heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Paris : quelles sont les règles à respecter pour les terrasses éphémères ?


Alors que la réouverture des espaces extérieurs des bars et des restaurants est prévue ce mercredi 19 mai, la municipalité parisienne – qui a annoncé que les terrasses éphémères seraient autorisées gratuitement jusqu’à la fin de l’été – tarde à publier la Charte de bonne pratique qui régira les codes esthétiques et de fonctionnement de ces dites terrasses. Hier avait lieu la réunion de restitution des travaux menés à ce sujet.

«Ce retour de la vie parisienne devra s’opérer dans le respect d’un certain nombre de règles afin de garantir la sécurité et la santé des Parisiens, mais aussi avec la volonté de préserver un cadre de vie agréable pour tous», a ainsi communiqué la municipalité parisienne ce mardi. L’occasion de rappeler les règles que devront respecter les clients comme les gérants des bars et restaurants. A noter qu’en attendant la publication de la nouvelle charte en la matière, c’est l’ancienne qui s’appliquera jusqu’au 30 juin.

une déclaration obligatoire

Chaque terrasse doit faire l’objet d’une déclaration préalable sur le site de Paris.fr, délivrée par la direction de l’urbanisme de la Ville de Paris. Les gérants de bars et restaurants parisiens devront également signer la Charte de bonne conduite et devront ensuite l’afficher sur la porte ou la vitrine de l’établissement.

des horaires stricts

Du 19 mai au 9 juin, les terrasses ne pourront ouvrir qu’à partir de 8h du matin et ce, jusqu’au couvre-feu fixé à 21h. Puis de 8h du matin à 22h, à compter du 9 juin. 

la musique interdite

«Aucune diffusion musicale» ne sera autorisée «sur la terrasse», a ainsi rappelé la municipalité.

Des emplacements précis

Concrètement, ces terrasses éphémères pourront être installées sur les terre-pleins, les placettes et les places de stationnement.

Attention néanmoins, elles ne pourront pas être installées sur les emplacements réservés aux personnes handicapées, aux taxis, aux trottinettes, aux stations de vélos, aux Mobilib, aux bornes de recharge pour véhicules électriques ainsi qu’aux véhicules de transports de fond. Et bien sûr elles sont strictement interdites sur les pistes cyclables.

pas de folie esthétique

Aucune folie esthétique ne sera autorisée. De fait, seule l’utilisation de dispositifs légers, «facilement et rapidement démontables», sera tolérée, en sachant que la hauteur maximale autorisée est de 1,3 mètre.

De plus, les toits, la publicité ou encore les systèmes de chauffage ou de climatisation sont totalement proscrits.

Des milliers de terrasses éphémères ont été installées directement sur la chaussée à Paris.

LA CONTINUITÉ PIÉTONNE ET D’URGENCE RESPECTÉE

Par ailleurs, la charte prévoit que le respect des cheminements piétons et des personnes à mobilité réduite soit «garanti en permanence». Tout comme les accès aux immeubles et aux voies réservées aux services de secours, qui devront être préservés.

LES CHAUFFAGES INTERDITS

A noter également que les chauffages sont strictement interdits sur les terrasses.

Quant à la nouvelle charte – actuellement en cours de rédaction –, celle-ci ne rentrera en vigueur qu’au début du mois de juillet. Les nouvelles règles applicables aux terrasses seront communiquées à ce moment là.





Source link

Autres articles à lire

Crunchyroll fait le plein d’annonces de séries animées pour son festival

adrien

DIRECT – Afghanistan : Toutes les demandes d’Afghans voulant être exfiltrés sont instruites, annonce Jean-Yves Le Drian

adrien

Equipe de France : qui a déjà sa place dans la liste des 23 pour l’Euro ?

adrien

Rappel massif de glaces chez Leclerc et Auchan à cause d’un pesticide cancérigène

adrien

Australie : des vidéos sexuelles commises dans le Parlement diffusées

adrien

Régionales 2021 : Quels sont les candidats déclarés ou pressentis en Grand-Est ?

adrien