heureux-qui.com
Fil Info

Noel 2020 : 5 jeux de société pour revivre vos séries préférées

Notez cet article


Jamais les jeux de société, et plus généralement les jeux de plateau, n’ont eu autant de succès en France. Effet de génération autant que du confinement, cette activité ludique, sociable, est la première alternative pour se passer un tant soit peu des écrans. D’autant plus quand ces jeux invitent justement à se plonger dans l’univers des meilleures séries télé de ces dernières années. En voici cinq qui devraient permettrent de satisfaire toutes les envies.

peaky blinders

peaky_5fb555805d536.jpg

Depuis cinq saisons, les téléspectateurs suivent avec angoisse et délectation les violentes tribulations du gang des Peaky Blinders. Dans l’entre-deux guerres, ce clan mafieux de Birmingham joue sur tous les tableaux pour gagner en puissance et en fortune. Mais l’inspecteur en chef Chester Campbell, envoyé par Winston Churchill himself, compte bien leur mettre des bâtons dans les roues. 

Fort du succès critique et publique de cette série diffusée en France sur Arte, l’éditeur de jeu Just Games propose une version en jeu de plateau. Désormais, c’est à vous (au maximum quatre joueurs) de faire vos preuves, de gravir les échelons au sein de votre gang, puis de prendre possession de la majorité de la ville.

Pour cela, vous pouvez compter sur vos trois hommes de main (le fort, le charismatique et le rusé), avec pour chaque joueur trois objectifs à atteindre (contrôle d’un quartier, fourniture d’armes, contrebande de rhum,…). Le jeu, de très belle facture avec son côté rétro, est un savant mélange de tactique et de hasard, et ravira les joueurs qui apprécient les nombreux accessoires (un plateau de jeu, 4 plateaux joueurs, un plateau annexe, 170 jetons, 195 cartes, 4 barres, 16 marqueurs, 16 figurines, …).

Peaky Blinders, Under New Management, 2 à 4 joueurs, environ 90 minutes la partie, édité par Just Games, 35 € environ.  

Game of thrones

le-trone-de-fer-jeu-de-plateau-2nde-edition-p-image-67055-grande_5fb555aac88d3.jpg

Une saga romanesque déjà culte, une série d’Héroic Fantasy qui l’est devenue, des clans ou familles bien identifiées, une carte du monde de Westeros riche et cohérente…Game of Thrones est le cadre idéal pour une adaptation en jeu de société… Peut-être même plus que pour l’oeuvre de J.R.R. Tolkien et sa Terre du milieu. Les éditeurs de tous bords ne s’y sont pas trompés en développant une foule d’accessoires dérivés, des jeux vidéos en passant par les jeux de carte. Le jeu de plateau n’y a pas échappé, et tire d’ailleurs son épingle du jeu de cette masse de produits sous licence. Avec son jeu sobrement intitulé Le Trône de Fer, Edge éditeur propose tout simplement aux joueurs de prendre la tête d’une des grandes famille de Westeros, et de tout faire pour conquérir le fameux siège garni d’épées, laissé vacant depuis la mort du roi Robert Baratheon. 

Créer des alliances, recruter des armées, user de diplomatie ou provoquer des conflits, ce jeu réclame une bonne part de stratégie pour conquérir les territoires. Le joueur qui aura réussi à mettre la main sur le plus de châteaux et forteresses au bout des dix tours de jeu prévus remportera la victoire. De quoi refaire l’intégralité de la série en imaginant un vainqueur différent. Prévu pour 3 à 6 joueurs, il vous embraque pour des parties d’au minimum 3 heures, et pouvant aller bien au-delà. A noter que pour cette seconde édition, de nombreuses améliorations ont été apportées, comme les engins de siège, les ports, ou encore des écrans pour cacher les actions prévues par les joueurs. Ce qui vient s’ajouter à un jeu déjà bien fourni en accessoires, de très belle facture, composé d’un Livret de règles, 1 Plateau, 138 unités colorées en plastique, 81 grandes cartes, 24 petites cartes Cours de la Bataille, 6 Écrans, ou encore 266 pions en carton. Cerise sur le gâteau, la sortie de l’extension Mère des dragons, qui augmente la durée de vie du jeu, et permet d’intégrer la maison Targaryen et son lot d’accessoires, et autorise jusqu’à 8 joueurs dans une partie. 

Le Trône de Fer, 3 à 6 joueurs, au minimum 3 heures la partie, distribué par Asmodée, 54€ environ.  

Breaking Bad

efesbb01_m_2_5fb556e78dc4d.jpg

A série coup de poing, jeu coup de poing. Avec Breaking Bad, les fans des aventures de Walter White et Jesse Pinkman ont eu droit à une suite de saisons allant crescendo dans l’action, le rythme et l’adrénaline. C’est exactement ce que propose le jeu édité par EDGE. Rendez-vous à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, dans l’univers impitoyable du crime organisé. Chaque joueur ( de 3 à 8) doit rejoindre l’une des factions criminelles (Heisenberg, Los pollos hermanos, le cartel de Juarez ) pour faire fortune en fabriquant la fameuse drogue Blue sky, tout en évinçant vos adversaires par tous les moyens possibles. A moins qu’ils ne préfèrent au contraire chasser les malfrats en intégrant les rangs de la DEA (Drug Enforcement Administration) pour mettre un terme à l’avancée des recherches sur cette fameuse drogue. 

