heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Pass sanitaire : Voici ce que révèle votre QR Code aux personnes qui le scannent ?


Alors que l’extension du pass sanitaire permettra dès lundi 9 août à de nouveaux professionnels de vous contrôler, la question se pose de savoir à quelles informations ils auront accès.

En scannant le QR Code que vous leur montrerez, les personnes habilitées à vérifier le pass sanitaire ont en effet accès à des informations de santé que certains pourraient estimer comme sensibles en dehors d’un contexte pandémique. 

En réalité, les professionels utilisent une application particulière disponible à cet effet sur iOS et Android. Intitulée TousAntiCovid Vérif, cette appli mobile est fournie par le gouvernement aux professionnels (restaurateurs, commerçants, gérants d’établissements sportifs ou culturels…). Il s’agit d’un logiciel dérivé du TousAntiCovid, déjà téléchargé par près de 28 millions de Français.

Des informations minimales, mais…

Le gouvernement, qui a créé TousAntiCovid Vérif, assure ainsi que les informations sont affichées «avec un niveau de détail minimum». En clair, lorsqu’un professionnel scanne le QR Code de votre pass sanitaire, TousAntiCovid Verif va montrer si le pass est valide ou invalide, afficher nom, prénom et date de naissance du client. Aucune autre information de santé n’est affichée à l’écran. En outre, l’application ne stocke pas les données récoltées auprès des clients toute la journée. Enfin, le gérant d’un établissement qui vérifie les pass sanitaire doit consigner par écrit «les noms des agents ayant réalisé les examens des preuves sanitaires», afin de permettre aux autorités de savoir qui est en charge en cas de contrôle d’un site.

Les restaurants se préparent au pass sanitaire

Si dans les faits TousAntiCovid Verif ne livre que les informations essentielles, la Cnil (Commission nationale informatique et liberté) avait mis en garde contre les autres informations sanitaires qui pouvaient être récupérées sur le QR Code par des individus malintentionnés. Certains pourraient en effet tenter «d’accéder à l’intégralité des données personnelles intégrées aux codes QR présents sur les justificatifs, y compris des données de santé», avait averti la Cnil début juin.

Les faux QR Code dans le viseur

Enfin, se pose la question des faux documents qui pourraient arborer des QR codes volés et illégaux. Une question évoquée et difficile à vérifer. Mais, selon la Direction générale de la santé : «si un QR Code a été identifié comme corrompu par une autorité, il nous est possible de le placer sur une liste noire via l’identifiant du certificat dans TousAntiCovid Verif pour qu’il soit refusé à la lecture». DGS qui précise à l’AFP que des travaux sont en cours avec le ministère de l’Intérieur sur ce sujet.



Source link

Autres articles à lire

Manchester City-OL (1-3) : Lyon tient son nouvel exploit et rallie les demi-finales

adrien

Vendée Globe : quel est le parcours du tour du monde à la voile ?

adrien

Coronavirus : quels centres commerciaux devront fermer à partir de dimanche en Ile-de-France ?

adrien

Macron accueille Merkel sur la Côte d’Azur pour préparer la rentrée

adrien

Climat : les 1% les plus riches émettent 2 fois plus de CO2 au total que les 50% les plus pauvres

adrien

Alan Turing sur le nouveau billet de 50 livres sterling

adrien