heureux-qui.com
Image default
Fil Info

OM : Jorge Sampaoli a-t-il déjà trouvé la solution aux problèmes ?


En quelques jours, Jorge Sampaoli a déjà changé le visage de l’OM. Si tout n’est pas encore parfait, l’espoir de jours meilleurs est revenu du côté de Marseille.

Deux victoires en autant de rencontres. Il ne pouvait pas espérer meilleur départ. En poste officiellement depuis une semaine – il a dû effectuer une septaine à son arrivée en France –, l’ancien sélectionneur du Chili et de l’Argentine a réussi ses débuts sur le banc du club olympien avec des victoires contre Rennes (1-0) et Brest (3-1), une première depuis Elie Baup en 2012. Un joli redressement alors que l’OM venait d’être éliminé de la Coupe de France par Canet (N2).

Mais comment Jorge Sampaoli a-t-il réussi à redresser une équipe qui était à l’agonie ? La première chose, c’est son style de jeu. Terminer l’équipe froide, en retrait, qui défend et ne sait pas quoi faire avec le ballon. Les Marseillais jouent désormais vers l’avant, sont agressifs et veulent récupérer le ballon rapidement pour se projeter.

«On a commencé en 3-4-2-1 et on est ensuite passé en 4-2-3-1 sur la fin, a-t-il expliqué après la rencontre contre Brest. En seconde période on a joué en 5-4-1 (…). Quand Brest égalise, on passe en 4-2-3-1.» Une évolution de schémas tactiques en plein match qui redonne vie à cette équipe. Et cela leur plaît.

«C’est un football que nous, les joueurs, apprécions particulièrement, a lâché Florian Thauvin. On est très heureux d’avoir un coach comme Sampaoli, c’est du football plaisir.»  «C’est un coach que tout joueur aime avoir. Il aime attaquer, marquer. Quoi de mieux dans le foot ?», a confié Michaël Cuisance, deux buts marqués sur ses deux entrées en jeu.  «Comme avec Marcelo (Bielsa), on a l’impression que ça peut basculer d’un côté comme de l’autre, tellement on donne et qu’on ne calcule pas, a de son côté indiqué Dimitri Payet. Le coach veut qu’on attaque sans réfléchir à la perte de balle.»

Des joueurs qui retrouvent le sourire, d’autres qui sont mis en confiance, comme le jeune Luis Henrique, métamorphosé depuis l’arrivée de Jorge Sampaoli. Mais ce n’est pas tout. Si les stades sont à huis clos, sur Twitter, les supporters commencent à retrouver du plaisir à regarder leur équipe jouer.

Pour le moment tout baigne pour l’ancien entraîneur du FC Séville. Si sur le plan comptable, accrocher la 4e place semble très compliqué (Monaco possède 11 points d’avance), l’objectif sera sûrement de terminer la saison de Ligue 1 en boulet de canon.

Au programme pour l’OM : Nice (extérieur), Dijon (domicile), Montpellier (extérieur), Lorient (domicile), Reims (extérieur), Strasbourg (domicile), Saint-Etienne (extérieur), Angers (domicile) et Metz (extérieur).



Source link

Autres articles à lire

Ces 5 aliments à éviter en cas d’arthrose

adrien

Mort de Sidney Poitier, artistes et anonymes lui rendent hommage

adrien

La semaine de Philippe Labro : un poète en mémoire, un héros dans l’histoire

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : «Ce n’est pas le moment de relâcher nos efforts», déclare Olivier Véran

adrien

NBA : Théo Maledon parle de son début de saison, du Thunder, de ses difficultés

adrien

DIRECT – Coronavirus : Bercy propose d’autoriser les ventes de sapins de Noël en extérieur

adrien