heureux-qui.com
Fil Info

Les trois webtoons qui cartonnent en France

Notez cet article


Le groupe Delcourt lance ce 25 janvier 2021 «Verytoon», son propre webtoon, fruit d’un phénomène global et d’un intérêt croissant des éditeurs traditionnels pour la lecture sur smartphone, qui pourrait bien constituer l’avenir de la BD. Sélection de 3 plate-formes qui ont su séduire les (jeunes) lecteurs.

(Naver) Webtoon, la géante venue de Corée

C’est le portail le plus connu en matière de webtoon. Lancée par Naver, le «google» made in Corée, ce webtoon provient directement du pays qui a vu naître cette nouvelle façon d’apprécier des histoires en bulles, spécialement conçues pour être lues sur smartphone, en scrollant de bas en haut, découpées en épisodes courts et très addictifs. Mise en place en 2004, cette plate-forme s’est ouverte au reste du monde en 2014 (et existe dans plus de 100 pays). Lancé en version française fin 2019, Webtoon revendiquait, en 2020, 62 millions de lecteurs à travers le monde. La plate-forme puise pas mal de son succès dans des séries de romance («True beauty», «Let’s play»…) ou fantastique («UnOrdinary», «White blood»…). Pour l’instant, la version française reste totalement gratuite, ce qui pourrait changer puisqu’un système d’achat de monnaie virtuelle existe déjà dans la version anglaise pour débloquer les épisodes récents. Cela pourrait passer, en France, par un système d’abonnements. Si désormais, quelques artistes français viennent nourrir le portail, ils restent rares.

Delitoon, la plus ancienne

La plate-forme française lancée par Tf1 jouit d’un catalogue très fourni de séries coréennes, chinoises et japonaises, majoritairement tournées vers un lectorat jeune et féminin. Lancée en 2011, elle est disponible sur application mobile depuis 2016. C’est également la date à laquelle elle est devenue payante en partie grâce au système de «coins», monnaie virtuelle qui permet d’acheter les derniers épisodes de séries dont les premiers volets sont disponibles gratuitement, un modèle économique connu aussi sous le terme de «freemium». Le portail revendique déjà plus d’un million d’inscrits et trouve son succès dans quelques séries comme «Honey blood», «Adonis» ou «Ombres et lumières» avec de nouveaux épisodes tous les jours. Comme Webtoon, Delitoon possède une communauté très active qui s’échange les bons plans et les avis. Fin 2020, le blog de Delitoon proposait un concours pour proposer soi-même son propre scénario de webtoon avec 10 000 euros à la clé.

Webtoon factory, l’européenne

Lancée début 2019 mais disponible sur mobile depuis décembre 2019, cette plate-forme a été créée par les éditions Dupuis en vue de pouvoir offrir un peu de visibilité aux créations originales. Webtoon factory fait le pari de proposer du contenu finalement assez éloigné des séries au style «manga» de ses concurrents. Comme Delitoon, ce portail permet de découvrir gratuitement les premiers épisodes de chaque série. Ensuite, le système payant se fait par abonnement, et non par «coins». Cette webtoon factory est un peu notre chouchou tant son contenu dénote et la qualité et la diversité des styles appellent à la découverte de chaque titre. Entre les aventures quotidiennes et pleine d’humour du chat «Crapule» et les «chroniques brutales» autour d’une très actuelle épidémie, on fait le grand écart et les lecteurs apprécient.

Retrouvez toute l’actualité BD ICI





Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : Eurostar vers le dépôt de bilan ?

adrien

Pluto TV : que propose ce nouveau service de streaming gratuit qui arrive très bientôt en France ?

adrien

Comment soigner un hématome ?

adrien

L’Union Européenne veut créer un «Centre de lutte contre les abus sexuels commis sur des enfants»

adrien

Election américaine : les 3 priorités de Donald Trump

adrien

Coronavirus : les 5 infos essentielles de ce mardi 26 mai

adrien