heureux-qui.com
Image default
Fil Info

L’ex-pharmacien antivax Serge Rader est décédé après une hospitalisation liée au coronaviruss


Il était une grande figure des anti-vaccins. L’ex-pharmacien Serge Rader, qui propageait de nombreuses théories complotistes sur le coronavirus et la vaccination, est décédé.

Sa mort a été annoncé par le média complotiste Agora TV dimanche sur le réseau social russe VK, a indiqué le site web spécialisé Conspiracy Watch sur Twitter ce lundi. Agora TV explique que Serge Rader, 68 ans, a succombé au Covid-19 à l’hôpital de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

Mais, selon Le Parisien, qui a pu contacter la famille du pharmacien à la retraite, celle-ci indique qu’il n’est pas mort du virus, mais des suites d’un arrêt cardiaque le 22 mai dernier, après une hospitalisation liée au Covid-19.

Lors d’un séjour à Saint-Martin, dans les Caraïbes, en avril dernier, le sexagénaire a développé des symptômes du coronavirus et a dû être héliporté en urgence vers un hôpital de Guadeloupe, où il a été admis en réanimation et intubé, raconte Le Parisien.

Apparu dans le documentaire «Hold-up»

Après avoir passé une semaine dans le coma, il aurait contracté une infection nosocomiale, relatent ses proches au quotidien. Sorti guéri du Covid-19, il aurait fait un arrêt cardiaque trois jours après, affaibli par son infection nosocomiale, affirment-ils. Il n’était pas vacciné contre le coronavirus, a indiqué sur Twitter l’ex-médecin et blogueur santé Dominique Dupagne, qui était en contact avec ses soutiens et ses amis.

Sur les réseaux sociaux, des complotistes disent ne pas croire à cette version, voyant dans la mort de ce militant antivax un «assassinat», commandité pour certains par le «Big Pharma», un terme conspirationniste pour désigner l’industrie pharmaceutique mondiale.

Serge Rader était un nom connu dans le milieu des anti-vaccins. Proche des politiques de tous bords, il était l’expert «médicaments» de Nicolas Dupont-Aignan, président du parti souverainiste Debout la France, et avait en 2015 co-signé un livre avec l’eurodéputée écologiste Micèle Rivasi, intitulé «Le racket des laboratoires pharmaceutiques». Il était apparu dans le documentaire complotiste à succès sur le Covid-19 «Hold-up» en fin d’année dernière et partageait régulièrement des fake news sur la pandémie de coronavirus et la vaccination sur les réseaux sociaux.





Source link

Autres articles à lire

La réponse de l’aéro-club à la maire de Poitiers

adrien

Scènes de ménage : découvrez le nouveau couple qui va bientôt intégrer la shortcom

adrien

Côte-D’Or : Emmanuel Macron au chevet du monde agricole

adrien

«#Nous Demain» : le nouveau mouvement lancé par des anciens macronistes

adrien

la vaccination va nettement ralentir cet été en Île-de-France

adrien

En famille, au bureau, en déplacement… Où les membres du gouvernement vont-ils passer les fêtes ?

adrien