heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Paris : la construction de l’Arena Porte de la Chapelle est lancée


Désormais baptisée l’Arena Porte de la Chapelle – et non plus l’Arena II – cette salle accueillera plusieurs épreuves des JO de Paris 2024, avant de devenir une salle de spectacles, de concerts et de sport de haut niveau. La première pierre du chantier va être posée ce mardi 5 octobre.

«Seule construction parisienne en amont des Jeux olympiques et paralympiques, elle s’intègre dans un nouveau quartier mixte entre les portes de la Chapelle et d’Aubervilliers, avec la création de ZAC Gare des Mines-Fillettes», se félicite la municipalité parisienne à la veille de la pose de la première pierre symbolique de ce bâtiment dont la livraison est prévue à l’été 2023.

Entre le Stade Coubertin et l’Accor Arena

Considérée comme l’un des projets emblématiques des Jeux olympiques de Paris 2024, l’Arena Porte de la Chapelle a été imaginée pour devenir une «infrastructure sportive d’importance» de «jauge intermédiaire». Avec une capacité de 8.000 places assises, elle se situe en effet entre le stade Pierre de Coubertin (4 .000 places) et l’Accor Arena (15.000 places).

capture_decran_2021-10-04_a_16.00.45_615b1cc9389fa.png

Dès 2023, et avant même les JO si le chantier ne prend pas de retard sur le calendrier prévu, la salle devrait être accessible aux habitants et accueillir compétitions sportives et manifestations culturelles. Celle-ci a en effet été pensée pour abriter, en plus des événements sportifs, des concerts, des spectacles et différents congrès.

Durant l’été 2024, l’Arena Porte de la Chapelle sera entièrement dédiée aux Jeux olympiques et paralympiques, puisqu’elle doit héberger les épreuves de badminton, de gymnastique rythmique, de para-badminton, de para-taekwondo et de para-haltérophilie. A l’issue des Jeux, elle devrait surtout devenir la résidence officielle du Paris Basketball.

Dès son inauguration, elle permettra donc «d’organiser des compétitions sportives de niveau national ou international», se réjouit-on à la Mairie de Paris, où on admet que cet équipement sportif est bienvenu pour venir compléter l’offre du nord-est parisien en matière de sport de proximité. Pour cela, «deux gymnases et locaux d’activité complémentaires du complexe seront accessibles au quotidien par les habitants nord-parisiens», souligne l’organisation des JO.

Avec 80% de sites de compétition répartis dans un rayon de 10km autour du village olympique, les JO de Paris 2024 se veulent compacts et accessibles.

A terme, l’Arena Porte de la Chapelle devrait être – après l’adoption de ce vœu par les élus parisiens réunis au Conseil de Paris – définitivement rebaptisée Arena Alice Milliat, en hommage à cette nageuse, hockeyeuse et rameuse française considérée au début du XXe siècle comme l’une des plus grandes militantes du combat pour la reconnaissance du sport féminin au niveau international.





Source link

Autres articles à lire

Alpes-Maritimes : stations en danger

adrien

«Islamo-gauchisme» : quand ce terme est-il apparu pour la première fois ?

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus: revers pour AstraZeneca dans le développement d’un traitement anti-Covid

adrien

Les dix plus jeunes milliardaires de 2021

adrien

Paris : les écologistes veulent l’annulation de l’agrandissement d’une cimenterie Lafarge

adrien

«Top Chef» 2020 : pourquoi David peut gagner la finale

adrien