heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Municipales 2020 : les résultats à Levallois-Perret

Notez cet article


Ils ne seront pas reconduits mais sont dans tous les esprits. Condamnés en première instance pour fraude fiscale et blanchiment, Isabelle et Patrick Balkany (LR) ont finalement décidé de se retirer des élections municipales dans leur fief de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Et ce dimanche 28 juin, c’est Agnès Pottier-Dumas, leur ancienne protégée, qui aurait été largement élue, au second tour de scrutin, selon de premiers résultats. Retour sur une élection des plus particulières.

C’est tout simplement historique. Pour la première fois depuis 1983, la mairie de Levallois ne verra pas un Balkany à sa tête.

Les 43.500 électeurs auraient en effet largement choisi Agnès Pottier-Dumas, la candidate de l’Union de la droite, élue au second tour de scrutin ave 45,82 % des suffrages, selon des résultats dévoilés par plusieurs journalistes présents sur place. Le 15 mars dernier, lors du premier tour, elle était arrivée en tête avec 34,6 % des voix.

Ses deux adversaires, à commencer par Arnaud de Courson, le candidat Divers droites allié au second tour à LREM, autait quant à lui obtenu ce dimance soir 33,24 % des voix (20,79 % au premier tour), et le centriste Lies Messatfa serait arrivé troisième avec 20,92 % des suffrages (14,24 % des voix au premier round). 

Cela dans un contexte de participation restée assez faible puisque seuls 42,83 % des électeurs se seraient déplacés aux urnes.

Agnès Pottier-Dumas, d’héritière à paria

Pour rappel, Agnès Pottier-Dumas avait été désignée par les époux Balkany pour reprendre le flambeau.

Mais l’ex-directrice de cabinet a scellé la rupture avec ses anciens chefs après avoir prononcé une phrase lors d’un débat qui n’est pas passée : «Patrick comme Isabelle Balkany n’auront demain aucun rôle à la mairie de Levallois, aucun rôle au sein d’aucun service de la ville ni dans aucun de ses satellites», avait-elle affirmé.

Ce faisant, Patrick Balkany lui aurait ordonné de signer une lettre lui assurant, ainsi qu’à son épouse, un poste dans une société immobilière gérée par la ville, ce qu’elle aurait refusé, selon une information de l’hebdomadaire Marianne. 

Et depuis rien n’allait entre l’ancien baron local et son ex-protégée, si l’on en juge notamment par ce message écrit par Patrick Balkany sur Facebook le 30 mai dernier et depuis retiré. 

«C’est aujourd’hui l’anniversaire d’Agnès Pottier-Dumas, je propose que nous nous cotisions pour lui offrir un aller simple pour Oulan-Bator la très belle capitale de la Mongolie où je suis certain qu’elle se plaira énormément», avait ainsi écrit l’ex-édile.

Une publication qui avait ensuite suscité de nombreux commentaires négatifs dont un très remarqué de la part de la fille même de Patrick Balkany, Vanessa. «Papa s’il te plaît retire ce post atroce ! Ne sombre pas toi non plus dans cette pathologie des réseaux sociaux», avait-elle réagi.

Dans la foulée de cet épisode, l’ancien élu avait également essayé de créer une coalition contre son ancienne protégée, allant jusqu’à rencontrer Arnaud de Courson et Lies Messatfa, mais celle-ci n’a pas abouti. Par ailleurs, seule Maud Bregeon, la candidate du parti présidentiel ralliée à Courson, avait décliné l’invitation.

Dernièrement, Patrick Balkany s’est également fait remarquer pour avoir improvisé, le soir de la Fête de la musique, une petite danse qui a fait couler beaucoup d’encre. Trois jours plus tard, son épouse Isabelle a quant à elle indiqué sur Facebook qu’elle continuerait à voter pour son époux.

L'ancien maire de Levallois a été libéré de prison en février, pour raisons de santé.

«Pour la dernière fois, avec mon cœur, avec ma fierté et mon admiration pour tout ce qu’il a accompli pour Levallois, je voterai… Patrick Balkany !», avait-elle en effet écrit.

Un vote symbolique, donc, puisqu’il comptera comme nul. Reste que, quel que soit le résultat de cette municipale pour le moins singulière, deux choses sont déjà certaines : la gauche sera absente du futur conseil municipal, et les époux Balkany ne vont sans doute pas rester muets.

Retrouvez toute l’actualité des municipales ICI





Source link

Related posts

Blanche Gardin s’offre une soirée spéciale ce mercredi sur Canal+

adrien

Mort d’Adama Traoré : une contre-expertise pointe la responsabilité des gendarmes

adrien

Glee : Naya Rivera disparaît, la malédiction autour de la série continue ?

adrien