heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Nice : la course aux bonnes affaires, malgré le coronavirus


Les Niçois se sont rendus en masse dans les boutiques et les grands centres commerciaux ce week-end, malgré l’épidémie de coronavirus.

Alors que ceux de la capitale essuyaient des jets de pierres et des actes de vandalisme, les commerçants niçois ont fait le plein. La proximité des fêtes de fin d’année et des offres promotionnelles alléchantes ont largement contribué à cet élan d’enthousiasme.

«Il fallait absolument qu’on profite du Black Friday pour compenser la fermeture du mois de novembre, précise le directeur du magasin La Fabrik à Nice. Durant tout le week-end, nous avons donc proposé des remises jusqu’à – 40%», poursuit le jeune Niçois. «Les ventes ont explosé surtout avec de telles promotions, renchérit la gérante de la boutique Lacoste rue de la Liberté. Nous avons même réalisé un meilleur chiffre que l’année dernière à la même époque».

img_2792-taille640_5fce9eaa0b9d0.jpg

«Les clients s’entassaient devant l’entrée de la boutique»

Face à cet afflux, les commerçants ont parfois eu du mal à faire appliquer les mesures sanitaires, malgré un protocole très strict. «Les clients s’entassaient devant l’entrée de la boutique, assure cette commerçante. Ça n’a pas été facile de faire respecter la distance et les gestes barrières».

Si ces scènes ont pu choquer, elles ne sont pas forcément inquiétantes. «À partir du moment où les gens patientent à l’extérieur des magasins et qu’ils portent un masque, cela ne pose pas de problème, estime le docteur Véronique Mondain, infectiologue au CHU de Nice. Il est surtout important que le nombre maximal de clients dans les boutiques soit respecté. En revanche, je suis plus inquiète pour les fêtes de fin d’année. Les gens vont avoir envie de se regrouper en famille pour profiter de ces moments particuliers et le virus de se remettre à circuler».

13 décès en trois jours dans les Alpes-Maritimes

Hier, 223 personnes étaient toujours hospitalisées, dans les Alpes Maritimes, selon l’ARS. Au cours des trois derniers jours, treize personnes y sont mortes des suites du Covid-19. Depuis vendredi, dix nouveaux clusters ont été identifiés, ce qui porte leur nombre à 127.

Ce lundi soir, en France, les cas de contaminations quotidiennes dépassaient la barre des 10 000, selon le directeur général de la Santé, soit 5000 cas de plus que le seuil fixé par le Président de la République pour alléger les mesures de confinement dans tout le pays le 15 décembre.

Retrouvez toute l’actualité niçoise ICI



Source link

Autres articles à lire

Tout savoir sur Reda Kriket, jugé ce lundi pour un projet d’attentat avant l’Euro 2016

adrien

France 1998 contre France 2018 : le match des comparaisons

adrien

Ligue 1 : l’OM défend Alvaro Gonzalez et dénonce des «menaces de mort»

adrien

Variant britannique : des symptômes différents pour les malades ?

adrien

La manifestation pro-palestinienne à Paris interdite

adrien

«Le moment le plus important depuis la création de l’euro» : ce qu’il faut retenir de l’intervention d’Emmanuel Macron

adrien