heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Les meilleurs casques et écouteurs de 2020


Devenus les meilleurs compagnons des télétravailleurs, les casques audio et les écouteurs intègrent de nombreuses innovations pour flatter nos oreilles. Un marché est désormais dominé par le sans fil. Voici notre sélection des meilleurs produits de l’année.

Celle-ci sera régulièrement mise à jour au gré de nos tests. A noter, les tarifs affichés sont les prix publics de vente conseillés et ne tiennent pas compte des offres disponibles chez les revendeurs.

bose Headphones 700

bose_headphones_700_1_5d5a95ea76c74.jpg

© Bose

Cet été, Bose a dévoilé ses Headphones 700. La marque américaine mise sur un design en goutte d’eau très fin et sobre, sans sacrifier la rigidité de l’ensemble. Ces écouteurs sans fil à réduction de bruit utilisent une nouvelle technologie reposant sur l’interaction entre huit micros, dont deux pour la voix et passer des appels. Les six restants se consacrent à l’isolation des sources sonores externes au casque, afin d’en annuler numériquement la perception. En résulte une impression de silence rarement égalée. Bose ayant fondé sa réputation sur ce type de technologie, un nouveau pas a donc été franchi. Côté son, la qualité est encore au rendez-vous, même si les basses semblent légèrement moins présentes que sur les autres modèles haut de gamme de la marque. Reste que les Headphones 700 sont une réussite, qui se paie au prix fort : 400 euros.

Headphones 700, Bose, 399 euros

Sennheiser true Wireless 2

momentum_true_wireless_2_black_product_shot_5ec406738cbc3.jpg

© Sennheiser

Déjà très largement plébiscités l’an passé notamment par nos soins, les écouteurs Momentum True Wireless de Sennheiser reviennent en 2020 dans une nouvelle version revue et corrigée. Plus fins et dotés d’un design mieux épuré, ces intra-auriculaires premium s’affichent comme une référence en matière de son, comparé à la concurrence. Le spécialiste audio allemand ajoute une réduction du bruit active qui ne dénature pas la qualité audio, avec une belle restitution des instruments et de la voix des interprètes, précise et équilibrée. Les basses sont d’ailleurs un peu plus présentes que sur le précédent modèle. Sennheiser ajoute également la fonction «Transparent Hearing» activable d’une simple pression afin de permettre d’écouter les voix et les bruits extérieurs sans avoir à retirer les écouteurs de ses oreilles. Confortables, ils permettent également de partir faire sa session running sans crainte de les voir glisser.

Momentum True Wireless 2, Sennheiser, 299 euros.

Apple Airpods Pro

airpods_pro_5de935d1df4b4.jpg

© Cnews

Objets de curiosité pour beaucoup, les AirPods Pro entendent renouveler la gamme d’écouteurs 100 % sans fil d’Apple. Apple opte ici pour un modèle intra-auriculaire. Les deux écouteurs sont donc livrés avec une batterie de six embouts, trois pour chaque oreille avec des tailles S, M et L pour glisser des embouts adaptés au conduit auditif externe. Associés la réduction de bruit active, le tout s’avère efficace. Le point à saluer est surtout la capacité d’Apple à avoir limité la sensation de gêne souvent ressentie avec les embouts de ce type d’écouteurs. Les AirPods sont en effet très légers (5,4 g chacun) et savent se faire oublier. Un bon point pour les réfractaires aux intra-auriculaires. Il est à noter que les technologies incluses dans ces petits modèles justifient, à notre sens, l’écart de prix avec les AirPods classiques. Reste que leur prix reste relativement élevé par rapport à la concurrence.

AirPods Pro, Apple, 279 euros

PHILIPS PH805

philips_5e95b0be83e28.jpg

© Philips

Un cocon dans son salon. Avec son système de réduction active du bruit, baptisé ANC, le PH805 de Philips est une véritable réussite. A vous le calme, même dans un environnement bruyant. Sans-fil, il se recharge en deux heures à peine et promet 25 heures d’autonomie avec l’ANC activé. Ça en fait des conf-call. Quant aux mélomanes, ils seront enchantés par le design sobre et élégant de l’appareil, ainsi que sa qualité de fabrication. Au niveau du son, il offre des basses profondes, mais sans assourdir les médiums.  

PH805, Philips, 144,99 euros.

