heureux-qui.com
Fil Info

Les couples binationaux séparés par le coronavirus vont pouvoir se retrouver

Notez cet article


Depuis des mois, ils désespèrent de revoir leur compagnon ou leur compagne, dont ils sont séparés par la fermeture des frontières. Le secrétaire d’Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne annonce le déploiement d’une procédure dérogatoire pour permettre aux couples binationaux de se retrouver.

«Ce virus n’aime pas l’amour, nous si !» lance avec humour le secrétaire d’Etat, qui annonce dans le Journal du Dimanche de ce 9 août, la mise en place de «laissez-passer» pour les couples binationaux.

UNE MOBILISATION INTERNATIONALE

Ni pacsées, ni mariées, 2000 personnes seraient concernées par ces séparations forcées, entre la France et un pays étranger. En couple avec un(e) partenaire au Canada, aux Etats-Unis ou encore en Amérique Latine, de nombreux Français(e)s tentent de mobiliser les pouvoirs européens pour être de nouveau autorisés à voyager. A travers le monde, la communauté de couples binationaux s’est rassemblée autour du hashtag #LoveisNoTourism (L’amour, ça n’est pas du tourisme).

Une petite manifestation de ressortissants français réunis dans le collectif s’est déroulée devant le ministère des Affaires Etrangères, le 25 juillet dernier, à Paris.

Plus de 700 Français seraient séparés d'un conjoint non européen.

DES LAISSEZ-PASSEr SUR DEROGATION

«Après avoir dialogué avec le collectif Love is not Tourism, nous allons ouvrir une procédure dérogatoire», annonce ce dimanche Jean-Baptiste Lemoyne. «Les conjoints devront se présenter au consulat avec des documents attestant des activités communes» explique-t-il. Il faudra également fournir des pièces d’identité, une «preuve de résidence en France pour le conjoint Français» et un «titre de transport aller-retour» détaille-t-il.

Les couples binationaux devront transmettre des pièces qui prouvent le caractère durable du lien, tels qu’un contrat de bail, des factures, un compte en banque en commun… Une fois l’étude de ces documents réalisée, la Commission interministérielle de crise «délivrera des laissez-passer lorsque c’est nécessaire».

Retrouvez toutes les actualités liées au coronavirus ICI





Source link

Autres articles à lire

Ligue 1 : Lille bientôt vendu par Gerard Lopez ?

adrien

Municipales : Pas d’alliance pour Cédric Villani à Paris

adrien

Pour l’ex-Premier ministre malaisien, «les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français»

adrien

Variant : les 3 chiffres qui montrent la gravité de la situation au Royaume-Uni

adrien

Ile-de-France : le vélo, nouveau moyen de transport de masse

adrien

Kimberly Guilfoyle, la compagne de Donald Trump Jr, accusée de harcèlement sexuel par une assistante

adrien