heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Ligue des champions : Le PSG déroule contre Basaksehir (5-1) et termine en tête de son groupe


Le football a repris ses droits. Au lendemain de son arrêt historique après les accusations de propos racistes d’un membre du corps arbitral, la rencontre de Ligue des champions entre le PSG et le Basaksehir Istanbul a pu aller à son terme, ce mercredi, avec une facile victoire du champion de France (5-1). Ce succès permet au club parisien, déjà qualifié pour les 8es de finale, de terminer en tête de son groupe.

Avant la reprise du match à la 14e minute, l’incident survenu la veille, dont a été victime l’entraîneur adjoint de la formation turque Pierre Achille Webo, était encore très présent dans les esprits. Et la soirée a été forte en symboles. Pendant l’échauffement, les joueurs des deux équipes étaient vêtues d’un T-shirt blanc floqué du logo des deux clubs et du slogan «Non au racisme». Ce message était également affiché sur deux grandes banderoles dans les tribunes et sur les écrans géants du Parc des Princes.

L’ensemble des acteurs tout comme les nouveaux arbitres désignés pour diriger la partie ont également posé un genou à terre dans le rond central à quelques instants du coup d’envoi. Un geste issu du mouvement «Black Lives Matter» et devenu le symbole de la lutte contre le racisme et les violences policières.

Solidaires des Trucs, mardi soir, les Parisiens n’ont pas été perturbés par le report du match. A l’image de Neymar encore une fois étincelant. Déjà décisif, la semaine dernière, avec son doublé sur la pelouse de Manchester United (1-3), le Brésilien s’est occupé de tout, ou presque, avec un triplé. Le prodige de Santos a entamé son festival avec un magnifique enchainement petit pont suivi d’une frappe enroulée en pleine lucarne (21e) avant de tromper le gardien turc sur un service de Kylian Mbappé (38e) et d’un tir puissant au retour des vestiaires (50e).

Et quand «Ney» n’a pas été à la finition, il a été l’origine du doublé de son compère de l’attaque. Il a provoqué le penalty transformé par le champion du monde tricolore (42e) et été au départ de l’action conclue dans le but vide par l’ancien monégasque après un relais avec Angel Di Maria (62e). L’attaquant parisien aurait également pu s’offrir un triplé, après un nouveau service de Neymar, mais sa balle piquée a été intercepté par le portier de Basaksehir.

Mais, avec ces deux buts, Mbappé a mis à près d’un an de mutisme en Ligue des champions. Sa dernière réalisation dans la plus prestigieuse des compétitions européennes remontait au 11 décembre 2019 contre les Trucs de Galatasaray (5-0). Il est également devenu le plus jeune joueur à atteindre la batte des 20 buts dans la compétition à 21 ans et 11 mois dépassant un certain Lionel Messi (22 ans et 8 mois).

Malgré la réduction du score de Topal (57e), la soirée a donc été parfaite pour Neymar, Mbappé et les Parisiens qui terminent en tête de leur groupe devant le RB Leipzig. Cette première place leur assure d’affronter un 2e de groupe et de recevoir au match retour en 8e de finale. Une issue presque inespérée après les deux défaites concédées lors de la phase aller, qui ont fait craindre une élimination précoce. Ils vont désormais attendre le nom de leur futur adversaire qu’ils connaîtront, lundi, à l’issue du tirage au sort. Avant, ils recevront Lyon en championnat avec le plein de confiance.

Retrouvez toute l’actualité du football ICI





Source link

Autres articles à lire

Deal, vandalisme, agressions… Le principal bailleur social niçois veut expulser ses locataires auteurs de délits ou d’infractions

adrien

Sonos dévoile Roam, sa première enceinte vraiment nomade

adrien

Netflix et PNL : à quoi s’attendre sur la plate-forme ce dimanche 5 juillet ?

adrien

Liverpool sacré champion d’Angleterre pour la première fois depuis 30 ans

adrien

Paris : une grande campagne de tests salivaires lancée dans plusieurs écoles de la ville lundi

adrien

Voyages : Quels sont les motifs impérieux pour entrer en France ?

adrien