heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Mort de Valéry Giscard d’Estaing : le monde politique lui rend hommage


La mort de Valéry Giscard d’Estaing, président de 1974 à 1981, a ému la classe politique tout entière, qui lui a rendu hommage dès l’annonce de son décès hier soir.

L’Élysée a salué le parcours de l’ancien président, décédé des suites du Covid-19. «Les orientations qu’il avait données à la France guident encore nos pas. Serviteur de l’État, homme politique de progrès et de liberté, sa mort est un deuil pour la Nation française», a déclaré la présidence de la République dans un communiqué, tard dans la nuit.

François Hollande et Nicolas Sarkozy ont eux aussi rapidement publié leurs condoléances et leurs hommages sur les réseaux sociaux, qui saluent tous les deux ses actions pour «moderniser» la vie politique, et son attachement à l’Europe.

Jean Castex salue «avec émotion» la mémoire d’un «homme d’État, homme de progrès, homme de liberté.» «Il initia des réformes de société qui restent d’une profonde actualité en particulier pour les femmes et les plus jeunes», rappelle le Premier Ministre dans un communiqué.

Du côté de l’Assemblée nationale, une minute de silence a été observée mercredi soir dans l’hémicycle à l’annonce de son décès, et le président de l’Assemblée, Richard Ferrand, a immédiatement exprimé sa tristesse sur les réseaux sociaux : «L’idéal européen perd l’un de ses fondateurs, la France, un Président qui lui a apporté modernité et audaces», regrette-t-il.

Au Sénat, en plein débat sur le projet de loi de finances pour 2021, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a salué sa mémoire :  «Valéry Giscard d’Estaing, c’est le droit à l’avortement, c’est l’abaissement de la majorité civile, c’est le divorce par consentement mutuel (…) C’est en fait l’auteur de nombreuses réformes novatrices, et qui marquent encore aujourd’hui la société française.»

Invité ce jeudi matin sur France Inter, le président du Sénat Gérard Larcher se remémore l’un des moments forts de la présidence de «VGE» : «Giscard, c’est aussi Simone Veil, première présidente du Parlement européen. Une avancé démocratique majeure», souligne-t-il.

À droite comme à gauche, les personnalités politiques ont présenté leurs hommages à l’ancien président. Pour Christian Jacob, président des Républicains, Giscard d’Estaing «aura incontestablement marqué de son empreinte la Vème République».

La construction européenne aura été le fil rouge de la carrière politique de Valéry Giscard d'Estaing.

Pour Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, «toute notre famille politique est en deuil.» «La France lui doit l’avortement, le vote à 18 ans, la création de l’euro, l’indépendance énergétique nucléaire, les TGV, et tant d’autres choses ! Merci Président», déclare-t-il.

Marine Le Pen a elle aussi exprimé ses «condoléances aux proches de Valéry Giscard d’Estaing».

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a adressé son message «à son épouse, à ses enfants, à sa famille et à ses proches, ainsi qu’à ses amis qui l’ont accompagné tout au long de sa vie entièrement tournée vers la France et la construction de l’Europe.»

Ses obsèques se dérouleront «dans la plus stricte intimité familiale», sans cérémonie nationale.

Retrouvez toute l’actualité politique ICI





Source link

Autres articles à lire

Eurovision 2021 : Que prévoit le protocole sanitaire en cas de Covid ?

adrien

Beauvau de la Sécurité : Emmanuel Macron peine à convaincre

adrien

Omar Sy et 42 personnalités mobilisées pour venir en aide à un boulanger de Besançon

adrien

Equipe de France : Didier Deschamps a-t-il déjà trouvé son équipe pour l’Euro ?

adrien

Avoir 20 ans en 2020 : «Je me bats pour mes parents qui n’ont pas eu les mêmes chances»

adrien

que font les policiers municipaux en attendant de pouvoir verbaliser ?

adrien