heureux-qui.com
Fil Info

Les meilleurs jeux sur Apple Arcade

Notez cet article


Apple Arcade propose plus d’une centaine de jeux disponibles dans sa ludothèque. Ce service accessible pour 4,99 euros par mois offre un catalogue conséquent qui peut être téléchargé de manière illimitée.

Action, réflexion, plateformes… Tous les genres sont ici représentés et il est parfois difficile de tout tester. Voici notre sélection des meilleurs titres à découvrir. A noter que ce classement sera régulièrement mis à jour, au fil de nos découvertes sur ce service. Chaque jeu est disponible sur iPhone, iPad, Mac et Apple TV.

the last campfire

Il s’agit sans doute de l’un des jeux les plus touchants de l’offre Apple Arcade. The Last Campfire est l’œuvre du studio Hello Games, à qui l’on doit le non moins célèbre No Man’s Sky, qui invitait à monter à bord d’un vaisseau spatial pour explorer des planètes créées aléatoirement.

Pour ce nouveau jeu, développé de manière plus intimiste, le petit studio britannique s’éloigne de ses rêves de science-fiction et s’offre un peu de poésie. The Last Campfire (Le dernier feu de camp) est un titre envoûtant qui invite à suivre les pas d’Ember, un être étonnant venu apporter une lueur d’espoir dans une forêt qui sombre peu à peu dans l’obscurité.

«Nous avons construit le jeu comme un conte, inspiré d’univers oniriques dans une ambiance résolument sombre, à la manière du film The Dark Crystal (1982). Vous pouvez résoudre des puzzles, mais aussi les éviter à votre gré», explique Sean Murray, fondateur d’Hello Games et programmeur. Un jeu philosophique qui porte en lui des thèmes parfois difficiles à aborder, comme le deuil ou l’héritage. Mais qu’on ne s’y trompe pas, The Last Campfire n’est pas un titre déprimant et le travail d’Hello Games est à saluer, ne serait-ce que pour la subtilité de son gameplay, tout en douceur, et qui sied parfaitement à l’usage d’un mobile.  

beyond a steel sky

Alors que la planète gaming retient son souffle cette année autour de Cyberpunk 2077, Apple Arcade propose un autre voyage dans un univers cyberpunk avec Beyond A Steel Sky. Un titre qui réveillera peut-être certains souvenirs pour les plus vieux d’entre vous, puisqu’il s’agit de la suite de Beneath a Steel Sky sorti notamment sur Amiga en 1994. Et pour le plus grand bonheur des fans de point’n clicks, on retrouve Revolution Software, le studio de Charles Cecile aux commandes de ce nouvel opus.

Son héros, Robert Foster reprend du service pour découvrir les secrets d’une ville monde dirigée par une intelligence artificielle. L’humour est toujours là, les dialogues savoureux aussi et les éngimes corsées relèvent le niveau d’un jeu d’aventure très réussi. 

Next stop nowhere

Véritable hommage à l’âge d’or des point’n click des années 1990, Next Stop Nowhere n’oublie pas de moderniser le genre. L’équipe de Night School Studio embarque le joueur à bord du vaisseau d’un certain Beckett, un coursier qui voyage à bord de son estafette spatiale. Mais la vie tranquille de ce jeune homme maladroit bascule lorsqu’il fait la rencontre de Serra, une chasseuse de prime elle-même recherchée.

La grande force de ce titre est de proposer au joueur des dialogues à choix multiples qui influeront sur le scénario, et feront passer l’aventure sur différents chemins scénaristiques. Le joueur peut ainsi opter pour une romance ou donner un coup de fouet à cette relation pour en faire un jeu d’aventure trépidant. Reposant sur des énigmes sympathiques, Next Stop Nowhere est un jeu bien plus complexe qu’il ne laisse le supposer, avec de nombreuses ramifications, des amitiés à forger et parfois ses trahisons, tandis qu’il faudra veiller sur l’armement de son vaisseau pour survivre. Qui a dit que la vie était un long fleuve tranquille ?

Spyder

Spyder se démarque par la grande qualité de sa réalisation et de son ambiance sixties. Le joueur est ici invité à incarner un petit espion robotisé en forme d’araignée. L’Agent 8 est envoyé là où 007 ne peut pas passer.

Discret et bourré de gadgets en tous genres, l’Agent 8 va devoir sauver la planète des plans machiavéliques mis au point par les services secrets de nations hostiles. Le studio Sumo Digital, (déjà derrière Team Sonic Racing ou Little Big Planet 3) donne ici le meilleur de lui-même pour un jeu de réflexion malin et attachant.

