heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Ligue des champions féminine : le PSG renverse Lyon (1-2) et file en demi-finale


Un match de très haut niveau. Battues au match aller chez elles (0-1), les Parisiennes sont parvenues à renverser les quintuples championnes d’Europe en titre lyonnaises (1-2), dimanche après-midi, en quart de finale de la Ligue des champions féminine.

Et de deux pour le PSG ! Dans la même semaine, le club de la capitale a hissé ses deux équipes phares, masculine et féminine, en demi-finale de la Ligue des champions, à chaque fois face au tenant du titre.

Les joueuses d’Olivier Echouafni ont sorti un énorme match retour pour rejoindre le dernier carré européen. Elles n’avaient pas été récompensées après un super match aller (0-1) où, faute de réalisme, elles s’étaient fait cueillir par les Lyonnaises dans les derniers instants de la rencontre à Paris.

Et dès l’entame de ce match retour, on aurait pu penser que les Parisiennes avaient laissé passer le coche lors de la rencontre largement dominée chez elles. En effet, les Lyonnaises ont montré d’entrée de jeu qu’elles ne comptaient pas laisser leur couronne impériale sur l’Europe (5 titres de suite, 7 en tout) en ouvrant la marque dès la 4e minute de jeu par l’Américaine Catarina Macario (1-0).

Loin de se laisser abattre, les joueuses de la capitale ont repris leur marche en avant et on fait souffrir les Rhôdaniennes. Après moult occasions, Onema Grace Geyoro égalise d’un boulet de canon dans la lucarne de Sarah Bouhaddi à la 25e minute (1-1). L’OL est toujours qualifié.

Le FC Barcelone en demi-finale 

Les Parisiennes ne lâchent pas l’étreinte et poussent même leurs adversaires à la faute. A la 61e minute, sur un centre de Kadidiatou Diani, l’expérimentée et talentueuse Wendie Renard se jette pour détourner la balle… dans ses propres cages sous la pression de Marie-Antoinette Katoto (1-2). Le PSG est qualifié grâce à son but à l’extérieur.

Paris lève le pied mais reste concentré. La fin de match est tendue. Le PSG manque des opportunités de se mettre à l’abri et s’expose à la désillusion en cas de but lyonnais. Cette opportunité se présente dans la dernière minute du temps additionnel (90e+3).

Kylian Mbappé a inscrit un doublé contre Saint-Etienne.

Melvine Mallard hérite de la balle de match dans la surface parisienne. Elle envoie une frappe qui prend la direction des filets mais la portière chilienne, Christiane Endler, se montre aussi décisive que Keylor Navas avec une manchette ferme qui détourne le cuir en corner. C’est fini, Paris tient le scalp de sa bête noire lyonnaise.

Un exploit logique après deux rencontres de haute qualité pour les Parisiennes. Elles sortent des olympiennes qui restaient sur 11 quarts de finale victorieux à la suite (!). La dernière équipe à avoir sorti les Lyonnaises étaient déjà… le PSG.

En demi-finale, Paris affrontera le FC Barcelone. L’autre rencontre opposera le Bayern Munich et Chelsea.



Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : un premier cas détecté sur le Mont Everest

adrien

Emmanuel Macron à Marseille : ce qu’il faut retenir de sa prise de parole

adrien

Lyon : Macron annonce la création d’un centre d’excellence dédié à la gastronomie française

adrien

Afghanistan : la communauté internationale se réunit pour trouver une réponse

adrien

Facebook diffuse des publicités niant le changement climatique

adrien

La BAC de Nice accusée de « meurtre » par un syndicat étudiant

adrien