heureux-qui.com
Image default
Fil Info

«Mulan», «Tenet», «Top Gun 2» : les blockbusters américains à l’arrêt en 2020, les sorties bouleversées


C’est l’hécatombe du côté du cinéma américain qui voit la plupart de ses films repoussés à 2021 (au plus tôt) en raison de l’épidémie de coronavirus. Un coup dur pour l’industrie hollywoodienne qui pourrait néanmoins profiter aux productions françaises.

Et si 2020 se transformait en année blanche outre-Atlantique ? Alors que les studios Disney ont annoncé jeudi le report de l’adaptation en prises de vues réelles du dessin animé «Mulan» à une date indéterminée, et les sorties d’«Avatar» et de «Star Wars» respectivement en décembre 2022 et décembre 2023, d’autres longs-métrages très attendus voient rouge et sont les victimes collatérales du Covid-19. C’est le cas de «Top Gun : Maverick», attendu le 23 décembre au cinéma, qui sortira finalement le 2 juillet 2021. L’acteur américain Tom Cruise sera par ailleurs à l’affiche de «Mission : Impossible 7» le 17 novembre 2021 et deviendra l’an prochain le maître incontesté de la promotion.

Paramount Pictures a également préféré repousser la sortie du film d’épouvante «Sans un bruit 2» de John Krasinski, initialement prévu pour septembre, au mois d’avril 2021. Idem pour Sony qui a décalé certains de ses longs-métrages comme «Spider-Man 3» et «Sonic 2». A cela vient s’ajouter le report de «Tenet» de Christopher Nolan, et de «The French Dispatch» de Wes Anderson dont on ne sait pas encore quand ils seront présentés aux spectateurs tant la situation sanitaire est encore critique aux Etats-Unis et dans de nombreux autres pays.

Encore dans les rouages du calendrier de cette fin d’année, «Black Widow», avec Scarlett Johansson (6 novembre), «Soul» des studios Pixar (25 novembre) et «West Side Story» de Steven Spielberg (16 décembre) parviennent encore à résister au coronavirus. Mais il y a fort à parier que l’agenda des sorties sera bouleversée dans les semaines à venir. Et les fans craignent aussi de devoir attendre avant de découvrir les adieux de Daniel Craig au personnage de James Bond dans «Mourir peut attendre» en salles le 11 novembre… si l’épidémie n’a pas gagné du terrain.

La possible revanche du cinéma français

Alors que ces mastodontes américains, considérés comme par de nombreux exploitants de cinéma comme des «locomotives» pour booster la fréquentation, sont absents pendant ce second semestre 2020, les spectateurs en France vont devoir se rabattre, entre autres, sur des productions hexagonales.

«Il y a une offre qui n’est pas pléthorique en ce moment, profitons-en pour avoir de la visibilité et proposer une comédie un peu rigolote aux gens, qui les fasse voyage», a expliqué, dans un entretien à l’AFP, David Caviglioli, coréalisateur de la comédie déjantée «Terrible Jungle», avec Catherine Deneuve, Alice Belaïdi, Vincent Dedienne et Jonathan Cohen, qui sortira le 29 juillet. «A la rentrée, notre film aurait été noyé dans une masse de blockbusters», a ajouté son acolyte Hugo Benamozig.

Comédies, films d’animation et drames français prennent en effet le contrôle de nombreuses salles obscures : «T’as pécho ?» (29 juillet), avec Ramzy Bedia et Vincent Macaigne, «Yakari» de Xavier Giacometti (12 août), «Petit Pays» (26 août), adapté du roman éponyme de Gaël Faye, «Police» d’Anne Fontaine (2 septembre), avec Virginie Efira et Omar Sy, ou encore «Les apparences» de Marc Fitoussi (23 septembre). Sans oublier la ressortie du film culte «La Haine» de Mathieu Kassovitz le 5 août.

Mais si la concurrence s’avère moins rude, des réalisateurs et distributeurs ont opté pour une sortie directement sur les plates-formes de vidéo à la demande, à l’instar de «Brutus vs César» du comédien et humoriste Kheiron qui débarquera sur Amazon Prime Video le 18 septembre.

Retrouvez toute l’actualité cinéma ICI





Source link

Autres articles à lire

Météo : un nouveau week-end caniculaire sur la France

adrien

Voici les 10 villes les plus polluées d’Europe CNEWS

adrien

Sciences : quand l’ADN stockera les données du Web

adrien

Colère des policiers : Christophe Castaner confirme la suppression de la technique «d’étranglement»

adrien

Coronavirus : la RATP condamnée à remettre des plexiglas de protection dans ses bus

adrien

Nouvelle-Zélande : qui est Jacinda Ardern, la Première ministre qui fait l’unanimité ?

adrien