heureux-qui.com
Fil Info

Les Français se lavent moins les mains que pendant le confinement

Notez cet article


Un certain «relâchement» semble gagner les Français côté gestes barrières… Alors que l’épidémie repart sur le territoire, une étude Ifop*, réalisée pour la marque de savon Unbottled et publiée ce jeudi, à l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains, indique un net relâchement du respect de cette règle d’hygiène depuis le déconfinement.

«Les Français peinent à respecter aussi scrupuleusement les consignes qu’à l’époque du confinement», explique François Klaus, directeur du pôle actualités de l’Ifop.

«Depuis cet été, les gestes barrières ne sont pas devenus des gestes naturels», souligne également l’enquête.

Relâchement à tous les niveaux

Les Français, sérieux durant le printemps au moment du confinement, semblent donc moins nombreux à se laver systématiquement les mains en rentrant chez eux (63% en octobre, contre 75% en juillet et 86% en mars), avant de passer à table (65% en octobre contre 81% en mars) ou après s’être mouchés (37% en octobre contre 56% en mars).

Ils sont également sont moins nombreux à se couvrir avec un bras ou un mouchoir lorsqu’ils toussent (56% en octobre contre 62% en juillet et 69% en mars), à utiliser des mouchoirs à usage unique (53% en octobre contre 58% en juillet et 63% en mars) ou à toujours se laver les mains après être allés aux toilettes (77% en octobre contre 81% en mars).

La proportion de personnes se lavant les mains après avoir pris les transports est quant à elle en baisse de 10% par rapport à juillet, mais stable par rapport à mars (70%). «Le fort niveau d’inquiétude que suscitent [les transports en commun] en termes d’exposition au virus» n’y est pas pour rien, explique l’étude.

Les jeunes, mauvais élèves

Du côté des jeunes «déjà très réfractaires à l’application des gestes barrières», la baisse est particulièrement forte. Chez les personnes âgées de 25 à 34 ans, le lavage des mains systématique avant de passer à table est en recul de 25 points par rapport à mars, et chez les jeunes de moins de 25 ans, la baisse est de 28%.

Le lavage des mains a baissé de 11 points chez les personnes âgées de 35 à 49 ans depuis mars et de 16 points chez les 50 à 64 ans.

Mais chez les bons élèves aussi, le relâchement est déploré.

D’autre part, le refus de porter un masque semble étroitement lié au non respect des consignes d’hygiène, d’après les conclusions de l’étude. La proportion de Français se lavant toujours les mains en rentrant chez eux est plus de deux fois plus faible chez les Français portant «rarement» un masque en dehors de leur domicile (30%) que chez ceux en portant systématiquement (79%). 

61% des hommes déclarent en effet procéder à une toilette complète au moins une fois par jour en moyenne, contre 74% des Françaises.

*Etude réalisée en ligne du mardi 6 au mercredi 7 octobre, auprès d’un échantillon de 1 014 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

Retrouvez toute l’actualité liée au coronavirus ICI



Source link

Autres articles à lire

Plutôt que de jeter, l’Etat français donne son vieux mobilier sur une plate-forme Internet

adrien

Que retenir du XBox games Showcase ?

adrien

Ces 7 astuces (qui marchent) pour arrêter le hoquet

adrien

Un puissant typhon frappe le Japon

adrien

Tout savoir sur Zion Williamson, en couverture de NBA 2K21 à 19 ans

adrien

Calais: des policiers en correctionnelle pour faux et violences sur un bénévole

adrien