heureux-qui.com
Image default
Fil Info

L’humoriste Paul Taylor dévoile ses nouveaux «Happy Hour lives»


Depuis presque un an maintenant, faute de pouvoir jouer sur scène en raison de l’épidémie de Covid 19, l’humoriste Paul Taylor anime la toile. Le plus Français des humoristes anglais poursuit cette aventure en 2021 et présente tous les lundis soir, dès aujourd’hui, sur sa nouvelle chaîne Youtube, la nouvelle mouture de ses Happy Hour lives, toujours en direct autour d’une bière, mais accompagné cette fois d’un guest.

Après avoir lancé ses premiers apéros humoristiques en live – Live at five – en mars dernier lors du premier confinement, puis proposé des leçons d’anglais pour apprendre les insultes dans la langue de Shakespeare avec inventivité lors du second confinement, Paul Taylor poursuit ses activités sur la toile, à défaut de pouvoir retrouver la scène.

L’humoriste de 34 ans ans, auteur de deux spectacles « #Franglais », qui l’a révélé, puis « So British ou presque», avec lequel il tournait avant d’être interrompu en raison de l’épidémie, présente le cru 2021 de ses happy hour lives. Une nouvelle version qu’il donnera tous les lundis à 20 h, dès ce 11 janvier, cette fois accompagné d’un guest différent chaque semaine. Le concept reste le même – partager une bière en direct avec les internautes tout en répondant à leurs questions – mais « Je ne serai pas seul», explique-t-il dans une vidéo. Et pour inaugurer cette « variante », il sera ce soir accompagné de Sebastian Marx, humoriste américain, qui comme lui s’est expatrié à Paris. 

Il donnera à nouveau la parole aux internautes pour aborder une série de sujets de leurs choix – la langue, la comédie, les technologies – mêlant interventions en français et en anglais, sa marque de fabrique. Une initiative diffusée sur la nouvelle chaîne Youtube de Paul Taylor lancée pour l’occasion, il y a trois jours. Outre les lives gratuits, l’humoriste propose également des contenus exclusifs moyennant un abonnement de trois, cinq ou quinze euros par mois. « Aidez moi à acheter une demi pinte, une pinte ou trois pintes par mois pour m’aider à créer un meilleur contenu sur Youtube », s’amuse-t-il. 

 

Retrouvez toute l’actualité Culturelle ICI. 





Source link

Autres articles à lire

Tapage nocturne : que risquent des voisins trop bruyants ?

adrien

🔴 DIRECT – Afghanistan : au moins 72 morts et plus de 150 blessés dans l’attentat à Kaboul

adrien

Violences sexuelles sur mineurs : une proposition de loi PS examinée à l’Assemblée

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : reconfinement total en Angleterre au moins jusqu’à mi-février

adrien

Vidéo : un Japonais invente un écran de télé «à lécher» pour «goûter» des plats à distance

adrien

5 jeux d’ambiance pour animer vos soirées entre amis

adrien