heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Pékin Express : clap de fin pour la saison 14 avec une finale pleine de sensations fortes à découvrir ce mardi 27 avril


Les copines parisiennes Cinzia et Rose-Marie affrontent ce mardi 27 avril le père chic et la fille choc Christophe et Claire en finale de la saison 14 de Pékin Express.

Après avoir traversé l’Ouganda, la Grèce et la Turquie, les candidats se retrouvent dans la capitale turque, Istanbul, pour «une course unique avec trois sprints intermédiaires pendant lesquels les deux binômes tenteront de gagner un maximum d’argent», annonce M6 qui donnera le coup d’envoi à 21h05.

La règle du « time is money » entrera en vigueur et permettra à la première équipe arrivée de déclencher une balise qui, chaque seconde, fera perdre 10 euros à la seconde équipe. Un gage dont se passerait bien Cinzia et Rose-Marie, dont la cagnotte est inférieure à leurs adversaires.

A l’issue des demi-finales, les deux amies parisiennes ont récolté 30 000 euros. Gagnantes de trois immunités et de deux des trois sprints de l’épisode des « intouchables », ces «soeurs de coeur», dont le charme a opéré en particulier lors des séquences d’auto-stop, ont une bienveillance l’une pour l’autre à toute épreuve qui devrait une nouvelle fois leur donner des ailes.

cinzia_et_rose-marie_6087da2664a96.jpg

© Patrick ROBERT / M6 

Face à elles, Christophe et Claire, le duo père-fille, ne compte pas s’en laisser compter. A la tête de la jolie somme de 70 000 euros, le binôme a même jusque-là fait preuve d’une redoutable efficacité. Nonchalant de nature, Christophe, 60 ans s’est à de nombreuses reprises dépassé. De quoi rendre fière sa sportive de fille et même les mener à la victoire lors de deux étapes, et deux des trois épreuves de leur impeccable demi-finale.

christophe_et_claire_6087da51855e0.jpg

© Patrick ROBERT / M6 

Ils pourront mettre à profit leur sang-froid dans les nouvelles épreuves pleines de sensations fortes qui les attendent, avec notamment une catapulte infernale qui éjecte les candidats dans le Bosphore à chaque mauvaise réponse. Et attention aux mauvaises chutes, un plat va d’ailleurs laisser Cinzia complètement sonnée…

Pour varier les «plaisirs», les finalistes de la saison 14 de Pékin Express devront aussi glisser le plus loin possible sur une bâche pleine d’huile…

Comme de tradition, les candidats évolueront dans des décors somptueux. Certaines épreuves se dérouleront dans des lieux mythiques comme le Grand Bazar d’Istanbul, véritable labyrinthe de plus de 22 portes et 4 000 boutiques. De quoi une nouvelle fois faire voyager les téléspectateurs.

Alors que cette quatorzième saison de Pékin Express touche à sa fin, l’émission de M6 prépare activement la suivante. Les castings sont ouverts jusqu’au 15 mai et le succès est immense, la production ayant déjà reçu 60 000 candidatures (au lieu des 40 000 au total habituelles). 

Un témoignage de réussite pour le jeu d’aventure qui a rassemblé cette année en moyenne 2,6 millions de téléspectateurs par épisode, mais aussi une récompense pour une saison bouleversée à plusieurs reprises, d’abord par une brusque suspension de tournage de plusieurs mois et un trajet totalement retracé en urgence à cause de la pandémie de Covid-19, puis un grave accident de la route à la suite duquel un automobiliste a perdu la vie et deux candidats ont été contraints à l’abandon.

Concernant la destination de la saison 15, elle est encore incertaine en raison du Covid-19, mais il pourrait s’agir du Moyen-Orient. C’est en tous les cas l’endroit où «il serait le plus facile d’aller», a confié l’animateur Stéphane Rotenberg.





Source link

Autres articles à lire

Vendée Globe 2020 : le classement de la course en direct

adrien

Mass Effect Edition Légendaire : retrouvez notre interview exclusive des développeurs

adrien

Le président Loukachenko rejette une médiation étrangère pour sortir de la crise

adrien

Prévisions trafic : quelle circulation pour ce week-end du 22 et 23 août ?

adrien

Présidentielle 2022 : à six mois du scrutin, tout peut encore arriver

adrien

Joe Biden et Kamala Harris promettent ensemble de «reconstruire» l’Amérique post-Trump

adrien