heureux-qui.com
Fil Info

Municipales : Anne Hidalgo prend de l’avance dans un nouveau sondage

Notez cet article


Dans un nouveau sondage sur les municipales à Paris publié ce lundi 22 juin, la maire sortante Anne Hidalgo est donnée en tête avec 45 % des voix, suivie par Rachida Dati à 34 % et Agnès Buzyn à 18 %.

Ce second sondage de l’entre-deux-tours, réalisé par l’institut BVA pour Europe1 et La Tribune, confirme le statut de favorite d’Anne Hidalgo. Dimanche 14 juin, une première enquête d’opinion avait crédité la socialiste de 44 % d’intentions de vote, contre 33 % pour sa rivale LR et 20 % pour la candidate LREM.

Agnès Buzyn paraît ainsi en perte de vitesse, reculant de deux points en une semaine. Mais les macronistes déçus ne semblent pas pour autant se tourner en masse vers Rachida Dati, ce qui aurait pu lui permettre de menacer la position confortable d’Anne Hidalgo. Au contraire, les deux candidates bénéficient chacune un point de progression.

«Faire basculer les 5e et 9e arrondissements»

Pas question toutefois pour la maire sortante de crier victoire trop tôt : «tant que le dernier électeur n’a pas voté, l’élection reste encore à faire». Même soucis chez son allié, l’ex-candidat écologiste David Belliard, pour qui «la dynamique est bonne, mais il est impossible de savoir ce qui va se passer dans cette campagne hors-norme».

Emmanuel Grégoire, le directeur de campagne d’Anne Hidalgo, préfère donc rester concentré sur les objectifs à remplir : «garantir la victoire de la gauche dans les arrondissements où elle est en tête et faire basculer les 5e et 9e».

une Abstention record redoutée

Le bras droit de la socialiste a également des ambitions dans les bastions de droite. «Nous devons aller chercher des postes de conseillers dans les 6e, 15e et 17e. Ces enjeux locaux ne sont pas anodins, et ces places serviront à satisfaire nos partenaires ainsi que pour la génération suivante». En bref, pour garnir les bancs du conseil de Paris d’alliés et de jeunes pousses.

Condition sine qua non : mobiliser les électeurs. L’abstention a en effet atteint un niveau historique à Paris de 57 % au premier tour, et pourrait même battre un nouveau record au second tour avec une estimation à 62 %, selon un récent sondage Ifop.

C’est d’ailleurs le seul sujet qui met d’accord les trois candidates. Rachida Dati rappelle régulièrement à ses électeurs que «cela prend cinq minutes pour décider de six ans de mandat», tandis que Agnès Buzyn demande aux siens : «allez voter, peu importe pour qui, mais allez voter».

Les Parisiens auront de nouveau l’occasion de se faire un avis, avec un second et dernier débat prévu ce mercredi 24 juin, à 20h45 sur BFM. Au premier tour, Anne Hidalgo avait obtenu 29 % des suffrages, contre 22 % pour Rachida Dati et 17 % pour Agnès Buzyn.

Retrouvez toute l’actualité des élections municipales à Paris ICI





Source link

Autres articles à lire

Une professeure américaine admet avoir fait croire qu’elle était Noire pendant des années

adrien

Coronavirus : dans quels pays peut-on partir pour les vacances de la Toussaint ?

adrien

Anosmie: ces patients du Covid-19 privés des odeurs de la vie

adrien

StopCovid : Voici où et comment télécharger l’appli

adrien

Le groupe Air France veut supprimer plus de 7.500 postes d’ici à la fin 2022, selon des sources syndicales

adrien

Première bande-annonce pour « High School Musical : la comédie musicale : Spécial Noël »

adrien