heureux-qui.com
Fil Info

Ligue des champions : Le PSG en quête d’un exploit à Manchester

Notez cet article


Un exploit ou rien. Battu à l’aller (1-2), le PSG va devoir réaliser le match parfait, ce mardi, en demi-finale retour de la Ligue des champions pour renverser Manchester City et s’offrir une deuxième finale consécutive.

A l’Etihad Stadium, le club de la capitale aura 90 minutes, voire plus, pour arracher son billet pour Istanbul. Et si la mission n’est pas impossible, elle s’annonce plus que compliquée pour des Parisiens dans l’obligation de s’imposer et d’inscrire au moins deux buts pour ne pas voir leur rêve de premier sacre européen s’évaporer à nouveau dans le ciel du nord de l’Angleterre.

Bien qu’abattus au coup de sifflet final au Parc des Princes, les hommes de Mauricio Pochettino n’ont pas abdiqué et ont débarqué de l’autre côté de la Manche en mode «guerrier». A l’image de Neymar qui a rameuté les troupes avant ce rendez-vous capital. «Je suis en première ligne, et je serai le premier guerrier qui partira au combat pour l’équipe. Je vais donner le meilleur de moi-même et je ferai tout pour ramener cette qualification quoi qu’il arrive, même s’il faut mourir sur le terrain», a lancé le Brésilien sur le site du PSG.

Un discours mobilisateur qui n’est pas sans rappeler celui qu’il avait tenu avant la «remontada» alors qu’il jouait encore à Barcelone. Et le n°10 parisien avait tenu parole en étant l’un des principaux artisans du renversement de situation historique. A lui d’en faire autant avec cette fois le maillot de Paris sur les épaules. Mais au-delà de la motivation et de l’esprit de revanche de Neymar, l’une des principales raisons de croire aux chances parisiennes résident dans les perfomances à l’extérieur des coéquipiers de Marquinhos cette saison.

En phase de poules, alors qu’ils risquaient l’élimination, ils avaient battu Manchester United à Old Trafford (1-3), avant de surclasser le FC Barcelone au Camp Nou en 8e de finale (1-4) puis de surprendre le Bayern Munich à l’Allianz Arena en quart (2-3). «On a des références à l’extérieur, a rappelé Mauricio Pochettino. On bien joué à Barcelone puis à Munich. On a déjà fait des grandes performances à l’extérieur. Il faut croire en nous.»

Neymar et les Parisiens devront s'imposer et inscrire au moins deux buts pour se qualifier.

Mais le PSG n’aura pas toutes ses armes. Expulsé à l’aller, Idrissa Gueye sera suspendu, et l’incertitude plane au-dessus de Kylian Mbappé. Victime d’une contracture au mollet droit, le champion du monde tricolore, meilleur buteur parisien sur la scène européenne cette saison (8buts), n’est pas assuré de pouvoir être aligné au coup d’envoi. Une décision sur sa participation sera prise au dernier moment. Un forfait serait évidemment un énorme coup dur.

Car cette rencontre est d’autant plus importante qu’elle pourrait conditionner en grande partie la fin de saison du club parisien. Car s’il peut encore tout gagner et réaliser un triplé historique avec la Ligue 1 ainsi que la Coupe de France, il peut aussi tout perdre et vivre l’un de ses pires exercices de l’ère qatarie. Il ne tient qu’à Neymar et compagnie d’éviter ce scénario catastrophe. Et ça commence face à City.



Source link

Autres articles à lire

Un morceau de fusée chinoise « hors de contrôle » va bientôt tomber sur Terre

adrien

DIRECT – Coronavirus : l’UE va acheter 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-BioNTech

adrien

Écrire un message d’anniversaire original pour un ou une ami(e)

adrien

Théâtre, opéra, magie… les spectacles à voir en ligne et en famille pour les fêtes

adrien

Brexit : Le Royaume-Uni et l’Union européenne sont arrivés à un accord

adrien

Paris : le jeune Yuriy commence à se réveiller après son passage à tabac

adrien