heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Ligue de Défense Noire Africaine : tout savoir sur ce groupe que souhaite dissoudre Gérald Darmanin


Après l’invasion de la mairie de Val-de-Rueil (Eure), le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin va engager la dissolution de la Ligue de défense noire africaine (LDNA), qu’il a qualifiée d’organisation «raciste».

«J’ai décidé de lancer la procédure engageant la dissolution de la Ligue de Défense Noire Africaine. Les discours de cette structure raciste appellent à la haine et à la discrimination», a écrit lundi le ministre sur son compte Twitter.

Apparue sur les réseaux sociaux fin 2017, début 2018, elle se définit comme un «mouvement révolutionnaire pour la défense des droits des Afrodescendants et des Africains». Près de 300.000 personnes sont abonnées à sa page Facebook. Son président et fondateur, Egountchi Behanzin, Sylvain Afoua de son vrai nom, se présente sur son compte Twitter comme un «activiste politique, résistant Pan-Africain, combattant de la liberté, révolutionnaire».

Plusieurs politiques dont des membres du Rassemblement National ont demandé la dissolution de l’association, notamment depuis une manifestation organisée contre les violences policières en juin 2020 devant l’ambassade des États-Unis.

Des «troubles à l’ordre public»

«Ses actions causent des troubles à l’ordre public, comme ce week-end à Val-de-Reuil», a ajouté le pensionnaire de la place Beauvau.

Selon Marc-Antoine Jamet, maire (PS) de cette commune de l’Eure, «trente individus racistes et violents» ont «envahi la mairie» samedi. «Rejoints par 70 autres», ils «arrachent la porte de la salle du conseil» et «bousculent une élue courageuse portant l’écharpe tricolore», a tweeté le maire, lui-même enfariné par les manifestants.

La procureure d’Évreux Dominique Puechmaille a indiqué que des poursuites seraient «bien sûr» engagées une fois l’enquête terminée.

Gilles-William Goldnadel à propos de l'assassinat d'Alisha : «Le principe de l’excuse de minorité ne me paraît pas aberrant»

Ces incidents sont intervenus après une semaine de tensions dans la ville. Tout a démarré avec une bagarre entre deux enfants, dimanche 5 septembre après-midi. Après l’intervention des parents, «des échauffourées, impliquant une petite centaine de personnes» ont éclaté, se poursuivant jusque dans la soirée, selon un communiqué de la mairie.

Puis une manifestation «organisée sans la moindre autorisation» par le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ponctuée de «provocations racistes», s’est tenue mardi soir dans la commune normande, selon une déclaration de Marc-Antoine Jamet sur internet. L’intervention de la LDNA ce samedi serait une réponse à cette manifestation.





Source link

Autres articles à lire

Comment choisir un distributeur automatique ?

adrien

Refroidir artificiellement la Terre, une idée de moins en moins absurde

adrien

Etats-Unis : grande inquiétude chez les étudiants français et étrangers

adrien

Vidéo : 235 manifestants interpellés après des manifestations anti-confinement en Australie

adrien

PSG : bientôt un biopic sur Wanda Nara, la compagne de Mauro Icardi, sur Netflix ou HBO ?

adrien

Disney + : «Les Aristochats» et «Peter Pan» soumis au contrôle parental à cause de stéréotypes jugés racistes

adrien