heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Migrants : Julien Marion, le nouveau préfet délégué à l’immigration a été nommé


Annoncée fin 2020 par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, la création d’un poste de préfet délégué à l’immigration en Ile-de-France s’est concrétisée fin avril avec la validation du Conseil des ministres et devient désormais réalité, avec la nomination de Julien Marion à ce rôle.

Peu connu du grand public, Julien Marion était depuis 2017 et jusqu’à aujourd’hui le directeur de la police générale au sein de la préfecture de police (PP) de Paris. Sorti des rangs de l’ENA (promotion René Cassin) en 2003, il a notamment occupé le poste de directeur adjoint du cabinet du secrétaire général au ministère de l’Intérieur sous Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy, de secrétaire général des préfectures de la Côte-d’Or puis de l’Oise ou encore de directeur des Sapeurs-Pompiers au ministère de l’Intéireur.

Un homme «fiable»

Un haut fonctionnaire donc, censé «animer et coordonner les flux migratoires en Ile-de-France», sleon le livre blanc de la sécurité intérieure présenté fin 2020. Le Parisien, qui a eu vent de la feuille de route de ce nouveau préfet, fait état d’un homme «fiable», «technique», «rapide» ou encore «sympathique». Sous la direction de l’actuel préfet de police de Paris, Didier Lallement, Julien Marion sera notamment chargé de gérer les centres de rétention administrative (CRA) de la région, et ce, alors qu’un nouveau CRA devrait ouvrir en Seine-et-Marne (77) d’ici à 2024.

Par ailleurs, si le service chargé de l’asile à la PP a vu ses effectifs tripler depuis 2016, avec «plus de 90 agents», et ce, alors que la PP rappelle que la région Ile-de-France compte «50 % des demandes d’asile nationales, 40 % de l’activité nationale de primo-délivrance de titres de séjour et 30 % de l’activité nationale de lutte contre l’immigration irrégulière», pas question pour autant pour ce nouveau préfet à l’immigration de gérer toutes les demandes au niveau national, qui devront être réparties sur tout le territoire français.

Photo prise lors de l'évacuation du campement de migrants de Saint-Denis (93).

Quid des évacuations des campements de migrants dans la région, qui sont devenues routines aux portes de Paris et en petite couronne ? Elles resteront elles aussi dans le giron de la préfecture de Paris et d’Ile-de-France. Pas de grande nouveauté non plus du côté des titres de séjour, qui seront toujours délivrés par les préfectures de région.

Mise en place de nouveaux outils

Mais selon Le Parisien, Julien Marion pourrait participer à la mise en place de nouveaux outils, tels qu’un «Chatbot» (assistant interactif sur le site de la préfecture) ou encore des «Facebook live», mais aussi via la création d’une adresse mail unique pour toutes les demandes relatives au service des étrangers ainsi que le développement d’un système d’intelligence artificielle afin de réorienter les mails aux bons services.

Enfin, le kiosque situé près du parvis de Notre-Dame pourrait être transformé en kiosque d’orientation pour les demandes relatives au séjour, explique le quotidien, qui souligne que jusqu’à 50.000 passages relatifs à l’immigration au guichet sont comptabilisés au sein de la PP tous les mois. 



Source link

Autres articles à lire

DIRECT – Coronavirus : état de santé «stable» et examens «rassurants» pour Emmanuel Macron

adrien

Projectiles sur des policiers : une infirmière condamnée

adrien

Streaming illégal : 3 hommes condamnés à payer 7 millions d’euros à Canal +, RMC Sports et beIN Sports

adrien

Vendée Globe : Où en est le dernier, Ari Huusela ?

adrien

La saga «Harry Potter» a 20 ans : ces 5 livres magiques à offrir aux fans du petit sorcier

adrien

Voici les 10 quartiers les plus cools du monde selon Time out

adrien