CROSSY ROAD CASTLE

Que les lecteurs qui n’ont jamais joué à Crossy Road lèvent la main ! Ce titre addictif, lancé en 2014 sur smartphones, avait allègrement dépassé les 200 millions de téléchargements dans le monde. En 2020, le studio Hipster Whale récidive en lui offrant une suite spirituelle et tout aussi excellente sur Apple Arcade avec Crossy Road Castle. Celui-ci invite à opter pour l’animal fétiche de son choix avant de l’envoyer gravir un à un les étages d’un château. Véritable hommage aux jeux de plates-formes (Mario en tête), ce titre met aussi nos nerfs à rude épreuve, sans jamais être ennuyeux. Son secret ? Proposer des niveaux aléatoires à cha que nouvelle partie.

bob l’éponge : le pâté de crabe

bob_leponge_5eecc08603781.jpg

Devenu le roi de Bikini Bottom, mais aussi des jeunes téléspectateurs, Bob l’éponge s’offre une nouvelle aventure du côté des jeux vidéo. Le service Apple Arcade accueille le jeu de plates-formes Bob l’éponge : Le pâté de crabe, qui invite notre éponge carrée favorite à parcourir des dizaines de niveaux pour délivrer ses amis et, une fois encore, déjouer les plans du machiavélique Sheldon Plankton. Si les fans de Rayman Origins salueront le même type de 2D chatoyante, ceux de Bob l’éponge retrouveront tout l’humour de leur héros préféré. Les blagues absurdes s’enchaînent dans ce jeu très familial et amusant.

BUTTER ROYALE

A l’heure où Brawl Stars séduit les ados sur smartphones, le service Apple Arcade se dote de Butter Royale. Une véritable parodie qui invite jusqu’à 32 joueurs à entrer dans l’arène pour des batailles épiques en mode battle royale. Il ne doit donc en rester qu’un et ce sera à coups de nourriture qu’il faudra en découdre. Munis de spatules, cuillères et fourchettes modifiées, les cuisiniers en herbe pourront s’envoyer légumes, fruits et sauces. Jusqu’à 50 personnages sont à incarner au cœur de potagers et de vergers, pour des joutes infernales. Un jeu fun avant tout, qui ne mise pas sur les microtransactions pour gagner.

takeshi & hiroshi

takeshi_et_hiroshi_5eecc6c69a1f8.jpg

Lorsque Takeshi, 14 ans, décide de développer son propre jeu vidéo, c’est pour mieux inviter son petit frère malade, Hiroshi, à partager ses aventures et à affronter toute une ribambelle de monstres pour lui donner l’envie de relever des défis. Le jeu de rôle Takeshi et Hiroshi s’offre une ambiance mignonne à souhait, grâce à sa direction artistique inspirée des films en stop motion avec des marionnettes animées. Pensé pour le jeune public, ce jeu offre un vrai moment de détente et se révèle distrayant de bout en bout, ponctué par de multiples saynètes amusantes. Une œuvre poéti – que et familiale. 

LEGO BUILDER’S JOURNEY

Jeux de construction par excellence, les Lego se déclinent depuis plusieurs années maintenant dans l’univers des jeux vidéo. Et pourtant, un titre inédit vient apporter un vent nouveau à ce concept. Intitulé Lego Builder’s Journey, ce titre à l’ambiance zen invite à disposer les petites briques en plastique virtuelles pour résoudre une série de puzzles. Toutes les formes sont ici exploitées et il faudra bien souvent aider des personnages à avancer dans un monde étonnant. Bien que court, ce titre offre un point de vue contemplatif et poétique sur l’univers Lego, qui devrait ravir les fans.

BATTLESKY BRIGADE HARPOONER

Battlesky Brigade Harpooner vient honorer le genre shoot them up cher aux joueurs des années 1990, en lui offrant un concept rafraîchissant. On y suit les aventures d’une équipe de lapins farfelus décidés à prendre tous les risques pour collecter des trésors. Son héros aux lon – gues oreilles se retrouve propulsé dans les airs sur un harpon motorisé. Prêt à détruire ses ennemis avec ses mitraillettes, il doit se frayer un chemin avant de déployer son filet. Une fois fait, le joueur va revivre le même niveau à l’envers pour collecter les fruits de ses joutes aériennes. Un titre amusant et familial

Monomals

Avec Monomals, Apple Arcade tient son premier hit grand public, un jeu d’aventure musical original et rafraîchissant. Le studio Picomy, qui avait déjà collaboré avec Sega sur le jeu Heroki (2015), signe son retour avec un concept que n’aurait pas renié Nintendo. Dans un univers peuplé d’animaux, le joueur est invité à explorer un monde sous-marin grâce à un hameçon radiocommandé. Plusieurs niveaux invitent ainsi à plonger au cœur de cet univers aquatique qui recèle de nombreux trésors qu’il faudra remonter à la surface. Le tout étant jalonné de multiples casse-tête et boss. Surtout, chaque aventure permet de trouver différentes notes et instruments. Monomals se transforme alors en un jeu de composition musical familial et créatif.

