heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Les vitrines de Noël des grands magasins parisiens seront bien installées, malgré la crise sanitaire


A l’approche des fêtes de fin d’année, la question se pose : les animations de Noël seront-elles maintenues à Paris ? Rien ne permet d’assurer que les marchés de Noël et autres festivités pourront être organisés. Mais ce qui est sûr, c’est que les vitrines des grands magasins commencent déjà à être installées.

C’est en tout cas ce qu’ont confirmé les trois célèbres grands magasins parisiens – le Bon Marché (7e), les Galeries Lafayette (9e) et le Printemps (9e) – qui ont prévu de maintenir l’installation de leurs fameuses et très attendues vitrines de Noël, qui sont d’ailleurs d’ores et déjà en cours de réalisation.

Impossible en effet pour les grands magasins de déroger à cette tradition, et ce, malgré le contexte sanitaire. «Les vitrines de Noël se préparent dès le mois d’août», a justement confié la direction du Printemps. Elle assure qu’environ 150 personnes sont mobilisées pendant des mois pour préparer cette opération et que 2 semi-remorques sont nécessaires pour transporter l’ensemble des décorations.

Le 31 octobre au Bon Marché

Dès le 31 octobre prochain, les premières vitrines de Noël seront d’abord visibles au Bon Marché (7e), sur le thème des «Rois des forêts enneigées». Les quatre vitrines de la rue de Sèvres se tranformeront alors chacune en une «carte postale évolutive».

Les «Rois des forêts» seront représentés par quatre familles de lapins qui s’animeront, comme l’explique la direction du Bon Marché, «dans chaque vitrine dans une chorégraphie différente : les lapins des airs, les lapins des bois, les lapins des mers et lapins des lumières».

Le 12 novembre au Printemps

Le 12 novembre, ce sera ensuite au tour du Printemps d’ouvrir les festivités sur le boulevard Haussmann, avec l’inauguration de ses vitrines sur le thème de «Partageons Noël». Un joli clin d’oeil à l’actualité, alors que le confinement et l’actuel couvre-feu ont parfois contraint les amis et les familles à rester séparés.

Au total, 92 personnages – dont 65 seront animés – trouveront leur place dans quatre vitrines qui représenteront différentes saynètes mettant en scène des familles qui célèbrent le jour de Noël. De fait, en conjuguant tous les styles, les morphologies et les origines, le Printemps a ainsi choisi que tout le monde puisse s’y reconnaître.

Les familles Printania, Piedmarin, Polyphonie, Dujardin, Toutchuss, Dubois, Courandair, Deschamps et Millebornes – soit 65 personnages miniatures selon le grand magasin – feront le fête à la mer ou à la montagne, dans un chalet, un jardin ou en forêt, sur l’eau ou sur la route ou même sur les toits, dans chaque vitrine du boulevard Haussmann.

A noter également que 185 sapins de Noël seront installés dans et devant le Printemps Haussmann, pour un ensemble de 3.400 mètres de guirlandes lumineuses.

Le 18 novembre aux Galeries Lafayette

Enfin, les Galeries Lafayette inaugureront à leur tour leurs vitrines, le 18 novembre prochain, «mais en comité restreint» précise la direction de l’établissement. Le thème cette année est empunté au célèbre film «Voyage vers la Lune». 

«Pour Noël, les Galeries Lafayette invitent petits et grands à s’évader vers des contrées imaginaires lors d’un fabuleux voyage autour du monde», peut-on lire dans le fascicule du grand magasin, qui propose ainsi «d’embarquer aux côtés de Céleste, une jeune exploratrice intrépide».

Imaginées tel un récit de voyage, les vitrines dévoileront 11 tableaux pour autant «d’étapes du voyage de Céleste à travers le monde». Parmi ces étapes, on trouvera le voyage polaire, la forêt enchantée, l’escale de 1001 nuits ou encore la fête des lumières.

Enfin, comme chaque année, le grand sapin majestueux prendra place sous la coupole, dont les décorations raconteront le dernier voyage de Céleste. Toutes les 30 minutes, les lumières de la coupole s’éteigneront pour laisser place à une animation sons et lumières.

Des illuminations sur les Champs ?

A noter enfin que la traditionnelle inauguration des illuminations des Champs-Elysées aura également bien lieu cette année, maintenue sauf contrordre. La date et le parrain de cette édition seront annoncés le 2 novembre prochain.

Retrouvez toute l’actualité parisienne ICI



Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : Qu’est ce que la «réserve Covid» de l’AP-HP ?

adrien

«Je vais t’aimer» : la comédie musicale autour des tubes de Michel Sardou entame sa tournée

adrien

Japon : ces vraies et fausses idées à son propos

adrien

Coronavirus : les santonniers de PACA en difficulté financière

adrien

Climat : la fonte des glaciers en montagne menace de priver d’eau 2 milliards de personnes

adrien

L’écrivain Michel Le Bris est décédé à l’âge de 77 ans

adrien