heureux-qui.com
Image default
Fil Info

OTAN : Tout savoir sur le Traité de l’Atlantique Nord


L’éventuelle adhésion de l’Ukraine dans l’OTAN est au cœur du conflit qui l’oppose à la Russie. Alors que de nombreux candidats à la présidentielle souhaitent sortir de l’organisation, CNEWS fait le point sur ce qu’il faut savoir sur le Traité de l’Atlantique Nord.

Fondé en 1949

L’OTAN est née de la signature du traité de l’Atlantique Nord en 1949 à Washington, et est une organisation à caractère civil, politique et militaire. Cette alliance voit le jour dans le contexte de la Guerre froide entre les occidentaux et les soviétiques. L’objectif est d’assurer la sécurité des pays d’Europe, en signant une alliance forte avec les États-Unis, afin d’empêcher l’URSS de s’étendre vers l’ouest.

À sa création, l’alliance comptait 12 membres fondateurs : la Belgique, le Canada, le Danemark, les États-Unis, la France, l’Islande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni. Elle s’est depuis étendue, notamment depuis la chute de l’URSS à d’autres Etats, et des pays signataires du Pacte de Varsovie (alliance militaire des pays soviétiques, organisation rivale de l’OTAN) ont finalement rejoint l’Organisation, qui compte désormais trente membres. C’est, entre autres, ce passage d’allégeance de Moscou à Washington que critique sévèrement Vladimir Poutine aujourd’hui. Le président russe a dans ce contexte lancé son attaque contre l’Ukraine la semaine dernière par crainte, selon lui, que le pays anciennement sous influence soviétique ne rejoigne l’OTAN.

carte_otan_621b955f18413.png

(Carte disponible ici en format interactif)

principe de Défense collective

L’OTAN est donc une alliance politique et militaire. Les pays membres s’engagent à promouvoir la démocratie et à coopérer sur des questions de défense et de sécurité. S’il s’agit d’une organisation avec un volet militaire, l’OTAN s’attache en principe à une résolution pacifique des conflits en misant sur la diplomatie.

Cependant, l’un des articles fondateurs de l’OTAN est l’article 5 du Traité de Washington, qui a créé le principe selon lequel une attaque contre l’un ou plusieurs de ses membres est considérée comme une attaque dirigée contre tous. On appelle cela le «principe de défense collective».

Jusqu’à présent, l’article 5 n’a été invoqué qu’une seule fois, en réponse aux attentats terroristes contre les États-Unis du 11 septembre 2001.

Structure de l’OTAN

L’OTAN se structure en deux pôles : civil et militaire. Côté civil, chaque pays membre possède une délégation permanente au siège de l’OTAN à Bruxelles. Chacune de cette délégation est représentée par un ambassadeur qui représente le gouvernement de son pays lors des discussions et négociations sur le plan de la défense.

Le Conseil de l’Atlantique Nord est composé d’un représentant de chaque pays membre, et est l’une des entités de l’OTAN. Il se réunit au moins une fois par semaine, et est présidé par le Secrétaire général qui aide les membres à parvenir à un accord sur des questions clés. L’organisation comporte également plusieurs comités chargés d’étudier des problématiques techniques spécifiques. Il existe notamment un Groupe de Plans nucléaires, qui possède la même autorité que le Conseil sur les questions de politiques nucléaires.

Côté militaire, l’OTAN est structurée par un Comité militaire, composé des chefs d’état-major de la défense des pays membres de l’OTAN. L’État-major militaire international, qui est l’organe exécutif du Comité militaire, est composé du Commandement allié Opérations et du Commandement allié Transformation.

L’OTAN dispose à l’origine de peu de forces permanentes qui lui sont propres, et ce sont les pays membres qui envoient des forces pour les missions au nom de l’OTAN. L’organisation dispose toutefois depuis 2002 d’une «force de réaction» composée de 40.000 soldats à très haut niveau de préparation.

Principales missions

L’OTAN a pour principal objectif de garantir la paix dans les pays membres mais aussi en dehors. Aucune action militaire de l’OTAN n’a eu lieu pendant la Guerre Froide. Elle intervient ensuite pour la première fois en 1993 lors du conflit en Bosnie-Herzégovine, puis à partir de 1999 au Kosovo où des opérations sont toujours en cours.

Après les attentats du 11 septembre 2001, l’OTAN invoque pour la première fois l’article 5 du traité sur le principe de défense collective et lance donc des opérations en Méditerranée, en Afghanistan et en Irak entre 2001 et 2004.

Aujourd’hui, des opérations de maintien de la paix de l’OTAN sont toujours en cours au Kosovo, en Irak, en Somalie et en Méditerranée. Par ailleurs, les forces de l’OTAN ne sont pas uniquement mobilisées pour des conflits, mais peuvent aussi être appelées pour des opérations de secours après des catastrophes naturelles, comme ça a été le cas en 2005 aux États-Unis après le passage de l’ouragan Katrina.



Source link

Autres articles à lire

Covid-19 : des milliers de patients se plaignent de symptômes persistants

adrien

Birmanie : Aung San Suu Kyi devant la justice ce mercredi

adrien

DIRECT – Coronavirus : Jean Castex prépare des règles sur «le temps long»

adrien

L’édito de Florian Tardif : «Éric Zemmour candidat, fin d’un faux suspense»

adrien

Découverte de l’Amérique : les Vikings étaient présents il y a 1000 ans

adrien

Euro 2021 : Tout savoir sur Jules Koundé, le dernier arrivé chez les Bleus

adrien