Sayonara Wild hearts

En lançant son service de jeux vidéo à la demande Apple Arcade, la firme à la pomme hérite de plusieurs titres en exclusivité. Parmi les premiers jeux disponibles sur cette plateforme, Sayonara Wild Hearts fait figure d’ovni et invite à vivre un voyage psychédélique à 200 km/h. A mi-chemin entre le jeu d’action et le jeu de rythme musical, cette aventure nous entraîne dans la lutte désespérée d’une jeune femme aux super-pouvoirs qui doit affronter différents ennemis dans un monde de magie. Impressionnant, Sayonara Wild Hearts vaut autant par sa direction artisitique flashy que par ses compositions musicales électro très inspirées et exclusives. Planant.

inmost

Principalement développé par deux programmeurs de génie, Alexey Testov et Andriy Vinchkovskiy, Inmost est la bonne surprise horrifique de ce mois d’octobre. Lancé sur Apple Arcade, ce petit bijou tout en 2D pixellisé est décrit comme un jeu de plates-formes narratif à énigmes. Un étrange melting-pot qui fonctionne à merveille en dépeignant les histoires macabres et touchantes de trois personnages : une fillette, un chevalier et un vieil homme. Leurs destins s’entremêlent dans trois petits contes horrifiques, au détour d’un vieux château peuplé de créatures cauchemardesques. Graphiquement sublime, cette histoire (intégralement traduite en français) est aussi envoûtante que terrifiante. Un conseil, jouez-y avec un bon casque audio. Au delà de son aspect parfois nihiliste, le jeu est surtout empli d’une immense mélancolie.

Neo Cab

Les futurologues imaginent déjà un avenir peuplé de voitures autonomes, disponibles 24h/24 dans une société ubérisée à outrance. C’est sur ce constat que le studio Chance Agency a décidé de développer Neo Cab. Il met en scène Lina, un chauffeur de taxi «à l’ancienne» qui n’en finit pas de surprendre ses clients, étonné de voir une personne en chair et en os au volant. Au gré de conversations, ce jeu narratif invite surtout le joueur à aider Lina à retrouver la trace d’une amie disparue. Et c’est en questionnant subtilement ses passagers que les indices se révèlent, tout en veillant à gagner de l’argent. Une expérience étrange et visionnaire.

Pilgrims

Dure vie que celle des pèlerins, grands voyageurs parfois obligés de faire du porte-à-porte pour obtenir ou rendre des services et trouver leur chemin. Un concept qui sert de base à Pilgrims, le nouveau jeu des créateurs des délirants Machinarium et Samorost. Conçu comme un point’n click, ce jeu d’aventure dessiné à la main invite à explorer un petit pays, où chaque habitant doit rendre service. A mesure que l’on avance, notre équipe de pèlerins s’étoffe et chacun apporte ses capacités. Ici un bûcheron grognon, là un voyageur astucieux ou encore une vieille cuisinière, il faudra exploiter chacune de leurs ressources pour avancer et résoudre des cassetête amusants.

Chuchu rocket ! Universe

Sega rejoint aussi la cohorte d’éditeurs branchés sur Apple Arcade. La société japonaise ressuscite notamment sa franchise ChuChu Rocket !, en offrant un nouvel opus sous-titré Universe. Le principe du puzzle game est ici respecté et invite à aider des petites souris à s’échapper de miniplanètes en rejoignant des fusées. Toutefois, leur périple ne sera pas sans embûches et il faudra ruser pour trouver le bon chemin, sous peine de se faire croquer par les chats. Toujours bourré de bonne humeur, ChuChu Rocket ! est ici de retour en grande forme et donnera du fil à retordre.

Retrouvez toute l’actualité sur les jeux vidéo ICI



Source link

Autres articles à lire

Remaniement : qui pourrait remplacer Edouard Philippe ?

adrien

Le marché de la cosmétique bio en pleine croissance en 2020

adrien

Election américaine : une dernière semaine à toute vitesse

adrien

Tout comprendre à la 5G

adrien

DIRECT – Coronavirus : les enseignants bientôt équipés en masques «inclusifs»

adrien

Vidéo : une présentatrice rattrape sa dent qui tombe en plein direct

adrien