heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Ligue des champions : La qualification ou la porte pour Zinedine Zidane ?


La pression sera sur Zinédine Zidane et sur le Real Madrid ce mercredi soir lors de la réception du Borussia Mönchengladbach lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions.

«Zizou» va-t-il de nouveau réaliser un tour de magie ? Alors qu’il a toujours passé la phase de groupes depuis 1997, le club madrilène est au bord de l’élimination avant de recevoir les Allemands leaders du groupe B. Et le technicien français se retrouve donc une nouvelle fois sur la sellette. Pas une première depuis le début de la saison. Surtout qu’il a réussi à chaque fois à retourner les avis.

«Je ne pense pas du tout à cela, a confié l’ancien n°10 de l’équipe de France. Je pense uniquement au fait de gagner et de finir premier de notre groupe. Le reste, ça ne m’intéresse pas. (…) Après, le club fera ce qu’il doit faire, comme toujours. Mais je n’y pense pas. (…) Il se passera ce qu’il se passera. Mais c’est un match important pour prouver ce que l’on vaut comme équipe. La situation, on la connaît. Je suis persuadé que l’on fera un grand match du début à la fin. Le club, les joueurs, on est tous habitués à jouer ces matchs sous pression, où tu dois donner le maximum en mettant les émotions de côté. C’est le dernier match de la phase de poules, on sait ce que l’on joue.»

Pour se qualifier, le Real Madrid, vainqueur sur la pelouse du FC Séville (0-1) samedi en Liga, devra l’emporter à domicile contre l’équipe surprise du groupe emmenée par les Français Marcus Thuram et Alassane Pléa. Et encore, un nul pourrait suffire aux Merengue si le Shakhtar s’incline dans le même temps contre l’Inter Milan.

Une défaite condamnerait le Real et Zidane pourrait voir son deuxième mandat madrilène écourté. «Je n’ai jamais pensé que j’étais intouchable. Jamais. Ni en tant que joueur, ni en tant qu’entraîneur, ni en tant que personne», avait-il confié vendredi. D’autant qu’il connaît parfaitement ce type de rendez-vous crucial. L’an dernier, son équipe devait impérativement battre Galatasaray, les Madrilènes l’avaient emporté 6-0.

Et si «ZZ» devra faire sans Dani Carvajal, Fede Valverde et Eden Hazard, il pourra compter sur son capitaine et véritable patron Sergio Ramos. De retour après une blessure à la cuisse lors d’Espagne-Allemagne (6-0) le 19 novembre dernier, le défenseur central sera bien présent pour cette finale.

Retrouvez toute l’actualité de la Ligue des champions ICI



Source link

Autres articles à lire

Affaire des chevaux mutilés : tout ce que l’on sait

adrien

Election américaine : la fin de l’histoire d’amour entre Donald Trump et Fox News ?

adrien

Incendie de Notre-Dame : Où en est l’enquête 2 ans après ?

adrien

PSG : Le message d’adieu émouvant d’Edinson Cavani (vidéo)

adrien

Manifestations cliniques, durée de la maladie… On en sait plus sur le variant britannique

adrien

Sophie Pétronin : ce que l’on sait sur sa possible libération

adrien