heureux-qui.com
Fil Info

Mort du Prince Philip : quel protocole au sein de la monarchie ?

Notez cet article


Tout est prêt depuis longtemps. Depuis des années, les autorités britanniques se préparent à l’éventuel décès des membres les plus importants de la famille royale. Dès que cela arrive, comme c’est le cas ce 9 avril avec la mort du Prince Philip à 99 ans, tout un protocole se met alors en marche. Cette fois-ci, c’est l’opération «Forth Bridge» qui va être déclenchée.

Chaque membre de la famille possède une opération qui lui est dédiée, et qui est nommée après un pont du royaume. Un choix qui symbolise le passage de «la vie vers l’au-delà» explique l’ancien attaché de presse royal Dickie Arbiter au média La Libre. Ainsi, le protocole pour la reine possède déjà son nom : «l’opération London Bridge». 

Pour enclencher les différentes étapes de ce protocole, un code secret est donc envoyé aux autorités et particulièrement au Premier ministre : «Forth Bridge is down» («Forth Bridge est tombé», en français). Dès ce moment, les drapeaux du pays doivent être placés en berne, exception faite pour celui de la famille Windsor. Celui-ci ne doit s’arrêter de flotter qu’à la mort du souverain. Un deuil national est également décrété jusqu’au jour des funérailles.

Toutes les personnalités publiques et politiques sont appelées à porter du noir. Les membres de la famille royale et les députés se distinguent notamment par un brassard noir sur le bras gauche. Les présentateurs de télévision, de leur côté, doivent s’afficher avec une cravate sombre. 

Une cérémonie militaire

D’un point de vue institutionnel, aucune loi ne doit théoriquement être signée pendant le deuil de la reine, qui doit durer 8 jours. Seul un cas de force majeure pourrait forcer la souveraine à remplir ce rôle. Toutes les visites et les engagements pris par la famille royale sont de plus annulés ou repoussés. Mais puisque le Prince Philip n’était pas dans l’ordre de succession et qu’il avait quitté ses engagements publics depuis 2017, aucune autre modification majeure ne devrait intervenir dans les jours à venir. 

Comme époux de la reine, celui-ci aurait pu bénéficier de funérailles d’Etat. Mais d’après les informations de plusieurs médias internationaux, le duc d’Edimbourg avait fait savoir qu’il préférait une cérémonie militaire privée. Il avait en effet fait partie de la Royal Navy dans sa jeunesse. Le tout devrait avoir lieu à la chapelle Saint-Georges au château de Windsor. Il sera ensuite enterré à quelques encablures de là, aux jardins de Frogmore, où repose notamment la reine Victoria. 



Source link

Autres articles à lire

Pour l’ex-Premier ministre malaisien, «les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français»

adrien

Coronavirus : un médecin américain retrouve sa famille après un an de mise à l’écart volontaire

adrien

«Les apparences», «Blackbird», «Lux Ærterna» : voici les 3 films à voir ce mercredi 23 septembre

adrien

Alexeï Navalny, dans le coma, est transféré vers l’Allemagne

adrien

Restaurants fermés en PACA : la colère monte d’un cran

adrien

Affaire Gregory : les époux Jacob s’expriment pour la première fois dans la presse

adrien