heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Pollution en Ile-de-France : la circulation différenciée mise en place à partir de ce mercredi


L’épisode de pollution aux particules fines qui touche la région va perdurer ce mercredi, a averti Airparif, l’observatoire de la qualité de l’air en Ile-de-France. Tant et si bien que la préfecture de police de Paris a annoncé la mise en place de la circulation différenciée.

Cette mesure entre en vigueur à compter de mercredi, 05h30 et s’appliquera «jusqu’à la fin de l’épisode de pollution» dans un périmètre délimité par l’A86. Ainsi, concrètement, seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2 seront autorisés à circuler dans cette zone. 

 

La préfecture de police de Paris annonce également la réduction des limites de vitesse autorisées : les portions limitées à 130 km/h passent à 110, celles à 110 km/h à 90 et celles à 80 ou 90km/h passent à 70. Les poids lourds ont, en outre, obligation de contourner la zone par la rocade francilienne. 

De son côté, la mairie de Paris indique dans un communiqué que le stationnement résidentiel sera gratuit toute la journée ce mercredi, «conformément aux dispositifs pris par la Ville de Paris lors des pics de pollution atmosphérique». 

Niveaux de particules élevées

«Les niveaux en particules resteront toujours élevées sur la région», a ainsi prévenu Airparif dans un communiqué diffusé ce mardi 2 mars, ajoutant que «la qualité de l’air sera dégradée à mauvaise sur la totalité de la région».

capture_decran_2021-03-02_a_17.57.41_603e6eb2e43e5.png

Airparif prévoit donc le «dépassement du seuil d’information» pour les particules PM10 (entre 50 à 60μg/m3, alors que le seuil d’information est fixé à 50μg/m3) pour mercredi, recommandant aux personnes vulnérables et sensibles de limiter leur exposition à cette pollution.

Un épisode de pollution de deux jours

«La baisse du vent, associée à des hauteurs de pollution basses et l’inversion des températures» va permettre une «accumulation des particules fines PM10 sur la région Ile-de-France» explique Jordan Bureau, prévisionniste pour Airparif. De nombreuses sources en sont à l’origine selon lui : «le chauffage au bois, le trafic routier et en ce moment, l’import de sable saharien».

600 nouveaux capteurs vont être installés en Ile-de-France pour mesurer la pollution de l'air.

«Tout ce qui est émis localement va rester sur place, en comptant de petits imports de sable saharien», ajoute-t-il, ajoutant que cet épisode de pollution pourrait «durer deux jours» et être «maintenu jusqu’à mercredi». Mais devrait disparaître jeudi, grâce au retour du vent via «un flux venu d’ouest».

Les sorties à éviter

A noter qu’en conséquence, il est recommandé de «privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort», de «réduire, voire reporter, les activités physiques et sportives intenses» et «de consulter un professionnel de santé en cas de gêne respiratoire ou cardiaque».

Plus encore, Jordan Bureau recommande d’«aérer les lieux de vie au moment où la population est la plus faible, c’est-à-dire à l’heure creuse en milieu d’après-midi», «d’éviter tant que possible le chauffage au bois» et de «privilégier le télétravail».

A voir aussi





Source link

Autres articles à lire

Un observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique

adrien

Un nouveau monolithe mystérieux apparaît en RDC, la foule en colère le détruit

adrien

Paris : environ 200 migrants hébergés dans l’hôtel de ville

adrien

Dubaï : la princesse Latifa se dit «prise en otage», Londres demande une preuve de vie

adrien

Vidéo : quand Annie Girardot évoquait la maladie d’Alzheimer

adrien

The Voice Kids : comment va se passer la finale ?

adrien