heureux-qui.com
Fil Info

On a testé «Pyramides», la nouvelle attraction en réalité virtuelle de Flyview

Notez cet article


Un véritable dépaysement. A l’occasion de sa réouverture, Flyview, site de loisirs culturels situé dans le quartier de l’Opéra, à Paris, propose un voyage en réalité virtuelle et réalité augmentée au cœur des pyramides d’Égypte.

Après avoir écouté les consignes de sécurité dans la salle d’embarquement, on est invité à prendre place dans l’un des sièges pivotants du centre de téléportation où nos particules, nous avertit-on, vont être transformées en milliard d’atomes lors de la phase de dématérialisation.

uNE excursion À 360 DEGRÉS

Celle-ci consiste en réalité à visser un casque HTC Vive Focus sur la tête, doté d’un dispositif sonore, et offrant une vision à 360 degrés.

Une fois confortablement assis, le voyage commence. En quelques secondes, les flyviewers sont téléportés en plein désert, sur le site de Saqquarah et se retrouvent face la pyramide à degrés de Djéser (premier pharaon de la IIIe dynastie), construite par Imhotep au XXVIIe siècle avant JC.

Guidé par une voix off, qui retrace l’histoire millénaire de ces monuments et les secrets de leur passé, on prend ensuite la direction de Meïdoum pour admirer la toute première pyramide égyptienne à faces lisses, aussi appelée «la fausse pyramide», et ce, depuis le ciel, et de l’intérieur.

En effet, on a non seulement l’occasion de survoler ces édifices vieux de 5.000 ans sous tous les angles, mais aussi d’explorer les galeries et chambres secrètes, qui ont protégé durant plusieurs millénaires les dépouilles sacrées des Pharaons.

le plateau de Gizeh

Ce voyage immersif d’une vingtaine de minutes se poursuit sur le plateau de Gizeh, mondialement connu pour ses trois grandes pyramides inscrites au patrimoine de l’UNESCO : Khéphren, Mykérinos, et Khéops, une des Sept Merveilles du monde, qui s’imposent à nous avec un réalisme saisissant.

flyview_pyramides_00007_60c0e9cd8f910.jpg

©Flyview

Pour concevoir cette expérience, accessible aux adultes et aux enfants, la start-up française Iconem a utilisé une technologie qui consiste à réaliser une radiographie haute définition composée de centaines de milliers de photos.

Après avoir profité quelques instants de la vue, niché au sommet de Keops, le plus grand édifice jamais construit par les hommes (146 mètres de haut), jusqu’à ce que cette première place lui soit ravie par la Tour Eiffel, on se dirige enfin vers la sculpture monumentale monolithique la plus grande du monde.

flyview_pyramides_000010_60c0e9ef5d138.jpg

©Flyview

Alors que le soleil s’apprête à se coucher, le sphinx de Gizeh, paisiblement couché, nous donne quelques explications, notamment sur la mutilation de son nez. Et non, Obélix n’est pas le responsable.

FlyView, 30 rue du 4 septembre, Place de l’Opéra (9e), 19,50 euros l’expérience.



Source link

Autres articles à lire

L’euthanasie sur le point d’être légalisée au Portugal ?

adrien

NBA: Doncic en mode record porte Dallas, Phoenix s’offre les Clippers

adrien

Coronavirus : 64 % des Français sont pour le port obligatoire du masque à l’extérieur

adrien

DIRECT – Coronavirus : Jean Castex ne peut «pas garantir» que les restaurants «rouvriront le 20 janvier»

adrien

Les meilleures montres connectées de 2020

adrien

5G à Paris : les antennes vont (enfin) être déployées, après l’accord des élus parisiens

adrien