ce qu’elle retire de son expérience de grande élue locale. C’est ce que les Français attendent d’elle».

5% d’intentions de vote

Résultat, Anne Hidalgo stagne autour de 5% d’intentions de vote dans le dernier baromètre Harris Interactive pour Challenges, au coude à coude avec Yannick Jadot (7%) et loin derrière Jean-Luc Mélenchon (11%). «Il faut dire que vu le niveau historiquement bas de la gauche, la part du gâteau que se taille Anne Hidalgo est forcément réduite», tempère Bruno Cautrès, pour qui la candidate socialiste est d’abord tributaire d’un problème structurel de la gauche qui la dépasse.

Dans ces conditions, une alliance avec les Verts est-elle possible ? «Le retrait de Yannick Jadot signerait la mort de sa vie politique. Il ne peut pas gagner une primaire et ne pas se présenter. Quant au PS, il est vital pour lui de présenter un candidat à la présidentielle», assure Bruno Cautrès. Tout porte donc à croire que les deux candidats iront jusqu’au premier tour.

Une voie au centre-gauche ?

Sans option à sa gauche, Anne Hidalgo a choisi de tendre la main aux anciens socialistes devenus macronistes en 2017. «Venez avec moi ! Vous devez être très malheureux d’être dans un gouvernement comme ça, qui ne fait que s’attaquer aux plus fragiles en leur disant de traverser la pluie pour trouver un emploi. Qu’est-ce que vous allez vous perdre dans un truc qui ne correspond absolument pas à vos valeurs ?», leur a-t-elle lancé dimanche sur France 3. Une «bonne stratégie» pour Bruno Cautrès, qui estime que «le centre-gauche compte beaucoup de déçus d’Emmanuel Macron qu’Anne Hidalgo pourrait récupérer».

Photo prise dans les jardins du Trocadéro (16e).

Le chemin vers l’Elysée est donc encore long pour la candidate socialiste. Prochaine étape de sa campagne, une convention d’investiture prévue le 23 octobre à Lille qui devra sonner «la mobilisation collective» autour d’elle.





Source link

Autres articles à lire

DIRECT – Coronavirus : 8.550 nouveaux cas détectés en 24h, la hausse se confirme

adrien

Voici 5 astuces naturelles pour arrêter de ronfler

adrien

Koh-Lanta : un candidat emblématique fera son retour ce vendredi

adrien

Le trafic du RER B perturbé en raison d’un incendie à Aubervilliers

adrien

La recette du cake aux fruits secs de Gaston Lenôtre

adrien

Bruno Vincent : «…» | CNEWS

adrien