heureux-qui.com
Fil Info

On a testé les nouveaux iMac M1 d’Apple

Notez cet article


C’est un changement majeur pour la gamme d’ordinateurs de bureau d’Apple. Les iMac de 2021 héritent des fameux processeurs M1 qui permettent d’élaborer un tout nouveau design où la finesse est le maître-mot.

Si le Macbook Air et le Mac Book Pro profitaient déjà de ce processeur révolutionnaire, beaucoup plus puissant et aussi peu gourmand en énergie, la gamme d’iMac prend aussi ce virage. Mais ce n’est pas le seul changement constaté cette année. Disponibles dès le 21 mai à partir de 1.449 euros, les iMac 24 pouces abandonnent également un design bien connu de la part des utilisateurs de ces ordinateurs qui depuis plusieurs années misaient sur des écrans où le gris de l’aluminium dominait.

img_2809-taille640_609e7e90bbb93.jpg

Fini la grise mine, Apple mise sur les couleurs de l’arc-en-ciel pour égayer bureaux et les pièces de la maison. Sept coloris sont ainsi disponibles pour cet ordinateur proposé au format d’écran 24 pouces. En 2021, la marque à la pomme poursuit son travail, obsédé par la finesse et l’idée de proposer un objet le plus épuré possible.

Dès l’ouverture de la boîte, on peut observer cette logique qui a conduit Apple à proposer l’ordinateur de bureau tout-en-un le plus fin du marché. L’écran ne fait en effet que 11,5 mm d’épaisseur, soit à peine plus épais qu’un iPhone (voir photo ci-dessous). Une prouesse puisque si des écrans concurrents font jeu égal, il ne s’agit que d’écrans, là où Apple parvient à loger également l’ensemble de l’architecture électronique nécessaire au bon fonctionnement d’un ordinateur. On note également son incroyable légèreté, puisqu’il ne pèse sur la balance que 4,46 kg. Il est donc possible de le mouvoir sans peine – et pourquoi pas d’une pièce à l’autre du foyer selon les besoins ?

imac_m1_24_609e80cbbd594.jpg

Toujours sur le plan esthétique, Apple fournit son ordinateur avec un nouveau petit clavier sans fil. Très compact, il intègre notamment le fameux capteur d’empreintes pour déverrouiller l’ordinateur, voire authentifier des achats avec Apple Pay. La souris qui l’accompagne et le trackpad indépendant (en option) sont également aux couleurs de l’iMac choisi afin d’offrir un ensemble cohérent. On ne peut donc que saluer ce bel exercice de design, même si certains regretteront la présence encore marquée des bordures blanches qui encadrent l’écran. Un choix en effet étonnant à l’heure où les bords s’effacent, notamment du côté des téléviseurs haut de gamme.

un design très épuré

Autre point curieux : du côté de la connectique Apple mise sur quatre ports de type USB-C (deux USB-3 et deux Thunderbolt USB-4). Un choix qui, s’il s’inscrit dans la logique des normes USB actuelles, implique d’acheter un adapteur externe pour utiliser des ports USB classiques notamment. Une prise mini-jack est tout de même présente. Enfin, il est possible de connecter l’iMac en Wifi 6, mais aussi via le port Ethernet qui est quant à lui intégré à l’adaptateur secteur. Une bonne idée puisqu’il est ainsi possible de cacher encore un peu plus les câbles, afin d’épurer au maximum son bureau.

imac-taille640_60a611c5bca51.jpg

Sous le capot et à l’essai, l’iMac tournant sous le processeur M1 et MacOS Big Sur démontre toute sa puissance et une réelle agilité lorsqu’il s’agit de basculer sur différents type d’applications. La puce Apple avait beaucoup fait parler d’elle en fin d’année dernière lorsqu’elle a rejoint les MacBook Air et Pro et ne démérite pas non plus lorsqu’elle accompagne un ordinateur de bureau.

Attention toutefois, avec les iMac 24 pouces, la firme de Tim Cook pense avant tout à des usages très familiaux. On découvre donc un ordinateur polyvalent, à la fois pour la bureatique et le multimédia, mais aussi à l’aise pour des sessions jeux vidéo. Les professionnels et les créatifs peuvent notamment trouver un ordinateur doté d’un bon équilibre, mais il leur faudra sans doute opter pour une configuration plus musclée faisant grimper la facture à 1.889 euros, contre 1.449 euros pour la version familiale.

Taillé pour le multimédia et les appels vidéo

Du côté de l’écran, Apple fait également un effort intéressant en offrant sur 23,5 pouces une dalle Retina 4,5 K. Contraste et colorimétrie bien calibrés sont au rendez-vous et le rendu s’avère flatteur. Apple y introduit également le système TrueTone vu sur les iPad et Macbook pour nuancer la luminosité de l’écran et reposer les yeux lorsqu’on l’utilise de nuit par exemple. Notons également l’ajout d’une caméra FaceTime en façade offrant une définition 1080p (Full HD) qui met concrètement l’iMac à l’heure des visio-conférence et des appels vidéo qui se mutliplient, mais aussi et il faut le souligner à l’heure du streaming sur YouTube et Twitch pour les créateurs de contenus.

Enfin, l’iMac 24 pouces fait un effort du côté du son. Car la finesse de l’ensemble n’a pas sacrifié la qualité sonore qui s’en dégage. Six hauts-parleurs délivrent un son relativement impressionnant, certifié Dolby Atmos.

iMac 24 Pouces, Apple, à partir de 1.449 euros.



Source link

Autres articles à lire

Horoscope été 2021 : amour, santé, travail…découvrez ce qui vous attend selon votre signe astrologique

adrien

Quelles sont les 10 stars les mieux payées sur Instagram ?

adrien

Joe Biden et Kamala Harris promettent ensemble de «reconstruire» l’Amérique post-Trump

adrien

«tu veux mourir ?», une conductrice armée suscite l’effroi à Los Angeles| CNEWS

adrien

Tour de France 2020 : le classement général après la 15e étape

adrien

Ligue 1 : Lille, PSG, Lyon, Monaco… une lutte plus indécise que jamais dans la course au titre

adrien