heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Naruto : Dans quel ordre regarder séries, films et OVA ?

Table des matières


Véritable phénomène culturel depuis sa création en 1999, Naruto est aujourd’hui encore au cœur des discussions de fans de la saga. Et s’il est aisé de suivre l’évolution du ninja orange à travers les 72 tomes du manga de Masashi Kishimoto, la version anime est quant à elle moins simple à suivre qu’il n’y paraît.

Entre les 11 films basés sur la licence, la dizaine d’OVA (épisodes spéciaux) et les quelque 720 épisodes de la série TV répartis entre Naruto et sa suite Naruto Shippuden, on peut rapidement s’y perdre. Car si la série suit fidèlement le manga original, films et OVA viennent régulièrement s’intercaler tout au long de ce récit fleuve. A tel point que si l’on n’y ni prête pas attention de nombreux spoilers peuvent se glisser dans l’un d’eux et venir gâcher les amateurs qui souhaiteraient découvrir l’intégrale. Voici donc la chronologie à suivre et sans spoiler.

Première chose à garder en tête pour les nouveaux venus, la série Naruto précède Naruto Shippuden (qui se déroule plus tard dans la vie du jeune ninja). Naruto propose un arc global de 220 épisodes, tandis que Shippuden en compte 500 (!).

NarutO

naruto_1-taille640_605cb27d93636.jpg

Les épisodes 1 à 5 peuvent être visionnés d’une traite et permettent de découvrir les principaux protagonistes. Mais après la fin du 5e épisode, il faudra faire une première pause pour se tourner vers le 1er OVA intitulé «Trouver le trèfle pourpre à quatre feuille».

Vous pouvez ensuite enchaîner les épisodes 6 à 19. Stop ! Ici lancez l’OVA Naruto The Cross Roads (2009). Bien qu’il s’agisse de la 6e OVA tirée de la série, on découvre en réalité d’un épisode spécial qui fête les 10 ans de la série animée. Il s’intercale alors entre l’épisode 19 et 20 pour être bien compris.

La série Naruto peut ensuite retrouver son cours et vous pouvez visionner alors les épisodes 20 à 101. Après ce marathon, l’OVA Combat mortel au village caché de Taki ! s’impose. Naruto devra y escorter le chef d’un village secret au Pays de la Cascade. On peut ensuite lancer le premier long-métrage : Naruto et la Princesse des Neiges (2004), film qui se situe dans la même période chronologique que l’OVA sur le village de Taki.

Les épisodes 102 à 160 peuvent être suivis. Mais avant d’entamer l’épisode 161, ne râtez pas La Légende de la Pierre de Guelel (2005). Un deuxième film d’environ 1h30 qui s’apprécie juste après La bataille du temple d’Okay (titre de l’épisode 160).

L’histoire principale va alors reprendre dès l’épisode 161 jusqu’au 196. Il sera alors temps de regarder un nouveau film intitulé Mission Spéciale au Pays de la Lune (2006).

Bonne nouvelle, vous entrez alors dans la dernière ligne droite pour vous lancer dans l’arc ultime de Naruto entre les épisodes 197 et 220. Vous aurez alors fini la première série. Il sera temps de passer à Shippuden.

Naruto Shippuden

naruto-shippuden_2-taille640_605cb2a653cc2.jpg

Beaucoup plus long et complexe, Shippuden comprend 500 épisodes, huit films et six OVA. Là encore, attention à la chronologie, puisqu’on repart de zéro.

Commencez donc par vous familiariser avec Naruto devenu plus mûr et qui révèle son potentiel entre les 1er et 32e épisode. C’est là que Naruto Shippuden Le Film – Un Funeste Présage (2007) entre dans la chronologie.

Les épisodes 32 à 71 peuvent être vus avant de lancer le film intitulé Les Liens (2010).

Du 72e au 126e épisode, on enchaîne pour marquer une nouvelle pause dans le récit avec La Flamme de la Volonté. Un film sorti en 2009 et qui marquait d’ailleurs les 10 ans de la naissance du manga.

La série reprend son histoire entre les épisodes 127 et 143. Sorti en 2011, le film The Lost Tower (La Tour Perdue – curieusement non traduit) peut alors être visionné.

On poursuit du 144 au 196, avant de découvrir encore un autre film (ça n’arrête plus) : Naruto : Blood Prison (la prison de sang) sorti en 2011.

Du 197e au 219e épisode, on s’approche doucement de la moitié de la série. Mais c’est  l’OVA  : «L’Examen enflammé de sélection des Chūnin ! Naruto contre Konohamaru !» (ouf!) qu’il faudra regarder. Un épisode spécial présent dans les bonus de Blood Prison d’ailleurs pour celles et ceux qui auraient l’édition DVD.

On arrive au point d’orgue entre les épisodes 220 à 251 qui se regardent avant de déboucher sur le film Naruto Shippuden : Road to Ninja. Il est à noter que ce passage est assez complexe car s’il est conseillé de voir ce film dans l’intervalle 251-252, l’épisode 271 est considéré comme une introduction à ce métrage, tandis que le 311 est un carrément un prologue. Il faut donc les découvrir soit ensemble, soit a posteriori.

Pour celles et ceux qui suivent encore, c’est dans la seconde moitié des épisodes de Shippuden qu’il faut s’accrocher pour tout suivre. Il est ainsi recommander de voir les épisodes 252 à 483.

Mais attention, gardez à part les quatre épisodes entre 484 et 488, car ils peuvent être vus  juste avant un OVA spécial : Le Jour où Naruto est devenu Hokage, que nous vous conseillons vivement de regarder avant de plonger dans la nouvelle série Boruto, qui met en scène le fils de Naruto. Ce petit arc permettant de faire le lien plus aisément.

Parallèlement, vous pouvez vous lancer dans une course finale comprenant les épisodes 489 à 493, les interrompre avec l’ultime film Naruto The Last (2014) avant de reprendre les sept derniers épisodes de la série. Et c’est seulement là que vous deviendrez un vrai ninja !



Source link

Autres articles à lire

Des microplastiques retrouvés dans le placenta de femmes enceintes, les scientifiques s’inquiètent

adrien

Après le «désastre», les secours intensifient leurs efforts à la frontière avec l’Italie

adrien

Alcoolisme et tabagisme : que devient Claude Evin, à l’origine de la loi ?

adrien

Ils commandent des plateaux-repas aux compagnies aériennes pour avoir l’impression de prendre l’avion

adrien

Miss France : à peine élue, Miss Franche-Comté poussée à la démission pour des photos jugées «inappropriées»

adrien

Voici 5 astuces naturelles pour arrêter de ronfler

adrien