Dans ce jeu, dont la durée de chaque partie ( 60 à 120 minutes) promet des soirées tendues, les alliances se font et se défont à grand rythme. La possibilité pour 2 joueurs d’intégrer le même clan de dealer permet une certaine coopération, et comme dans la série, vous pouvez faire appel à Saul Goodman pour vous tirer d’une sale affaire. Le système en tour par tour et la simplicité des règles sont idéaux pour assurer des parties sans temps morts, et les images tirées de la série servent évidemment d’illustrations au plateau et accessoires de jeu (4 Plateaux de Factions, 8 Fiches de Personnage, 33 Cartes Heisenberg, 33 Cartes Los Pollos Hermanos, 33 Cartes Cartel de Juarez, 30 Cartes DEA, 6 Pions Prison, 40 Pions Points de Vie et 130 Cristaux de Blue Sky). A noter que le jeu est réservé aux adultes.

Breaking Bad, 3 à 8 joueurs, de 60 à 120 minutes la partie, édité par EDGE, 32€ environ.

The Walking Dead : all out war

dm_img_paysage_avant_crop_the-walking-dead-all-out-war-le-jeu-de-figurines_5fb5571c74c77.jpg

Les comics signés Robert Kirkman ont connu un immense succès, l’adaptation en série télé encore plus. Avec un tel potentiel en action, tension et coups de sang, le tout dans un cadre bien identifié, The Walking Dead est l’un des meilleurs univers à transposer sur un plateau de jeu. La franchise a connu d’ailleurs plusieurs adaptations, qui ne sont pas toutes traduites en français, ou sont désormais indisponibles. Parmi toutes ces versions, le jeu d’escarmouche The Walking Dead : All Out War, qui se rapproche dans son fonctionnement des jeux de figurines de type Warhammer, est un incontournable.

Avec de nombreuses évolutions, figurines, suppléments, extensions et accessoires, qui suivent les événements apparus dans les comics, cette version offre une grande durée de vie à l’ensemble pour ceux qui souhaiteraient aller au delà de la boîte de base, déjà bien dotée. La simplicité des règles permet une rapide prise en main et des parties d’emblée tendues et pleines d’action.

Chaque joueur, au nombre de deux (mais une variante en solo est possible) constitue son groupe de survivants, qui devra autant éliminer les zombies qui se promènent dans Atlanta, que les autres humains en quête de survie, devenus des concurrents. Avec une bonne idée, celle du compteur de tension. A mesure que les tours passeront, la tension grimpera pour votre personnage, jusqu’à lui faire commettre des actions inattendues. Ravitaillement, armement,…Tout est prévu pour des parties ludiques, et le contenu de la boîte, ainsi que la qualité des accessoires, y sont pour beaucoup. Une fois la boîte ouverte, difficile de ne pas avoir envie d’en découdre tout de suite, tant elle regorge d’accessoires, de feuilles de personnages, de figurines et de décors pour un plateau de jeu très réaliste.

The Walking Dead : All Out War, 2 joueurs (possibilité de jeu en solo), durée variable, édité par Mantic Games, 55€ environ.

Friends – celui qui pariait l’appartement

 

dm_img_paysage_avant_crop_friends-celui-qui-pariait-l-appartement_5fb557c8e1d70.jpg

Une série vieille de plus de 25 ans, mais toujours autant de fans et nostalgiques ! De quoi revivre de bons moments entre amis avec les nombreux jeux adaptés de la sitcom américaine. Mais pour aller au-delà des simples déclinaisons de jeux célèbres griffés «Friends» (Monopoly, Trivial pursuit,…), Spin Master games propose le jeu «Celui qui pariait son appartement». Un nom étrange, mais qui fait directement référence au fameux épisode «Celui qui gagnait les paris», le douzième de la saison 4, dans lequel Ross se lance dans un grand quizz pour savoir lequel des six héros en sait le plus sur les autres. Si les hommes perdaient, ils devaient se débarrasser de leur coq qui insupportait ces dames, alors que ces dernières devaient échanger leur appartement en cas de défaite, ce qui arriva finalement, au grand dam de Monica.

Le jeu proposé reprend tout simplement la mécanique de cet épisode culte. Le défi ? Prouvez que vous êtes le meilleur fan de Friends. Les catégories de questions restent les mêmes que dans l’épisode, à savoir : Peurs et Bêtes Noires/Histoire Ancienne/Littérature/Ça Concerne La Famille/Questions-Réponses. Bien entendu, toutes les questions portent, de près ou de loin, sur la série. Les joueurs devront constituer deux équipes et décider au préalable des enjeux du pari pour chaque équipe (les «gages» peuvent donc être adaptés à chaque camp). Pour remporter la partie, il faudra répondre à 8 questions au total, avec au moins une bonne réponse dans chaque catégorie. Il faut compter 30 minutes par partie. De quoi faire revivre de nombreux souvenirs aux joueurs. 

Friends – celui qui pariait l’appartement, 2 à 6 joueurs, 30 minutes la partie, édité par Spin Master games, 20€ environ.

Retrouvez toutes nos sélections de Noël ICI

 



Source link

Autres articles à lire

Professeur décapité : qui est Abdelhakim Sefrioui, le prédicateur islamiste qui aurait joué un rôle dans le drame ?

adrien

Les meilleurs smartphones à moins de 500 euros

adrien

Mickey Mouse : 10 anecdotes à savoir sur la célèbre souris

adrien

Voici les inventions qui pourraient lutter contre le coronavirus en intérieur

adrien

Khabib Nurmagomedov : les meilleurs moments de la carrière du champion UFC

adrien

PSG : Quels joueurs vont disputer la fin de saison et la Ligue des champions ?

adrien