heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Marlène Schiappa ministre de la Citoyenneté : quelle sera sa tâche ?


Les analystes sont unanimes : en accédant au poste de ministre délégué à la Citoyenneté, c’est une belle promotion qu’a fait Emmanuel Macron, via son Premier ministre Jean Castex, à Marlène Schiappa. L’ex-secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes a su faire fructifier ses prises de position médiatiques pour obtenir ce nouveau portefeuille. Mais quelle sera sa tâche ?

Si l’on se fie à l’intitulé de son poste, son action devrait se baser sur le respect des principes «citoyens» du pays, et de ce qu’il en découle. Rattachés au ministère de l’Intérieur de Gérald Darmanin, ceux-ci devraient surtout être orientés vers des thèmes comme le communautarisme ou la laïcité.

Le respect de la laïcité

En prenant ses fonctions, et alors qu’il était accompagné de Marlène Schiappa, Gérald Darmanin s’est ainsi adressé à elle et a prononcé une phrase pouvant être perçue comme une introduction à sa mission : «En République, la liberté de conscience et de croyance doit être ardemment défendue, mais jamais la foi ne doit être au-dessus de la loi». La ministre déléguée ne sera pas en terrain inconnu sur le sujet, elle qui a publié un livre intitulé «Laïcité, point !» en 2018, et s’est prononcée à de nombreuses reprises contre le port du voile à l’école. Elle rappelait encore en novembre dernier qu’il ne s’agissait pas, comme certains veulent le faire croire, d’un «signe d’émancipation».

La lutte contre le séparatisme

Le ministre de l’Intérieur a cependant voulu aller plus loin que la seule question de la laïcité dans son discours, en indiquant qu’il fallait être «intraitable avec le séparatisme (idée qu’un groupe d’individus se détache politiquement d’un ensemble national, ndlr)» et que «l’islamisme politique doit être combattu». Une autre prérogative semblant être dévolue au ministère de la Citoyenneté.

En lien avec cette problématique et celle de la laïcité, la prévention de la radicalisation entrera également dans les attributions de Marlène Schiappa, de même que la lutte contre les dérives sectaires.

Marlène Schiappa accède au poste de ministre déléguée à la Citoyenneté dans le nouveau gouvernement Castex.

violences faites aux femmes déjà dans le viseur

En arrivant place Beauvau, Marlène Schiappa a sans nul doute emmené avec elle les dossiers du harcèlement et des violences conjugales. Très impliquée dans ces combats, elle devrait les poursuivre avec son nouveau poste. 

«Au ministère de l’Intérieur nous serons pleinement mobilisés pour protéger les femmes, pour que l’égalité femme homme soit partie intégrante de la citoyenneté, de la laïcité», a-t-elle d’ailleurs affirmé ce mardi en quittant définitivement son poste à l’Egalité femmes-hommes.

droit d’asile

Marlène Schiappa devrait également se voir attribuer la mission de veiller au repsect du droit d’asile et de mettre en place  des mesures favorisant l’intégration des étrangers dans le pays, dévoile franceinfo.



Source link

Autres articles à lire

Réouverture des salles de cinéma : où en est-on dans le monde ?

adrien

quelle est cette polémique autour du lycée Rabelais ?

adrien

Où et quand voir les spectacles primés aux Molières ?

adrien

Marine Le Pen sur les violences urbaines : «Il y a un sentiment total d’impunité dans notre pays»

adrien

Adil Rami n’est pas «le premier à être victime» de Pamela Anderson

adrien

Election américaine : tout savoir sur le dernier débat entre Donald Trump et Joe Biden

adrien