heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Montréal : la prise d’otages chez Ubisoft était en réalité un canular


Une vaste opération de police a eu lieu ce vendredi en plein cœur de Montréal, dans les locaux du développeur de jeux vidéo Ubisoft, laissant craindre une prise d’otages. Il s’agissait en fait d’un canular.

Cette opération des forces de police avait commençait vers 13h30 heure locale, tout autour du bâtiment, qui regroupe plusieurs entreprises, et un périmètre de sécurité avait été déployé. Selon l’agence de presse canadienne QMI, un camion du groupe tactique de la police de Montréal était présent sur les lieux.

Des images tournées depuis un hélicoptère montraient des dizaines de personnes barricadées sur le toit du bâtiment.

En début de soirée, alors que plusieurs dizaines d’employés avaient été évacués du bâtiment après plusieurs heures d’incertitude et d’angoisse, la police a confirmé que l’opération était terminée.

«L’opération en lien avec un appel de prise d’otage est terminée», a tweeté la police en début de soirée. «Aucune menace n’a été détectée et il n’y a eu aucun blessé». «Une enquête suivra pour faire la lumière sur l’appel à l’origine de cet important déploiement policier», selon les autorités.

Victime d’un canular téléphonique ?

Ubisoft a peut-être été victime d’un canular téléphonique connu sous le nom de «swatting» («Swat» désigne en anglais une unité d’intervention de la police américaine), indiquent le quotidien La Presse et la chaîne canadienne TVA.

Cette tactique de harcèlement, qui vise à piéger la police par un appel anonyme pour la forcer à intervenir en toute urgence, est très populaire dans le milieu des joueurs en ligne, selon ces médias.

Selon La Presse, les enquêteurs étudient la possibilité que l’incident soit «l’oeuvre d’un ‘gamer’ mécontent d’un nouveau jeu d’Ubisoft ayant été conçu en bonne partie à Montréal». Le ou les auteurs de cet incident aurai(en)t eu recours à cette technique pour se «venger» d’Ubisoft, selon le quotidien en ligne.

Environ 4.000 employés travaillent en temps normal au studio d’Ubisoft à Montréal, mais une grande partie est actuellement en télétravail en raison de la pandémie.

Retrouvez toute l’actualité sur le Canada ICI





Source link

Autres articles à lire

DIRECT – Juventus-OL (2-1) : Ronaldo donne l’avantage à Turin

adrien

Hommage à Diana : Meghan Markle n’accompagnera pas le prince Harry au Royaume-Uni

adrien

Nombre de personnes en réanimation, nombre de décès à l’hôpital, régions touchées… Le coronavirus en chiffres et en carte

adrien

La pression monte sur Joe Biden, toujours en quête d’une vice-présidente

adrien

La recette des asperges sauvages, petits pois et burrata d’Hélène Darroze

adrien

Exclusif. Neymar : «Je me vois bien devenir joueur de poker professionnel après ma carrière»

adrien