heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Liban : le point un an après l’explosion à Beyrouth


Le 4 août 2020, deux énormes explosions retentissaient dans le port de Beyrouth (Liban), faisant 214 morts, 6.500 blessés et près de 300.000 habitants sans logement. Au-delà de l’impact direct lié à cette tragédie, la crise politique, puis économique, s’est propagée dans le pays.

Un an jour pour jour après la double explosion frappant la capitale libanaise, la France et les Nations unies organisent une conférence internationale sur le Liban afin de réunir une aide d’urgence de 350 millions de dollars au minimum. A l’initiative d’Emmanuel Macron, le président de la République française, et d’Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, plus de 40 Etats et organisations internationales doivent se réunir en visioconférence ce mercredi 4 août. Il s’agira de la troisième conférence donnée à ce sujet, après celles du 9 août et du 2 décembre 2020.

Cette aide sera plus que bienvenue dans un pays incapable de constituer un gouvernement depuis la démission du premier ministre Hassan Diab il y a près d’un an, le 10 août 2020. Malgré la nomination la semaine dernière de son successeur Najib Mikati, considéré comme l’homme le plus riche du Liban, les blocages politiques persistent.

Une crise économique exacerbée

Une situation politique tendue qui rejoint l’urgence économique du pays, qui s’engouffre de plus en plus dans le marasme, selon les estimations de la Banque mondiale fournies en juin dernier. Après une première chute de 6,7% en 2019, le produit intérieur brut (PIB) du Liban a encore dégringolé en 2020, avec une baisse préoccupante de 20,3%. Dans les chiffres, il est passé de 55 milliards de dollars en 2018 à 33 milliards de dollars en 2020.

Aujourd’hui, plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté et cette situation devrait malheureusement continuer de s’aggraver avec la crise du coronavirus. Le Liban survit actuellement grâce aux aides humanitaires et aux appels aux dons.  

Ce 4 août 2020 dans le quartier chic de Saifi Village à Beyrouth, Israa Seblani prend la pose dans sa robe de mariée avant la déflagration.

En 2020, la France a donné 85 millions d’euros pour venir en aide au Liban, selon Libération.





Source link

Autres articles à lire

Tiger King : Carole Baskin critique sévèrement le clip de Cardi B et Megan Thee Stallion

adrien

Traces de coronavirus dans les eaux usées parisiennes : est-il dangereux de boire l’eau du robinet ?

adrien

Allègement des règles sanitaires à l’école : des profs et des parents séduits mais circonspects

adrien

Coronavirus : les premiers centres de tests antigéniques ouvrent en région parisienne

adrien

Cette solution pour éviter le démarchage téléphonique

adrien

Ile-de-France : le passe Navigo bientôt remboursé en cas de retards répétés

adrien