Sony WF-SP800N

wf-sp800n-lifestyle-blue1_5ebd806bd2834.jpg

© Sony

Sony persiste et signe dans le domaine des écouteurs sans fil. Présentés début mai, les nouveaux WF-SP800N devraient ravir les personnes à la recherche d’un modèle prêt à les suivre pour tout type d’activité. Sony propose ici des écouteurs intra-auriculaires designs et modernes dotés d’un système permettant d’épouser parfaitement la forme de l’oreille et d’éviter les chutes intempestives. Ils peuvent donc aisément se joindre à une activité sportives intense, d’autant qu’ils ne se dégradent pas avec la transpiration. Côté son, ces SP800N promettent également une technologie de réduction de bruit active pour rester dans sa bulle. La marque japonaise met aussi en avant son savoir-faire en rendant ces écouteurs compatibles avec la technologie 360 reality audio qui permet d’écouter des morceaux avec un rendu 3D étonnant. Parallèlement, l’objet promet aussi le mode Extra Bass pour des graves plus profonds.

WF-SP800N, Sony, 200 euros (disponibilité juillet).

Powerbeats 4

lifestyle_powerbeats_white_00909_r2_5e971574bde0e.jpg

© Beats

Le 18 mars dernier, Beats, filiale d’Apple, a sorti ses Powerbeats 4. Dans la lignée de la version précédente, avec un fil disponible cette fois, ces nouveaux écouteurs se distinguent par leur autonomie allant jusqu’à 15 heures. Mais en plus d’être pratiques pour du télétravail ou pour regarder vos séries et écouter de la musique sur votre terrasse ou dans votre canapé, ces Powerbeats 4  s’affichent commedes modèles pensés pour l’effort. Résistants à la transpiration, ils s’avèrent idéaux pour courir ou faire une séance de fitness, grâce à leur arc de maintien qui englobe le tour de l’oreille. Côté son, Beats poursuit ses effort et affiche un bel équilibre, avec une tendance à booster les basses juste ce qu’il faut. Un son devenu la signature de la marque américaine. A noter, les Powerbeats 4 sont disponibles en trois coloris (noirs, bleus, blancs).

Powerbeats 4, Beats, 149,95 euros.

Samsung Galaxy Buds+

galaxy_buds_5e83344ca7900.jpg

© Cnews

Grand concurrent d’Apple, Samsung possède aussi sa propre gamme d’écouteurs 100 % sans fil. Les Galaxy Buds+ viennent d’être commercialisés afin d’accompagner la sortie des smartphones Galaxy S20, mais sont également compatibles avec les autres appareils Android et iOS. A l’instar de leurs cousins AirPods, ils délivrent un son de qualité à l’image de leur écrin et de leurs finitions. Ecouteurs de type intra-auriculaires, ils ne proposent toutefois pas de réducteur de bruit ambiant. Reste que les embouts en silicone (dont plusieurs tailles sont proposées dans le packaging) et la forme de chaque écouteur conçue pour bien épouser l’oreille offrent un bon rempart aux sons extérieurs.

Galaxy Buds+, Samsung, 169 euros.

Panasonic True Wireless RZ-S300W

rz_s300w_g_key_visual_high_res_5eda1b086cd9f.jpg

© Panasonic

Dans une logique grand public, la société japonaise Panasonic étend sa gamme d’écouteurs true wireless. Si sa filiale Technicspropose des modèles haut de gamme, ces RZ-S300W (disponibles mi-juin) se veulent plus abordables. Ultralégers, ils offrent un bon confort lors de leur insertion dans le pavillon auditif et savent se faire oublier. Leur surface tactile permet de piloter l’écoute musicale ou la réponse à un appel téléphonique. Il est même possible de paramétrer ces modèles pour les rendre compatible avec Siri, Alexa et Google Assistant. Si par défaut le son mériterait d’être mieux égalisé, une application mobile dédiée (sur iOS et Android) permet de le paramétrer et de booster sa qualité. Un petit plus bienvenue, d’autant que son autonomie dépasse les trois à quatre heures d’écoute sans avoir à être recharger dans leur écrin. Les embouts (disponible en trois tailles différentes) assurent un bon maintien même pour le sport. Les RZ-S300W sont diponibles en trois coloris : noir, blanc et un vert d’eau très tendance.

RZ-S300W, Panasonic, 149,99 euros. 

