heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Noël 2021 : Un Français sur deux est prêt à offrir un produit de seconde main


Signe de la crise financière traversée par les ménages, 47 % des Français se disent prêts à offrir un cadeau d’occasion à leurs proches pour Noël, selon un sondage IPSOS pour Rakuten dévoilé ce lundi 22 novembre. Une proportion en forte hausse, puisqu’ils étaient seulement 18 % l’an passé à imaginer cela.

Selon cette enquête, trois sondés sur quatre (77 %) expliquent ce choix en raison du prix, l’idée étant de «faire des bonnes affaires ou d’acheter des produits qui n’auraient pas pu être achetés autrement». En outre, 71 % des personnes interrogées se disent également sensibles à l’impact environnemental.

Une tendance mise en avant par les sites d’e-commerce qui hébergent notamment des market places où des produits de seconde main sont notamment proposés. IPSOS et Rakuten précisent ainsi que les achats de produits d’occasion pour Noël prochain concernent principalement «les produits culturels (livres, CD…) (51 %), les jouets (48 %) et les vêtements (42 %)». Surtout, les jeux vidéo d’occasion intéressent «près d’un Français âgé de 35 à 49 ans sur deux».

UN PHÉNOMÈNE CONJONCTUREL ?

Réalisé courant novembre, le sondage -qui a permis d’interroger plus de 1.000 Français âgés de 16 ans et plus- rend également compte d’une évolution des mentalités autour des plates-formes proposant des produits d’occasion. 63 % des sondés se disent désormais moins réticents à effectuer ce type d’achat en raison des garanties proposées.

En outre, les 16-24 ans se disent particulièrement intéressés puisque 60 % d’entre eux envisagent d’offrir des articles d’occasion à Noël, souligne cette étude. Une partie des consommateurs, tous âges confondus, s’engage également dans une vision plus responsable des cadeaux : 39 % disant vouloir offrir des cadeaux locaux/made in France et 30 % des produits recyclables (emballages cadeaux réutilisables, décorations…).

«Nous avons assisté en 2021 à une normalisation à grande vitesse de l’achat de seconde main dans les pratiques de consommation des Français. Les possibilités offertes par l’e-commerce ont ouvert la porte à des aspirations très humaines d’échange, de partage, qui se doublent aujourd’hui du souhait d’une consommation plus respectueuse de l’environnement mais aussi de phénomènes conjoncturels également favorables à cette tendance avec les pénuries de produits et le retour de l’inflation», analyse ainsi Fabien Versavau, PDG de Rakuten France, dans un communiqué.

Alors que le Black Friday est vécu comme un accélérateur d’achats, notamment pour se procurer des produits high-tech et de l’électroménager, deux tiers des consommateurs «envisagent de revendre les équipements qu’ils souhaitent remplacer».



Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : des souches mutantes ont infecté 200 personnes au Danemark

adrien

Coronavirus : seulement 4,5 % des Français ont développé des anticorps

adrien

Comment porter des lunettes aviateurs en 2021 ?

adrien

Solitude, frustration, anxiété… Les étudiants à la peine pendant ce deuxième confinement

adrien

Une mère sauve son fils d’une tentative d’enlèvement à New York (vidéo)

adrien

Déconfinement : À Nice, les restaurateurs se préparent 

adrien