heureux-qui.com
Fil Info

Omar Sy et 42 personnalités mobilisées pour venir en aide à un boulanger de Besançon

Notez cet article


Depuis plus d’une semaine, Stéphane Ravacley, boulanger à Besançon, a entamé une grève de la faim pour lutter contre l’expulsion de son apprenti guinéen, Laye Fodé Traoréiné. Alors que 43 personnalités, dont Omar Sy, signent une tribune pour lui venir en aide, le boulanger de 50 ans a été conduit aux urgences ce mardi.

L’artisan aurait fait un malaise ce matin vers 8h30, alors qu’il se trouvait dans sa voiture, indique France 3, et a été transporté au CHU de Besançon.  Stéphane Ravacley a déclaré se sentir «très faible», et aurait perdu près de 8 kilos depuis le début de sa grève de la faim. 

Omar Sy, Marion Cotillard et Benoît Hamon se mobilisent 

«M. le Président, la situation devient urgente : Stéphane Ravacley a fait trois embolies pulmonaires en trois ans. Son médecin le considère comme “fragile” et le laisser continuer cette grève de la faim serait une faute», alertent ces 43 personnalités dans une tribune publiée dans Le Nouvel Obs. «Vous ne pouvez rester ainsi insensible au fait qu’un citoyen français mette sa santé en danger pour défendre des principes humanistes – liberté, égalité, fraternité – qui sont inscrits sur le fronton de nos mairies et sont censés sous-tendre notre République», continuent-ils.

Laye Fodé Traoréiné est arrivé en France à 16 ans sous le statut de mineur isolé. Il a entamé un CAP boulangerie, en apprentissage à «La Huche à pain», dirigée par Stéphane Ravacley, à Besançon. Le jeune homme, à présent majeur, a reçu au mois de novembre dernier une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Depuis, son patron se bat pour qu’il puisse rester en France et terminer son apprentissage avec lui. 

«Depuis une semaine, une immense vague de solidarité de boulangers et de citoyens s’est levée partout en France. Malgré cette vaste mobilisation, malgré la mobilisation de maires et d’élus locaux, malgré les 200 000 citoyens qui ont signé la pétition en ligne, ni Gérald Darmanin ni Marlène Schiappa n’ont daigné répondre à Stéphane», dénoncent ces acteurs, comédiens, professeurs, écrivains ou encore personnalités politiques dans la tribune.

Le député européen Raphaël Glucksmann, également signataire de la tribune, a partagé plusieurs vidéos ainsi que le lien de la pétition via son compte Instagram, qui dénombre plus de 500.000 abonnés.

Un recours déjà déposé

La maire de Besançon, Anne Vignot, a elle aussi écrit au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour demander à ce que Laye Fodé Traoréiné soit régularisé.

Le jeune apprenti a contesté son OQTF en saisissant le tribunal administratif de Besançon, et son recours sera examiné le 26 janvier prochain. 

Lors d’un déplacement sur le Doubs le 8 janvier dernier, sur le thème de la formation, la ministre du Travail, Élisabeth Borne, a estimé qu’il s’agissait là d’un «cas particulier» : «dans le principe, cela ne devrait pas se passer comment ça, a-t-elle déclaré. Quand on accueille des mineurs non accompagnés qui s’engagent dans une formation, au bout de deux ans, si tout s’est bien passé, alors ils peuvent continuer à travailler en France». Elle souhaite toutefois attendre que la justice se prononce. 

Des associations viennent en aide aux étudiants précaires pendant les vacances
Retrouvez toute l’actualité sur le travail ICI 





Source link

Autres articles à lire

Valéry Giscard d’Estaing, une vie à défendre l’Europe

adrien

Coronavirus : des plages prises d’assaut en Angleterre, la police intervient

adrien

Oubaali, Yoka… les 5 boxeurs français à suivre en 2021

adrien

La proche conseillère de Donald Trump, Kellyanne Conway, démissionne

adrien

DIRECT – Coronavirus : Jean Castex prépare des règles sur «le temps long»

adrien

Fair-play financier : Guardiola «heureux» pour Manchester City qui mérite des «excuses»

adrien