heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Paris : à quoi ressemblera la Bourse du commerce, rénovée pour accueillir la «Collection Pinault» ?


Le milliardaire et grand collectionneur François Pinault annonce ce jeudi l’ouverture au public de son nouveau musée d’art contemporain à la Bourse de commerce de Paris, dès le samedi 23 janvier 2021.

L’ouverture du musée, prévue initialement en juin dernier avait été repoussée au printemps 2021 en raison de la crise sanitaire. Elle se fera donc finalement plus tôt. «Cette ouverture contribuera, après la dure année 2020, à la renaissance de la vie culturelle à Paris», souligne François Pinault. 

Pour célébrer l’événement, plusieurs journées portes ouvertes seront organisées «dans le respect des règles sanitaires». 

Située rue du Louvre, dans le 1er arrondissement de la capitale, la Bourse de commerce a été rénovée par l’architecte japonais Tadao Ando, prix Pritzker 1995. Le chantier a été livré dans les temps après trois ans de travaux. 

Un bâtiment chargé d’histoire…

Cet édifice est réputé pour avoir abrité l’hôtel particulier de Catherine de Médicis au XVIe siècle, puis une halle aux blés dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, avant d’être transformé en Bourse de commerce, à la fin du XIXe siècle. Il prendra finalement la forme circulaire que l’on connait aujourd’hui pour l’Exposition universelle de 1889, avant que la Chambre de commerce et d’Industrie (CCI) de Paris s’y installe, et ce, jusqu’en janvier 2017.

A cette date, la municipalité parisienne – devenue propriétaire du site – avait souhaité y implanter un nouvel espace culturel. Le 27 avril 2017 de la même année, la maire de Paris, Anne Hidalgo, annonçait que celui-ci accueillerait la Collection Pinault. Elle a alors signé avec François Pinault un bail emphytéotique, lui léguant ainsi l’intégralité des droits d’exploitation du site pendant cinquante ans.

…entièrement réhabilité

La tâche d’imaginer et d’aménager ce nouvel espace a été confiée à l’architecte japonais Tadao Ando, qui avait déjà collaboré avec François Pinault sur ses projets vénitiens (Palazzo Grassi, Pointe de la Douane…). «J’ai voulu créer une nouvelle forme circulaire qui s’emboîte à l’intérieur de celle existante», avait-il expliqué en 2019 lors d’une présentation du projet, soulignant que le site deviendrait ainsi «l’épicentre culturel de Paris, lui-même épicentre de la culture dans le monde».

Un cylindre de neuf mètres de haut et trente mètres de diamètre – fait de 50 cm d’épaisseur de béton armé et de métal – a été installé au centre du bâtiment. Au cœur de cette structure, se trouvera un îlot central dédié «aux œuvres monumentales». A l’extérieur du cylindre, une coursive permettra la circulation des visiteurs vers un autre espace d’exposition. Enfin, quatre autres salles d’exposition seront également accessibles au premier et au deuxième étage du bâtiment.

etagefp.jpg

Au total, 7.700 m2 du bâtiment seront dédiés à l’accueil du public, dont 3.000 m2 réservés aux espaces d’exposition, en plusieurs modules de 100 à 600 m2 chacun. Par ailleurs, un amphithéâtre de 300 places a été construit au sous-sol ainsi qu’un restaurant et des bureaux au 3e étage.

Les travaux – estimés à 150 millions d’euros (contre 108 millions en 2017) – ont été entièrement pris en charge par la Collection Pinault, sans exemption d’impôt. La mairie de Paris, en sa qualité de propriétaire, recevra ensuite sept millions d’euros de redevance les deux premières années d’exploitation, puis 60.000 euros par mois pendant les quarante-huit années restantes.

Retrouvez toute l’actualité culturelle ICI



Source link

Autres articles à lire

Saint-Denis : après les JO 2024, le Village des athlètes accueillera une partie du ministère de l’Intérieur

adrien

Les événements qui vont faire l’année 2022

adrien

Alimentation, gaz, carburants… Une hausse des prix qui inquiète

adrien

Vaccination contre le Covid-19 : rendez-vous, calendrier… les démarches à suivre

adrien

Cynthia Vescan : «le MMA, la suite logique de la lutte»

adrien

pourquoi n’y a-t-il plus de nouveaux variants ?

adrien