heureux-qui.com
Fil Info

Nice : les commerces au bord du gouffre

Notez cet article


A la veille d’une possible annonce par le président de la République Emmanuel Macron d’un allègement des contraintes sanitaires liées au confinement, les commerçants de la capitale azuréenne sont au pied du mur.

«Il est primordial que les boutiques puissent rouvrir, explique Patrick Nolier, directeur du centre commercial Nicetoile et président de l’association Nice Shopping. Un magasin est une entreprise comme une autre, avec des charges et des salariés qui sont, pour beaucoup, au chômage partiel ou total». Pour celui qui dirige le plus grand centre commercial du centre-ville de Nice, les commerçants sont prêts à redémarrer.

«Stopper les flux au niveau des entrées, une fois que la jauge maximale est atteinte»

«Les mesures telles que la distanciation sociale et le lavage des mains au gel hydro-alcoolique sont désormais ancrées dans les habitudes de chacun, insiste-t-il. Nous sommes disposés à mettre en œuvre tout ce qui nous sera demandé, comme la restriction du nombre de clients dans un même magasin».

Le ministre de l’Économie envisagerait en effet de limiter l’affluence dans les boutiques à un client pour 8m2 (contre un pour 4m2 après le premier confinement). «À Nicetoile, nous avons des conteurs qui nous permettent de savoir quasiment en temps réel le nombre de clients que nous accueillons, indique Patrick Nolier. Pour nous, il est tout à fait possible de demander à nos agents de sécurité de stopper les flux au niveau des entrées, une fois que la jauge maximale est atteinte au sein de notre centre commercial».

Un nouveau protocole sanitaire dans les commerces

«Retrouver l’activité pour éviter les faillites»

Pour les professionnels, la priorité est de sauver cette période des fêtes, qui représente près de la moitié du chiffre d’affaires annuel. «Il en va de la santé de l’économie, estime Patrick Nolier. Nous savons tous que nos recettes seront plombées cette année. Ce que nous voulons, c’est retrouver de l’activité pour éviter les faillites. Les recettes du ‘click and collect’ sont négligeables. La fermeture administrative est difficile pour la plupart de nos commerçants qui se sentent stigmatisés par rapport à d’autres qui peuvent travailler, comme si le Covid s’attrapait plus facilement dans un magasin plutôt que dans un autre…», ironise Patrick Nolier.

Des parades itinérantes et des illuminations dans toute la ville

Si les centres commerciaux devront renoncer cette année pour éviter les regroupements aux animations statiques, ils comptent cependant faire vivre la magie de Noël dans la ville. «Sur l’avenue Jean-Médecin et la Place Massena, nous allons essayer d’organiser des parades itinérantes afin d’essayer de mettre du baume au cœur aux gens dans cette période particulière», indique encore le directeur du centre commercial Nicetoile.

Une démarche en lien avec la ville de Nice qui a d’ores et déjà annoncé l’annulation de son traditionnel Village de Noël mais le maire Christian Estrosi a cependant décidé de mettre le paquet sur les illuminations et décorations «dans tous les quartiers».

Retrouvez toute l’actualité niçoise ICI



Source link

Autres articles à lire

10 points communs entre Valéry Giscard d’Estaing et Emmanuel Macron

adrien

Noël 2020 : les meilleurs casques de gaming à offrir ou à se faire offrir

adrien

Dexamethasone : ce qu’il faut savoir sur le premier traitement efficace contre le Covid-19

adrien

Fête et Covid-19 : 5 conseils pour limiter les risques de contamination

adrien

Accord post-Brexit: les 27 ouvrent la voie à la ratification

adrien

«La contrainte du masque n’est rien par rapport à la chance qu’ont les enfants d’aller à l’école», selon le pédopsychiatre Stéphane Clerget

adrien