heureux-qui.com
Fil Info

Mondial de hand 2021 : La France élimine la Hongrie en prolongation (35-32) et file en demi-finale

Notez cet article


L’équipe de France poursuit sa route en Égypte. Dans une rencontre haletante, les Bleus ont renversé, ce mercredi, la Hongrie après prolongation (35-32) pour se hisser en demi-finale du Mondial de handball, où ils retrouveront la Suède.

Au Caire, les hommes de Guillaume Gille ont joué à se faire peur et frôlé le scénario catastrophe. Alors qu’ils avaient le match en mains dans les dernières minutes avec trois buts d’avance, ils ont bâclé leur fin de rencontre et ont vu leurs adversaires recoller au score pour arracher la prolongation. Mais tout est bien qui finit bien pour les Tricolores, qui ont fini par faire la différence pour s’ouvrir les portes du dernier carré.

Des Tricolores, invaincus avec 7 victoires, qui reviennent de loin après une entame désastreuse. Trois jours après une prestation convaincante face au Portugal, ils sont retombés dans leurs travers déjà entrevus contre la Suisse ou encore l’Algérie. Hors du coup, ils ont accusé six buts de retard au bout d’une dizaine de minutes (1-7, 11e). Mais sans jamais s’affoler, ils ont su refaire petit-à-petit leur retard grâce notamment à Michael Guigou, qui a maintenu ses coéquipiers à flots à la veille de son 39e anniversaire.

En bon capitaine, le vétéran tricolore, auteur de quatre des cinq premières réalisations françaises, a colmaté les brèches et montré la voie à suivre. Et dans son sillage, les Bleus ont refait surface pour atteindre la pause avec seulement deux buts de débours (12-14).

«J’avais à cœur d’aider l’équipe. Quand on est à l’aile, des fois on peut, des fois on ne peut pas. J’ai essayé de mettre toute mon énergie, le dernier jour de mes 38 ans, pour ne pas sortir sur une élimination comme ça. Je suis très content d’avoir pu aider l’équipe à revenir dans le match et qu’on ait réussi tous ensemble à se révolter, à se réveiller, à ne pas paniquer. (…) Quand ton équipe coule, forcément, tu te sens responsable de ce qui se passe. J’avais envie de montrer l’exemple, de réveiller un peu tout le monde», a confié Guigou.

Au retour des vestiaires, sous l’impulsion de Valentin Porte, les Bleus sont passés en tête au tableau d’affichage pour la première fois de la rencontre à 20 minutes de la fin (20-19, 40e) et ont inversé le rapport de force pour foncer tête baissée vers la qualification. Avant ce relâchement coupable qui a failli leur coûter cher. Mais comme en début de match, ce groupe est resté uni et a maintenu le cap pour parvenir à rallier les demies. 

«Il y a beaucoup de choses à parfaire, mais il y a cet état d’esprit-là, cette envie de se confronter, c’est un groupe qui aime la compétition et qui se bagarre pour ça. Notre entame de match a été catastrophique (…). On revient de loin et c’est ce qui donne cette saveur si particulière à cette victoire», a déclaré Guillaume Gille à l’issue de la partie.

Le sélectionneur tricolore et ses joueurs n’ont désormais plus que deux marches à gravir aux pays des pyramides pour retrouver les sommets du handball mondial.

A voir aussi





Source link

Autres articles à lire

20 % des Français ont mal supporté leur logement pendant le confinement

adrien

Etudiants arrêtés, professeurs licenciés… l’impact de la loi sécurité à Hong Kong 1 mois après son adoption

adrien

Pourquoi il ne faut absolument pas rater la sortie de Flight Simulator

adrien

Sécurité routière : les angles morts des véhicules lourds devront être signalés

adrien

L’amour est dans le pré : qu’est-ce que le syndrome de cadasil dont souffre Mathieu ?

adrien

New York : après quatre agressions au couteau en moins de 24h, la police déploie 500 agents dans le métro

adrien