Huawei freebuds 3i

huawei_5eda0ec0c6d2d.jpg

© Huawei

Toujours réactif sur le marché de l’électronique grand public, Huawei vient de commercialiser ses Freebuds 3i. Des écouteurs 100 % sans fil à moins de 100 euros offrant une belle finition et un rapport qualité-prix très bien positionné. Si l’on pense inévitablement aux AirPods d’Apple en les voyant, ces modèles s’avèrent de bonne facture. Surtout, ces intra-auriculaires sont équipés d’une réduction de bruit active, encore rare à ce niveau de prix. A l’écoute le son est équilibré et clair, que ce soit pour lécoute musicale ou pour la voix lors d’un appel téléphonique. L’autonomie de 3 heures 30 est correcte. A noter, ils sont livrer avec quatre tailles d’embouts en silicone pour s’adapter à toutes les oreilles et leur résistances à l’humidité permet de les utiliser pour faire du sport. Huawei propose ses écouteurs en deux coloris (noirs ou blancs). 

Freebuds 3i, Huawei, 99,99 euros.

Turtle beach Elite ATLAS AERO

turtle_5e89e29ed5fd2.jpg

© Turtle Beach

Positionnée sur le créneau gaming, la marque Turtle Beach n’en oublie pas pour autant les mélomanes et ceux qui recherchent le calme. Au sein de sa gamme, le Elite Atlas Aero nous semble le plus adapté pour un usage multiplate-formes. C’est un modèle sans fil très efficace (mais livré avec un câble si nécessaire), qui saura séduire les  joueurs  nocturnes qui se transforment en télétravailleurs efficaces la journée. Ses qualités : un design sobre, un son cristallin, et un tarif qui reste abordable (moins de 150 euros). Le choix des matériaux (arceau de métal et plastique robuste) nous a aussi séduits et le casque est livré avec un logiciel maison appelé Control Studio, qui permet toutes sortes de réglages.  

Elite Atlas Aero, Turtle Beach, 149,99 euros

X by Kygo Xenon

xenon_stellar_ig_post_5ec40e6617e94.jpg

© X by Kygo

Encore méconnue, la marque norvégienne X by Kygo commence à se forger une solide réputation chez les amateurs de musique. Poussée par le DJ et producteur Kygo, elle propose en effet une gamme de casques audio et d’écouteurs de bonne facture. En atteste, le Xenon. Un casque supra-aural reconnaissable à ses X gravés sur les écouteurs et dont les LED peuvent s’illuminer pour une touche électro. Confortable et bien fini, il dispose d’un système de réduction de bruit active et d’une excellente autonomie de près de 24 heures d’écoute pour ce modèle Bluetooth. Côté son, le Xenon se montre présent dans les basses sans négliger mediums et aigus, ce qui ne réserve pas son usage au seul genre électro que les connaisseurs de Kygo adulent. En somme, un casque polyvalent. L’objet est disponible en noir, gris et blanc. 

Xenon, X by Kygo, 199 euros.

SHURE AOnic 50

shure_5e89e451a1a80.jpg

© Shure

Les musiciens apprécieront sûrement la référence. Depuis des décennies, au côté de AKG et Sennheiser, la marque Shure est un incontournable sur le marché des micros amateurs et professionnels. Pourtant, le casque sans fil Aonic 50 (un câble est livré si le Bluetooth n’est pas disponible) est le tout premier produit du genre par la marque américaine. Mais elle n’a pas fait les choses à moitié avec ce modèle haut de gamme. Doté d’un excellent système de réduction de bruit, il offre un son premium, de qualité studio. Son autonomie, allant jusqu’à 20 heures en une seule charge, le place également dans le haut du panier. Disponible en deux coloris (noir et marron), c’est un outil idéal pour alterner sereinement entre sa playlist préférée, la téléconférence du matin, une session gaming ou tout simplement un moment de calme. 

Aonic 50, Shure, 399 euros.

Retrouvez toute l’actualité high-tech ICI.



Source link

Autres articles à lire

Premier League : Newcastle, racheté par un fond saoudien, devient le club le plus riche de la planète

adrien

Hommage national aux victimes de l’attentat de Nice : Jean Castex et Nicolas Sarkozy seront présents

adrien

Space Jam 2 : ce que pensent les internautes de la suite avec Lebron James

adrien

Second tour des municipales : est-il possible d’être à la fois maire et ministre ?

adrien

Allocution d’Emmanuel Macron : la photo de McFly et Carlito sera-t-elle sur son bureau ?

adrien

Emmanuel Macron caricaturé en diable en une d’un journal iranien

adrien