heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Musique et NFT : cinq moments marquants pour le secteur


Les NFT – ou « jetons non fongibles » – envahissent désormais de nombreux domaines : art, gastronomie (le premier restaurant en NFT va ouvrir à New York)… mais aussi la musique. Focus sur cinq moments marquants de l’histoire de ce nouveau phénomène.

Le tout premier album en NFT 

DJ et producteur de house et d’électro, 3LAU a été le premier artiste à créer un album sous forme de NFT. En février 2021, il avait vendu cette production aux enchères en 33 NFT uniques. Pour chacune, des exclusivités étaient proposées : la création d’un titre personnalisé pour l’acheteur, un vinyle en édition limitée, un accès à des titres inédits…. Au total, 11,7 millions de dollars ont été rapportés. Par la suite, de nombreux artistes se sont intéressés aux NFT : Kings of Leon, Jacques, Gorillaz… 

Un marché de musique électronique entièrement en NFT

Le 10 mars 2021, le magazine et site web XLR8R a lancé un marché de musique électronique dédié aux NFT, comme le rapporte Tsugi. Concrètement, c’est le token, c’est‑à-dire le contenant, qui est rare, pas l’œuvre contenue en elle-même, comme le détaillent nos confrères. Mais quels seraient les avantages ? Selon les défenseurs de cette monnaie, il y a tout d’abord une question d’authenticité. En effet, sous cette forme, il est certain que le fichier vendu est authentique. De plus, les artistes gagneraient de l’argent sans passer par les plates-formes, mais en s’adressant directement à leur communauté. De plus, certaines plates-formes de NFT garantissent que les artistes touchent une part sur la revente de leurs œuvres.

Une œuvre d’art mise aux enchères en NFT par Aphex Twin

Le compositeur de musique électronique Aphex Twin, en co-réalisation avec l’artiste Weirdcore, a mis aux enchères une œuvre d’art, à un seul exemplaire. La vente s’est adjugée à 225.331 dollars (198.646 euros). Le 28 février dernier, la chanteuse Grimes avait également mis aux enchères des œuvres d’art numériques, écoulées en moins de 20 minutes à 5,8 millions de dollars.

Nas, le premier à mettre en vente les droits de ses singles en NFT

Depuis le 11 janvier, Nas est le premier, dans l’histoire de la musique, à avoir mis en vente les droits de deux singles en NFT. Si plusieurs artistes ont déjà vendu leur musique sous cette forme, comme cités au-dessus, donner la possibilité d’obtenir les droits de diffusion en continu sur des morceaux est inédit. Depuis cette date, les internautes peuvent devenir les ayants droit d’une partie des droits de redevance de streaming des morceaux « Ultra Black » et « Rare » de Nas. Plusieurs niveaux de prix sont proposés sur le site officiel du rappeur, de 50 à 9.999 dollars d’investissement.

Un groupe de musique 100% virtuel 

10:22PM, le sous-label d’Universal dédié aux nouvelles technologies, vient d’annoncer la création d’un groupe pour le moins original. En effet, les membres sont joués par des NFT populaires… Concrètement parlant, le label s’est rapproché du collectionneur Jimmy McNelis afin de convertir quatre de ses NFT en un groupe de musique baptisé Kingship, décrit Presse-Citron.

L’intérêt de ces NFT est de délivrer la totalité de la propriété des créations qu’elles représentent. Animés grâce à des spécialistes de l’animation, ils pourront effectuer des concerts. Néanmoins, ceux-ci se dérouleront uniquement dans certains espaces virtuels. Quelle sera la prochaine étape ? 



Source link

Autres articles à lire

Il réussit enfin à avoir son permis de conduire au bout de la… 158ème fois

adrien

La NBA débarque en force dans la collection Tarmak de Decathlon

adrien

au Texas, adoption d’une loi ultra-restrictive

adrien

Voici une méthode japonaise qui permet de brûler les graisses en 5 minutes

adrien

Dr. Dre : la fille aînée du rappeur affirme n’avoir aucune relation avec son père depuis 17 ans

adrien

Violences conjugales: aviser la victime de la sortie de prison du conjoint obligatoire dès mardi

adrien