heureux-qui.com
Fil Info

Les Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022 annulés ?

Notez cet article


Menace sur un nouvel événement sportif majeur. Les Jeux olympiques d’hiver de Pékin en 2022 pourraient être rayés du calendrier si les JO d’été de Tokyo, prévus cette année mais reportés en 2021, devaient encore être repoussés voire annulés en raison de la pandémie de coronavirus.

Un avertissement à prendre au sérieux, puisqu’il provient d’un membre éminent du Comité international olympique (CIO) : Dick Pound, 78 ans, doyen et ancien vice-président de l’instance. «Si la crise sanitaire perdure en juillet et août l’année prochaine à Tokyo, il est difficile d’imaginer qu’il n’y aura pas d’effet d’entraînement dans la même région cinq mois plus tard», a prévenu le Canadien, interrogé par Reuters.

Les Jeux olympiques d’hiver à Pékin sont programmés du 4 au 20 février 2022, soit six mois seulement après les JO estivaux de Tokyo, initialement prévus cet été mais repoussés d’un an à cause du coronavirus et désormais planifiés du 23 juillet au 8 août 2021.

Malgré le report, ces derniers semblent toujours en sursis. Le Japon, salué pour sa gestion de la crise sanitaire, n’en a pas fini avec la pandémie de coronavirus. Tokyo a en effet été placée en alerte «rouge» au Covid-19 mercredi après une recrudescence de cas. Par ailleurs, le CIO et le Sénégal ont décidé le même jour de reporter de quatre ans les prochains Jeux olympiques de la jeunesse, initialement prévus à Dakar en 2022, en raison du coronavirus.

Des Jeux menacés par les tensions sino-américaines ?

Difficile d’imaginer un nouveau report des JO de Tokyo au-delà de 2021, ont d’ores et déjà prévenu le président du CIO Thomas Bach et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Ils seront purement et simplement annulés s’ils ne se déroulent pas l’an prochain, a confié le chef du comité olympique en mai dernier. «Nous restons déterminés à célébrer Tokyo 2020 l’année prochaine en juillet et août», a-t-il tout de même assuré dernièrement lors d’une conférence de presse à Lausanne, soulignant que plusieurs scénarios d’organisation étaient sur la table. Mais pas celui de Jeux à huis clos.

Selon Dick Pound, un autre problème, géopolitique celui-là, pourrait compliquer l’organisation des Jeux d’hiver 2022 à Pékin : les relations diplomatiques orageuses entre la Chine et les Etats-Unis. Plus qu’un boycott américain des JO en Chine, l’ancien patron de l’Agence mondiale antidopage (AMA) imagine le scénario du pire, dans lequel Pékin interdirait l’entrée sur son territoire aux athlètes américains, si la pandémie de coronavirus n’est toujours pas contrôlée aux Etats-Unis. «C’est une supposition extrême. Il y a toutes sortes de choses folles qui pourraient arriver.»

Retrouvez toute l’actualité des Jeux olympiques ICI



Source link

Autres articles à lire

Michel Cymes ne «porte pas de masque dans la rue» et provoque la colère des internautes

adrien

Louis Burton : «la bonne bouffe, c’est important pour le moral sur le Vendée Globe»

adrien

RER C : le trafic est fortement perturbé après un accident, circulation interrompue Gare d’Austerlitz

adrien

Coronavirus : les malades peuvent contaminer leur chat ou leur chien, selon une étude

adrien

Paris : une pharmacie de 2.000 m2 inaugurée aux Halles

adrien

Le Liban veut former rapidement un gouvernement d’«experts»

adrien