heureux-qui.com
Image default
Fil Info

On a testé le Pixel 4a, un condensé du savoir-faire de Google en matière d’IA


Dévoilé ce lundi 3 août, le nouveau smartphone de la famille Pixel de Google vise toujours à démocratiser les technologies. Le Pixel 4a sera disponible officiellement à partir du 1er octobre, mais nous l’avons déjà pris en main pour vous.

Un smartphone qui vise un public moins fortuné et qui s’impose d’emblée comme un bon concurrent de l’iPhone SE (2020) d’Apple. Google proposera son nouveau mobile à la vente au prix de 349 euros, un tarif attractif qui le situe dans le milieu de gamme trusté par de nombreuses marques chinoises (Oppo, Honor, Xiaomi…). 

pixel_4a_5f281f740248b.jpg

Première nouveauté dans la gamme Pixel, ce modèle 4a adopte en façade un écran à poinçon doté d’une caméra logée dans la partie supérieure gauche. Si cet technologie n’est pas nouvelle, il s’agit bien du premier smartphone Google à l’intégrer. Ainsi, le Pixel 4, fleuron de Google et aîné du 4a, n’affichait pas ce type d’écran. Un modèle également compact, qui se distingue de la masse arborant des écrans XXL de 6,5 pouces. Le Pixel 4a mise donc sur un écran de 5,8 pouces plus grand que l’iPhone SE (4,7 pouces). Surtout, Google propose de l’OLED pour une belle qualité d’affichage compte tenu de sa taille.

Sur ses tranches, on notera la présence d’une prise USB-C, mais aussi, plus étonnant, d’une prise mini-jack pour y branché son casque ou ses écouteurs. Un petit détail qui ravira les ados qui n’auraient pas les moyens de s’offrir un modèle Bluetooth.

pixel_4a_dos_5f2820318dc9f.jpg

Lorsqu’on retourne l’appareil, on découvre un capteur d’empreintes, ainsi qu’un module photo en forme de carré, comme c’est le cas sur le Pixel 4. Toutefois, ne cherchez pas plusieurs capteurs, puisque le Pixel 4 n’en arbore qu’un seul, ainsi qu’un flash. Là encore, Google mise tout sur l’intelligence artificielle pour parfaire le rendu des clichés. Comme il l’avait fait avec le Pixel 3 en 2018, le géant du web démontre ici son savoir-faire pour offrir des images au rendu naturel grâce à l’IA. Le terminal reprend ici les options offertes par le Pixel 4, avec un mode Nuit bien calibré, un système de zoom numérique en haute définition, mais aussi l’option de double exposition qui permet de mettre en lumière un sujet, sans surexposer l’arrière-plan. Idéal pour sauver les photos prises à contre jour.

Un appareil puissant mais des efforts à faire sur la batterie

Pour 349 euros, le Pixel 4a se pose comme un mobile complet. Surtout que sous la coque, ce terminal est plutôt bien pourvu. Google booste ainsi son dernier né avec 6 Go de ram, afin de le rendre à l’aise avec le gaming, mais aussi avec les dernières innovations sous Android. La promesse étant de le rendre capable de supporter les prochaines versions de l’OS sans broncher. Notre bémol se situe davantage sur la batterie. Si le téléphone tient plus d’une journée, plusieurs mobiles de même prix affichent des batteries très compétitives promettant une journée et demie, voire deux jours d’autonomie.

Le pixel 4a se présente donc comme un smartphone plus complet qu’il n’en a l’air de prime abore. Profitant des innovations en matière d’intelligence artificielle proposées par Google, il offre des résultats naturels et sympathiques pour les amateurs de photos qui ne veulent pas se ruiner. 

 Pixel 4a, Google, 349 euros, en précommande dès le 10 septembre, disponible le 1er octobre.

Retrouvez toute l’actualité Numérique ICI



Source link

Autres articles à lire

Bordeaux : Une maman giflée car elle allaitait son bébé de 6 mois en public

adrien

Vaccin : pourquoi l’Union européenne est-elle en colère contre AstraZeneca ?

adrien

Election américaine : la fin de l’histoire d’amour entre Donald Trump et Fox News ?

adrien

Quelles sont les personnalités qui reposent au Panthéon ?

adrien

Maladie de Lyme : quels sont les symptômes ?

adrien

Les forêts accessibles dans un rayon de 20 km autour de Paris

adrien