heureux-qui.com
Fil Info

Lyon : un jeune homme violemment battu après avoir défendu des femmes harcelées

Notez cet article


Un jeune homme âgé de 17 ans aurait été passé à tabac par plusieurs hommes, sur la place Bellecour à Lyon vendredi soir, après avoir voulu défendre des femmes victimes de harcèlement.

En l’état, c’est en tout cas la version qu’un homme se présentant comme le frère de la victime a partagée sur son compte Facebook, dimanche. 

Selon ce dernier, qui se fait appeler Grégoire Richard sur le réseau social, «Augustin (son petit frère de 17 ans, ndlr) a plusieurs dents cassées, une fracture de la mâchoire et doit se faire opérer des cervicales… Le tout en loupant sa première rentrée d’études supérieures en septembre».

Il aurait été violenté après avoir pris la défense de jeunes filles qui se faisaient harceler par cinq individus. «À 5 contre lui avec tout l’honneur d’un homme, ils l’ont fracassé gratuitement sans que personne n’intervienne, ni pour les filles, ni pour lui», a détaillé le grand frère de la victime. 

Une plainte déposée par la famille

Si cette version des faits n’a pas été confirmée pour l’instant par d’autres témoignages, la brigade de gendarmerie de Fontaines-sur-Saône a indiqué au Progrès avoir bien enregistré une plainte de la famille du jeune homme. Un groupe appelé «Justice pour Augustin» a été créé sur Facebook.

Parmi les soutiens apportés à Augustin sur les réseaux sociaux, certains contiennent des propos racistes visant les agresseurs. Ils font suite au message publié par le grand frère d’Augustin, qui utilise lui-même un vocabulaire propre à l’extrême droite dans son message. 

De nombreuses réactions

Sur Twitter, de nombreux élus ont condamné l’agression d’Augustin. Pierre Oliver, le maire LR du 2e arrondissement de Lyon, s’est dit «horrifié».   

Laurent Wauquiez, Président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, a quant à lui parlé de «bandes de sauvages» en évoquant les agresseurs d’Augustin.

Mais c’est dans le camp de l’extrême droite, qui s’est emparée du fait divers, que les réactions se sont aussi multipliées.

Agnès Marion, conseillère régionale du Rassemblement national (RN), a félicité le jeune homme sur Twitter. «Bravo à Augustin pour son courage qu’il paie à grand prix», a-t-elle écrit ce lundi. Tout comme Andréa Kotarac un autre membre du RN auquel Agnès Marion s’est d’ailleurs associée pour demander la mise en place d’Assises de la sécurité au maire de Lyon Grégory Doucet. 

Thibault Monnier, conseiller régional RN, a aussi vivement condamné cette agression. 

Retrouvez toute l’actualité sur Lyon ICI





Source link

Autres articles à lire

«Je suis votre plus grand fan» : des lettres de Donald Trump à Vladimir Poutine dévoilées

adrien

La police égyptienne utilise les apps de rencontre pour traquer les LGBT

adrien

Goncourt, Renaudot… Voici le nouveau calendrier des prix littéraires avec leurs gains

adrien

Paris : pourquoi les terrasses éphémères ne seront pas couvertes ni chauffées cet hiver

adrien

Un million de morts du Covid-19 : à Wuhan, l’émotion des habitants

adrien

Une rentrée scolaire anxiogène ce lundi à Nice

adrien