heureux-qui.com
Fil Info

Les sorties de films ne se feront plus exclusivement en salles, selon le patron de Disney

Notez cet article


A quoi ressemblera le «monde d’après» pour le cinéma, selon Disney ? Alors que sa plate-forme de streaming Disney+ comptait près de 95 millions d’abonnés fin janvier, la firme aux grandes oreilles souhaite opérer des changement – déjà amorcés avant la pandémie – concernant notamment l’exclusivité des films en salles aux Etats-Unis.

Le monde du 7e art reste l’une des victimes collatérales de la crise sanitaire, laquelle a contraint les exploitants à fermer les salles obscures. Une fermeture qui a bouleversé le calendrier des sorties et a engendré le report de nombreux films quand il n’a pas été question d’annuler tout simplement leur présentation sur grand écran. Ce fut notamment le cas de «Mulan» et de «Soul» qui ont débarqué directement sur Disney+ fin 2020, sans passer par la case cinéma.

Pour Disney, aller en salles pour découvrir un film puis attendre de longs mois avant de le retrouver sur une plate-forme serait désormais de l’histoire ancienne. Le groupe met tout en œuvre pour une sortie simultanée au cinéma et en streaming. Une volonté confirmée en début de semaine par Bob Chapek, PDG de The Walt Disney Company, lors d’une conférence pour la banque américaine Morgan Stanley.

«Je pense que les consommateurs sont plus impatients que jamais. Particulièrement depuis qu’ils ont eu le luxe pendant un an d’avoir des titres disponibles à la maison quand ils le souhaitaient. Donc je ne suis pas sûr qu’un retour en arrière soit possible, mais nous ne voulons pas couper l’herbe sous le pied d’une exploitation en salles», a-t-il déclaré.

Bob Chapek a par ailleurs rappelé que le retour à une «vie normale» serait progressif. «Les cinémas ne vont pas être de retour à 100% et c’est bon de savoir que nous avons la possibilité pour les gens qui veulent profiter d’un film à la maison – parce qu’ils ne se sentent pas très confiants à l’idée d’aller au cinéma – qu’ils ont ce choix».

Disney a donc annoncé que son prochain film d’animation «Raya et le dernier dragon» sortira ce vendredi 5 mars aux Etats-Unis, simultanément au cinéma et sur la plate-forme Disney+ en accès premium. Reste à savoir si cette logique pourra à terme être appliquée en France, sachant qu’une chronologie des médias est respectée dans le pays. Dans l’Hexagone, le long-métrage coréalisé par Don Hall, Carlos Lopez Estrada, Paul Briggs et John Ripa doit sortir au cinéma le 14 avril, sous réserve d’une réouverture des salles.





Source link

Autres articles à lire

«Rendez-nous la messe» : les catholiques se mobilisent aussi sur les réseaux sociaux

adrien

Exclusif. Neymar : «Je me vois bien devenir joueur de poker professionnel après ma carrière»

adrien

Science : Les plus vieux frères siamois du monde sont morts à 68 ans

adrien

Vendée Globe 2020 : le classement de la course en direct

adrien

Pourquoi les campements de migrants se reforment sans arrêt à Paris

adrien

Affaire Adama Traoré : des milliers de manifestants à Paris malgré l’interdiction du préfet de police

adrien