heureux-qui.com
Image default
Fil Info

New York : après quatre agressions au couteau en moins de 24h, la police déploie 500 agents dans le métro


Que se passe-t-il dans le métro new-yorkais ? En moins de 24h, quatre agressions au couteau, dont deux mortelles, y ont été enregistrées, sans que le ou les coupables puissent être identifiés. Afin de protéger les usagers, 500 agents supplémentaires ont été déployés dans tout le réseau souterrain.

D’après les informations de CNN, les quatres victimes sont des sans-abri et ont été attaquées sur la ligne A du métro new-yorkais, qui relie le nord de Manhattan au Queens. La première agression a eu lieu vendredi 12 février, au matin. Un homme de 67 ans a été poignardé par un inconnu dans la gare de la 181e rue, à Manhattan.

Selon Kathleen O’Reilly, responsable du service chargé de la sécurité des transports en commun au sein de la police new-yorkaise (NYPD), il a été pris en charge dans un hôpital voisin et se remet de ses blessures. Une chance que n’a pas eu la deuxième victime, un homme retrouvé mort avec «des coups de couteau au cou et au torse», dans un train de la gare Far Rockaway-Mott Avenue dans le Queens, le même jour à 23h30.

Une autre attaque mortelle a eu lieu environ deux heures plus tard, dans la nuit de vendredi à samedi. Une femme âgée de 44 ans a été retrouvée inconsciente et présentant «de multiples coups de couteau» dans un wagon de la gare d’Inwood à Manhattan. Transportée à l’hôpital, elle y a été déclarée morte.

La quatrième et dernière agression a été enregistrée moins de 20 minutes plus tard. Les policiers ont été alertés concernant un homme de 43 ans poignardé au niveau de la 181e rue. Son état a nécessité une intervention chirurgicale.

Pas officiellement candidat, Andrew Yang est en tête dans les sondages

Lors d’une conférence de presse, samedi 13 février, le commissaire du NYPD, Dermot Shea, a prévenu que le public pouvait s’attendre «à voir une très grande quantité d’officiers en uniforme déployés dans toute la ville de New York». Brian McGee, commandant du Bureau des inspecteurs du nord de Manhattan a reconnu que la police n’a «pas grand chose sur l’agresseur à ce stade».

Pour l’heure, les enquêteurs ont des raisons de penser que trois de ces attaques sont liées. Selon Kathleen O’Reilly, ils «étudient la possibilité que les quatre aient été commises par un seul individu». Pour faire avancer l’enquête, les policiers espèrent pouvoir publier des images de l’agresseur «dès que possible».

A voir aussi





Source link

Autres articles à lire

Reconfinement : le week-end s’annonce décisif pour la stratégie sanitaire

adrien

OVNI(S) : les 5 affaires d’ovnis les plus marquantes en France

adrien

Polémique après la publication d’un édito anti-vax du maire de Montfermeil dans le journal municipal

adrien

Cancer : des chercheurs inventent un logiciel capable de prédire la rechute

adrien

La ville de Nice entre au patrimoine mondial de l’Unesco

adrien

Incendies dans l’Oregon : à Estacada, la désolation et la peur des pillages

adrien