heureux-qui.com
Image default
Fil Info

l’œuvre de Christo a commencé à recouvrir l’Arc de Triomphe


Impossible de passer à côté, tant elle est imposante. L’œuvre de Christo a commencé à recouvrir l’Arc de Triomphe, à Paris, ce dimanche 12 septembre. Elle sera officiellement inaugurée samedi prochain, le 18 septembre.

Trente-six ans après l’emballement du pont Neuf, en 1985, cette œuvre posthume [Christo Vladimiroff Javacheff étant mort en 2020 et son épouse Jeanne-Claude Denat de Guillebon en 2009, ndlr] s’apprête désormais à recouvrir un autre monument parisien, l’Arc de Triomphe de Paris, comme en avaient rêvé Christo et son épouse depuis toujours.

95 cordistes réquisitionnés

«Opération matinale. Les premiers lés de toile sont déployés sur la façade nord de l’Arc de Triomphe», a communiqué ce dimanche matin le compte Twitter du célèbre monument parisien, situé au centre de la place de l’Etoile. Au total, près de 95 cordistes ont été réquisitionnés, afin de réaliser cette opération délicate tout au long de la journée.

Et le projet – qui avait représenté 40.876 mètres carrés de toile de polyamide couleur «pierre de Paris» – nécessite un lourd travail de préparation. Fin août déjà, les rouleaux de 8 mètres de large et 50 mètres de long avaient dû être hissés à l’aide d’une grue sur la terrasse de l’Arc de Triomphe. En parallèle, des protections avaient été mises en place autour du monument.

Une dernière semaine de travail débute aujourd’hui, afin que tout soit prêt pour l’inauguration prévue le samedi 18 septembre prochain. L’Arc de Triomphe sera alors complètement emballé et le restera pendant deux semaines jusqu’au 3 octobre prochain. L’occasion de piétonniser la place de l’Etoile pendant les trois week-ends consécutifs que durera l’exposition de l’œuvre.

Entre 2 à 3 millions de personnes attendues

Au total, 16.000 spectateurs pourront venir admirer le résultat en même temps, et ce, dès le samedi matin 9h, jusqu’au dimanche soir. Pour un total de 2 à 3 millions de personnes attendues sur toute la durée de l’événement. Gratuit pour le public, celui-ci a pourtant coûté 14 millions d’euros financés – comme pour toutes les œuvres de Christo – par la vente d’esquisses et de dessins préparatoires.

L'empaquetage de l'Arc de Triomphe aurait du avoir lieu en septembre 2020

Interrogée à ce sujet par le JDD, la maire de Paris Anne Hidalgo, avait assuré avoir immédiatement dit oui à cette proposition, expliquant vouloir donner l’image d’«une ville capable, à partir de son patrimoine, de réenchanter le présent et l’avenir dans une période de grand stress et de blocages. Et d’ajouter : «cela contribuera, je l’espère, à faire revenir les touristes étrangers».





Source link

Autres articles à lire

A Nice, un rappeur fait le buzz en défendant les policiers

adrien

Quand Michelle et Barack Obama parlent ensemble de Black Lives Matter et de leur jeunesse en tant qu’activistes

adrien

L’édito de Guillaume Bigot : le carnaval de Marseille

adrien

Déconfinement : les commerçants de Paris pourront installer leurs étalages sur le trottoir

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : un couvre-feu à 18h partout en France dès samedi, et plus de 700 centres de vaccination ouverts lundi

adrien

Val-de-Marne : 12 jeunes interpellés après une série de vols à main armée

adrien